Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

A Sfida in 3 : Le GR20 en relais, du Nord au Sud en 43h08 pour Jean-Pierre Costa, Xavier et Marc-Antoine Pierlovisi

43 heures 08,  c’est le record à battre pour parcourir le GR20 en relais individuels à trois, dans le sens Nord – Sud, entre Calenzana et Conca. Ce temps de référence  établi par Jean-Pierre Costa, Xavier Pierlovisi et son fils Marc-Antoine Pierlovisi devrait être homologué  dans les prochaines minutes par le Comité Corse de la Fédération Française de Montagne et Escalade présent sur le parcours et à l’arrivée.

C’est un authentique exploit que les trois hommes, qui sont avant tout des amis,  ont réalisé. Ensemble, ils ont puisé au fond d’eux même dans cette aventure humaine pour écrire une nouvelle page de l’histoire du mythique GR20.

« A Sfida in 3 on l’aura compris est une première en trois relais individuels.

Rappelons que c’est Jean-Pierre Costa qui a bouclé le premier tronçon entre Calenzana et le col du Vergio dans le temps de 10h37mn.

Notre confrère de France3 Xavier Pierlovisi a pris samedi le relais en fin d’après-midi pour effectuer de nuit le secteur Vergio – Capanella.

Ce dimanche matin, à 3h56, il pointait à Vizzavona et à 7h40 à Capanella où il passait l’ultime relais à son fils Marc-Antoine, qui n’avait qu’un objectif, celui de rallier Conca au plus vite.

Ce dernier pointait à 9h10 à Verde,  à l’Incudine à 16h50 et à Bavella à 20h10.

Le but recherché dans cette aventure était de promouvoir la montagne Corse.

Et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont parfaitement réussi dans leur démarche. Parallèlement, France3 Corse Via Stella  réalise sur cette aventure un sujet de 26 minutes qui sera largement diffusé sur la chaîne Montagne du cable.

23h30, Jean-Pierre Costa et Xavier Pierlovisi, mais aussi de nombreux proches et fans de ce genre de défi étaient à pied d’œuvre à Conca pour accueillir le dernier coureur Marc-Antoine Pierlovisi.

A 0h10, c’était la délivrance. De la pénombre surgissait Marc-Antoine Pierlovisi véritablement assailli, la ligne d’arrivée passée.

Des scènes de liesse, des bouchons de champagne qui sautaient, des cris, c’était la fête cette nuit à Conca.

                                                                                                                 Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    joseph (lundi, 02 juillet 2012 01:23)

    Je salut le courage des ces trois coureurs, car il en faut quand on connait notre montagne, belle mais difficile .Les conditions ont été terrible pour l'organisme avec cette chaleur . je suis persuadé que l'objectif des 38h était réalisable sans cette chaleur. Maintenant place aux prochains. Siate fieri di sò chè avete fatu

  • #2

    DEDEE (lundi, 02 juillet 2012 05:25)

    TOUT SIMPLEMENT UN GRAND BRAVO

  • #3

    love spells (mercredi, 30 novembre 2016 14:26)

    ofertowy

  • #4

    miłosne rytuały (mercredi, 14 décembre 2016)

    struggle