Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Opération commando à Balistra : Plusieurs villas endommagées par l'explosion d'une demi douzaine de charges

Une opération commando a été menée lundi vers 13h30 contre une ou plusieurs résidences de Balistra, à proximité de la célèbre baie de Rondinara, par un groupe d'hommes fortement armé se réclamant du FLNC. Après  avoir "invité"  les occupants à quitter les lieux, le commando a posé une dizaine de charges explosives à l'intérieur des résidences qui appartiennent au banquier parisien Alain Lefebvre. Toutes n'ont pas explosé.

Les faits se sont produits vers 13h30 à Balistra, un endroit de rêve qui on le sait attire de nombreuses convoitises et où la construction fait l'objet de mille et une attentions de la part de beaucoup de monde.
Au moment où l'heure du déjeuner n'a pas encore véritablement sonné, un commando fortement armé, a investi les lieux et "invité" les divers occupants à rester à l'écart des bâtiments.
Pendant ce temps de nombreuses charges étaient déposées à travers les résidences. Quelques-unes ont explosé quelques minutes à peine après le départ du commando.
Dès que les déflagrations ont retenti et que l'alerte a été donnée,  d'importants moyens ont convergé vers Balistra.

Mais avant que de pouvoir évaluer les dégâts, le nombre de résidences endommagées ainsi que le nombre de bombes disséminées à travers l'ensemble, les démineurs se sont évertués à désamorcer les charges qui pouvaient l'être.
Vers 17h30, ils étaient toujours sur place…

Alain Lefebvre déjà visé

Ce sont en fait quatre charges qui ont explosé et ce sont trois villas de cette résidence, dont l'une, en proie aux flammes, a nécessité l'intervention des sapeurs-pompiers,qui ont été sévèrement endommagées par la quadruple explosion.

Cette résidence secondaire se trouve dans un endroit encore vierge dans l'extrême-Sud de la Corse, près de la plage de Balistra et l'anse de Rondinara,sur le teritoire de la commune de Bonifacio.

Ce secteur, dans l'une des plus belles zones côtières de Corse, est convoité par des investisseurs tels que Alain Lefebvre qui y avait acquis quelque 200 hectares dans les années 1970 pour construire des résidences secondaires.Certaines constructions du banquier ont déjà été plastiquées en 1990 et 2001, de même qu'un camping à Rondinara dont il est actionnaire.

La maison visée lundi fait partie d'un complexe immobilier ayant fait l'objet d'une longue bataille juridique entre Alain Lefebvre et des associations insulaires de protection de l'environnement qui accusent le promoteur de violer la loi littoral. Le banquier avait finalement obtenu le permis de construire une dizaine de villas dans le secteur de Balistra.

Écrire commentaire

Commentaires : 19
  • #1

    Tonia (lundi, 02 juillet 2012 21:00)

    Bonsoir,

    Une fois de plus, il faut malheureusement utiliser "les grands moyens"
    pour faire comprendre aux uns et aux autres que la Corse n'est pas à
    VENDRE!. Si les maires de certaines communes étaient moins "gourmands"
    nous n'en serions pas là!...Cela dit la violence n'est pas une solution !...Halte aux invasions de riches qui veulent "notre terre",soyons vigilants !

  • #2

    Odile LEFEBVRE (lundi, 02 juillet 2012 22:16)

    Bonsoir Tonia. Mon mari Alain n'a jamais été banquier. Agé de 82 ans il est employé de banque à la retraite.Sans doute n'étiez vous pas née quand nous avons construit notre 1ère maison en 1965. C'était une petite bergerie améliorée qui a été plastiquée 2 fois.
    Notre propriété n'a rien à voir avec Balistra. Elle s'appelle Chiosa di Marina et c'est une propriété uniquement familiale.

  • #3

    Altore (mardi, 03 juillet 2012 01:53)

    Mme O.L est-ce votre "villa Remy" a Neuilly est aussi une ancienne bergerie? est-ce que vous avez des bergeries à Rambouillet, Clairefontaine? etc... La société SADCAR ...

  • #4

    Tonia (mardi, 03 juillet 2012 07:18)

    Bonjour à tous,

    Mme LEFEBVRE,mon message ne s'adresse pas directement à vous,en effet je n'étais pas née en 65!Je suis corse et fière de "mon" île qui plait
    un peu trop à ceux qui ne savent pas quoi faire de leur argent !
    Voilà que certains maires se mettent à vendre de vastes terrains de
    plusieurs hectares aux russes entre autres ! Trouvez-vous cela normal madame? tous les ans nous avons un afflux de personnes qui
    veulent s'installer chez nous, sans se soucier ni de la nature ni
    des corses qui ne demandent qu'à vivre en paix ! Trop c'est trop!
    Cela dit votre bergerie ne me dérange absolument madame, mais essayez de comprendre que les corses veulent garder leur île
    belle et "sauvage" et non une île béton !
    Bonne journée

  • #5

    grossuminudo (mardi, 03 juillet 2012 09:23)

    Bonjour à tous,
    Jamais la Corse ne ressemblera à la côte d'azur hyper betonnée....
    Tonia vous avez trés bien résumé nos problèmes.

  • #6

    quella (mardi, 03 juillet 2012 09:59)

    pourquoi jamais personne ne met en cause la DDE, qui donne, avec celui de la mairie concernee, son aval sur les constructions ? Y a t-il du "bakschich" la dessous pour que rien ne transpire et qu'on puisse defigurer a l'envi la nature sous pretexte qu'on paye parcequ'on a les moyens d'acheter les plus beaux emplacements ? C'EST PAS DE LA VIOLENCE, CA ?

  • #7

    exilé ex-ilien (mardi, 03 juillet 2012)

    je cite Tonia " mais essayez de comprendre que les corses veulent garder leur île belle et "sauvage" et non une île béton !"
    Elle est bien bonne celle là . Regardez le magnifique paysage de pancartes le long de la route de la sortie de Bastia jusqu'à Casamozza et plus loin encore (publicité pour les dizaines de lotissements qui se construisent anarchiquement dans la plaine orientale) mais là ça doit etre des "Français" ou des "Zitaliens" ou peut être des "Russes" encore ou alors des corses (mais pas des vrais) La seule chose que je comprenne c'est que Tonia n'a pas de terrain à vendre et alors on justifie les attentats....pitoyable.

    Moi je veux bien qu'on préserve la nature en corse et qu'on évite le bétonnage (combien y-t-il de centrales à béton) mais il faut d'abord interdire la vente et l'enrichissement de certains corses autrement il faut d'abord se dire les choses et se regarder en face.Ceux qui vendent sont corses.

  • #8

    exilé ex-ilien (mardi, 03 juillet 2012 13:24)

    ha! j'oubiai j'en connais combien des natio qui ont un hotel (en béton pas en paille) ou des biens immobiliers en bord de mer?...beaucoup!

  • #9

    Tonia (mardi, 03 juillet 2012 15:20)

    exilé ? tant mieux !J'ai donné mon point de vue,j'ai tout à fait le droit de défendre "mon pays"!Les pancartes ne dénaturent pas le paysage,au cas où l'ignorez elles peuvent être déplacées ou retirées ce qui n'est pas le cas du béton!Exilé vos propos sont lamentables,
    je suis contre tout ce qui est violence, çà ne résoudra rien,par contre je suis bien propriétaire de terrains et ce n'est certainement
    pas avec vous que je ferai une quelconque affaire!...Si les corses
    vendent leurs terrains,je m'en f...,je défends ma cause et non celle des autres!...Les natios aussi je m'en "balance" de ce qu'ils
    font de leur vie!...et de vous aussi !

  • #10

    exilé ex-ilien (mardi, 03 juillet 2012 16:36)

    le problème n'est pas de s’en foutre ou de s'en balancer ( votre attitude ne m'étonne pas et j'en attendais pas moins - je connais bien ce genre de "reflex"e ilien) le problème c'est la cohérence : dans ceux qui manifestent contre les incendies il y a ceux qui mettent le feux ( et on les connait bien dans les villages), dans ceux qui manifestent contre la violence ( il y a ceux qui la soutiennent, la provoque) dans ceux qui manifestent contre les attentats il y a ceux qui plastiquent (et on en connait dans les villages). Mon propos est qu'avant d'incriminer les étrangers il faut se regarder et résoudre nos problèmes ensemble.
    je suis cohérent avec moi-même: je suis parti et comme vous le dites c'est tant mieux. Je reviens(c'est pour très bientôt) en corse voir ma famille et je consomme corse ou que j'aille. J'aime mon pays mais je n'aime pas ce qu'il devient et j'ai mal à ma corse quand je lis vos propos. Je ne me plains pas et le monde est grand et je n'ai pas fini de la visiter.

  • #11

    FIAT LUX (mardi, 03 juillet 2012 19:21)

    après cet échange virulent,je pense que vous n'avez pas résolu le problème,alors au lieu de vous mettre sur la gueule il faudrait mieux travailler ensemble pour trouver des solutions à l'avenir de la corse.

  • #12

    Tonia (mardi, 03 juillet 2012 19:28)

    exilé, décidément vous faites une fixette sur moi!à l'avenir tâchez
    de respecter la liberté d'expression me concernant,je ne conteste pas votre façon de voir les "choses",faites en autant!...Les vrais Corses
    ont vraiment "mal" pour leur île de peur qu'elle ne soit plus ce qu'elle est encore (mais pour combien de temps)un petit paradis !
    De même quand je lis vos propos,je n'y adhère pas du tout !
    Chacun sa façon de voir les choses, je vis ici, je sais de quoi je parle exilé ! et bon vent!

  • #13

    exilé ex-ilien (mardi, 03 juillet 2012 22:18)

    merci Fiat lux pour vos lumières.Je ne mets sur la gueule de personne et je ne fais aucune fixette sur vous Tonia j’essaie simplement d'échanger des points de vues (certes trés différents)et surtout je ne vous empêche pas et ne vous empêcherai jamais de vous exprimer sur cette page tout en sachant que la parole n'est pas libre sur l'ile.

    Mais moi aussi j'ai vécu dans l'ile et mes parents y ont vécu et mes grands parents y ont vécus etc...
    Vous parlez de vrais corses, y aurait-il de vrais (bons ?) corses et de faux (mauvais ?) corses. Là c'est le début d'une discussion interminable et l'Histoire m'apprend qu'il ne sert à rien d'aller plus loin dans cette direction.

  • #14

    quella (mardi, 03 juillet 2012 22:24)

    pour que la betonisation ne se fasse pas, il faut que tous les corses montent au creneau, fassent entendre leur opinion a tous nos politiques, et applaudir quand certains prennent des risques afin de mettre a jour les passe -droit, les abus et defendre l'interet general....

  • #15

    FIAT LUX (mardi, 03 juillet 2012 22:44)

    et la lumière fut!"merci"exilé ex-ilien(on dit ex-insulaire)

  • #16

    Diagoumou Santu (mercredi, 04 juillet 2012 22:22)

    bravo,ex-illien, vous avez répondu à Tonia comme je l'aurais fait moi-même.je suis corse depuis 5 générations je ne peux tolérer cette violence gratuite, et sans défense. alors si nous voulons que la corse se relève dans la paix, laissons venir les gens qui aiment la corse pour y vivre et y mourir.alors qui défigure nôtre corse?peut-être que ceux qui détruisent les maisons déblaieront les décombres comme ça l'oeuvre sera complète; où est nôtre corse fraternelle?

  • #17

    Tonia (jeudi, 05 juillet 2012 07:09)

    Bonjour,

    Exilé, avec vous qui ne vivez pas sur place, on dirait qu'il se passe pas mal de choses sur cette île, d'après vos propos!, vous avez la critique facile!...Diagoumou (on ne l'écrit pas de cette façon)!
    je vois que vous avez du mal à comprendre ce que j'écris, je vous répète à nouveau que je suis contre la violence, ce n'est pas la solution,votre conception de voir l'avenir de la Corse n'est pas la mienne,pensez ce que bon vous semble, mais la majorité des Corses ne pensent certainement pas comme vous ! sincèrement diagoumou à quoi jouez-vous???...

  • #18

    FIAT LUX (jeudi, 05 juillet 2012 13:56)

    il faut apprendre à écrire en corse!merci.

  • #19

    julie (mardi, 14 août 2012 23:37)

    Pourquoi les mafieux de Cavalo construisent ils des enormes maisons affreuses sans problemes et pourquoi une ancienne bergerie dans le maquis à 1 km de la mer saute elle? la convoitise...quand les "continentaux" auront un sentiment de découragement plus fort que leur amour de la nature corse et qu'ils auront vendu lassés vous regretterez de les en avoir fait partir... regardez toutes ces constructions qui poussent dans le fond de la baie de sant amanza...horribles..et ne sautent pas...mafieux ou corses? le résultat est le même. C'est moche mais eux n'ont pas de problemes.