Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

FLNC : Poursuite des attentats pour dénoncer la spéculation foncière et immobilière

Le  FLNC, qui est intervenu de façon spectaculaire il y a quelques jours à Balistra, a annoncé qu'il poursuivait ses attentats pour dénoncer la spéculation foncière et immobilière, tout en appelant le "nouveau gouvernement de la France" à "participer à un règlement politique et pacifié de la question nationale corse".

"Nous frapperons quand nous voulons et où nous voulons, quelle que soit

l'importance de la construction ou de son propriétaire", souligne le FLNC

dans un entretien publié par le magazine Corsica.

 Les questions de cet entretien ont été posées "par écrit" par le mensuel

 'information générale dans son numéro de juillet qui sera en vente jeudi.

 Revenant sur sa revendication d'une "nuit bleue" le 11 mai, durant laquelle

une vingtaine de résidences secondaires appartenant généralement à des

continentaux avaient été plastiquées, l'organisation clandestine a précisé que

"ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la lutte pour la défense de

notre terre".

Appel au " nouveau Gouvernement de la France "

Ces investissements immobiliers, a-t-elle ajouté, "ont une incidence

directe sur de graves dérives mafieuses" et "la communauté de droit sur cette

terre ne reculera devant aucun sacrifice pour préserver ce qui est essentiel

pour sa vie, son territoire."
Le FLNC se dit toutefois prêt "à participer à un règlement politique et

pacifié de la question nationale corse", appelant le "nouveau gouvernement de

la France de prendre la mesure de cet engagement et rompre définitivement avec

la politique de répression et de non-dialogue pratiqué jusqu'à aujourd'hui."

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Pietri D.V (jeudi, 05 juillet 2012 08:05)

    e tira avanti e tocca" - la lutte continue, jusqu' a la chute dans le gouffre. heureusement sans avoir mangé le gateau.

  • #2

    Alessandri P.f (jeudi, 05 juillet 2012 14:14)

    Et l'on parlait de paix
    la guerre allait finir
    on entendait au loin
    les récoltes murir
    Mais l'armée préferait
    la victoire, les combats,
    tout laba

  • #3

    Alessandri P.f (jeudi, 05 juillet 2012 14:18)

    suite du précédent.
    Mais l'armée préférait, la victoire les combats,
    tout labas en russie Hitler de Staline s'en souviendra.

  • #4

    quella (jeudi, 05 juillet 2012 19:36)

    @ Alessandri : C'est clair comme de l'eau de roche....