Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La recyclerie de Saint-Florent opérationnelle

François Tatti, président du Syvadec, Claudy Olmeta, maire de Saint-Florent et Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, entouré des élus de Farinole, Barbaggio et Patrimonio ont inauguré mercredi matin, chemin du Mercurio, la recyclerie de Saint-Florent.

"Ce fut un long parcours durant lequel il nous a fallu faire preuve de beaucoup de persévérance pour aller au bout de ce projet que nous ne pensions jamais voir se réaliser…".
Les mots de Claudy Olmeta, le maire de Saint-Florent, traduisaient assez bien le parcours du combattant que dut accomplir la collectivité pour aller au terme de la construction de la recyclerie dont la maîtrise d'ouvrage avait été signée en … 2004 !
Mais la patience et l'opiniatreté du maire de la commune, que ne manquera pas de saluer plus tard François Tatti, ont permis au chantier d'un coût total de 700 000€ d'aller à son terme. "Mais des difficultés ont surgi jusqu'au dernier jour" a souligné Claudy Olmeta qui a dit aussi la satisfaction de la population de la microrégion de disposer, enfin, d'un tel outil.
Aujourdhui réalisée avec le concours de l'Ademe, de la Dreal et de l'office de l'Environnement, la gestion de la structure a été confiée, au Syadec ce dont s'est encore félicité le maire de Saint-Florent non sans souligner, au passage l'action de l'administration centrale représentée par le sous-préfet de Calvi.
La 13e recyclerie de Corse

"Votre projet est l'un des plus réussis, pertinent et bien adapté" a répondu en écho François Tatti qui a qualifié d'important un tel équipement pour la microrégion (Notre vidéo). " D'autres collectivités vont continuer dans cette voie afin de satisfaire leurs concitoyens" a ajouté François Tatti.
Pour Stéphane Donnot cette réalisation, la première du genre sur son arondissement, tend à prouver que la population est prête à prendre de nouvelles habitudes  dès lors qu'on lui propose des services adéquats.
A Saint-Floret ça marche. " Comment pourrait-on demander le classement de la Conca d'Oro si dans le même temps on devait déposer des déchets un peu partout ?"

Prochaine étape : Pieve et sa "décharge" totalement réhabilitée pour un montant de 700 000€. Lama et Corbra suivront pour cet arrondissement mais il est encore de nombreuses réalisations de ce même type qui suivront dans l'île.
Après quoi François Tatti a procédé au traditionnel couper de ruban et une visite du site, qui occupe 3 000 m2 zt qui dispose de bennes de récupération pour le bois, les métaux, les végétaux, les cartons et emballages, les papiers, le verre, les déchets électriques et electroniques etc,  a suivi.
Aux habitants de la microrégion de prendre, à présent, la bonne habitude du chemin de la recyclerie !

Écrire commentaire

Commentaires : 0