Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'assemblée de Corse veut étendre la DSP maritime à Toulon

L'affaire risque de faire grand bruit. Des informations de source sûre, relayées durant la journée de dimanche sur l'antenne de RCFM, font état en effet d'une possible et prochaine extension de la délégation de service public au port de Toulon. Cette proposition du conseil exécutif de Corse sera examinée par l'assemblée de Corse lors de sa session du 5 Juillet prochain…

De quoi s'agit-il exactement?
Un rapport du conseil exécutif de Corse, préconiserait d'étendre la future délégation de service public, qui va venir en discussion devant les élus de l'assemblée de Corse, au port de Toulon. 

L’exécutif a en effet travaillé à l'élaboration d'un rapport allant dans ce sens, rapport que les principaux intéressés connaitraient déjà les grandes lignes qui sont de nature à satisfaire les exigences mille fois réitérées par les syndicats.
En clair cela revient à dire que si le rapport recevait l'assentiment des élus de la Corse la desserte du port de Toulon serait "protégée" comme l'est actuellement Marseille.

Dans de telles conditions pas question qu'une autre compagnie que celle délégataire de service public, dotée d'une flotte correspondant aux exigences de cette DSP, ne pourra se positionner pour la desservir.
Cela signifierait que la SNCM, dont plus personne n'ignore les difficultés et ses sombres perspectives d'avenir, tirerait tous les bénéfices d'une telle décision et qu'à l'inverse la Corsica Ferries, qui a contribué à redynamiser le port de la célèbre rade, ne pourrait pas, faute d'une flotte suffisante actuellement,  ambitionner de se positionner à Toulon.
Ce rapport irait donc dans le sens des préconisations de l'ancien ministre des Transports Thierry Mariani qui au mois de Mai dernier écrivait à Paul Giacobbi et Pierre-Marie Bartoli pour leur dire de ne pas tenir compte de l'avis du conseil de l'Europe qui demandait de ne pas ouvrir la DSP sur Toulon.

Les présidents du conseil exécutif et de l'office des transports, auraient alors avisé la SNCM de l'ouverture à la DSP au port varois…
On en serait là aujourd'hui.
La suite se jouera dans l'hémicycle de l'assemblée.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    mattei (lundi, 25 juin 2012 13:45)

    c'est a la corse de decider de l'avenir de ses transports.prenez vos responsabilites .pensez a la corse et aux corses et non aux emplois,aux compagnies et aux coseils venus du continent.la corse a suffisamment donne!

  • #2

    Angeli (lundi, 25 juin 2012 23:24)

    Comme ca on sera encore plus a la merci de l humeur des cgtistes

  • #3

    quella (mardi, 26 juin 2012 19:27)

    si on commençait par installer la direction de la SNCM en Corse,ça changerait certaines décisions et réactions....

  • #4

    docker de toulon (vendredi, 06 juillet 2012 11:32)

    et le port de toulon ila rien a dire lui on a un port qui marche bien ( pas grace a la sncm ) et on nous impose ca on ne se laissera pas faire .....