Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Balagne : Un nouveau statut pour Télé Paese

La télévision locale Télé Paese régie jusqu’alors en association loi 1901 s’apprête à changer de statut au profit d’une société coopérative d’intérêt collectif. Le projet a été présenté et débattu samedi après-midi lors d’une réunion qui s’est déroulée au centre culturel Jean-Simi à L’Ile-Rousse.

Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi,Hyacinthe Mattei, maire de Monticello, conseiller général de L’Ile-Rousse, Pierre Guidoni maire et conseiller général de Calenzana, Andrée Grimaldi de la direction culture de la CTC et de nombreux représentants des associations de Balagne, Florence Bonifaci de l’Adec, Colomba Sansonetti de l’Université de Corse et de nombreux membres d’associations de Balagne-Corte ont participé à cette séance de travail.

Initiée par M. Franco Farsetti, président de l’association Télé Paese, cette réunion avait pour but de démontrer tout l’intérêt pour la télévision locale  mais aussi pour certaines associations  qui sont à la limite du fonctionnement commercial.

C’est M. Ludovic Gelard, délégué de l’union régionale des SCOP et des SCIC pour la région Paca – Corse qui a présenté à l’assemblée le fonctionnement d’une SCIC.

Instituée en 2011, la SCIC est une entreprise qui a pour objet «  la production de biens et de services d’intérêt collectif , qui présente un caractère d’utilité sociale ».

Une SCIC peut prendre la forme d’une société anonyme (scic SA) ou d’une société à responsabilité limitée ‘ scic SARL).

Sans une SCIC, le sociétaire (ou associé ou coopérateur) est une personne physique ou morale, de droit privé ou de droit public, qui possède au moins une part de capital social dans l’entreprise.

L’originalité de ce statut est de pouvoir impliquer les collectivités territoriales et leurs groupements, les communes, départements, régions jusqu’à 20% du capital.

Les collectivités publiques, principalement les communes et communautés de communes, sont présentes au capital de plus de 40% des SCIC. Leur participation est en moyenne de 13% en 2010 contre 12% en 2007.

Comme toute entreprise, une SCIC peut bénéficier de subventions, et d’aide soit pour démarrer son activité, soit dans le cadre de son fonctionnement.

En 2010, 56% des SCIC déclarent avoir obtenu des subventions qui représentent 14% de leur chiffre d’affaires. 29%  perçoivent des aides à l’emploi et 10% des aides à l’investissement.

Télé Paese explique ce nouveau cap par une volonté d’élargir son activité. Il faut savoir qu’à ce jour, en dehors des subventions qu’elle perçoit, la seule source de revenus réside dans l’installation de deux panneaux publicitaire à LED sur la commune de L’Ile-Rousse.

Télé Paese a été la 1re télévision locale de Corse. Son appel à candidature déposé en mai 2006 a été accepté instantanément par le CSA et son démarrage a été effectif le 3 novembre 2006 en analogique. Le 24 mai 2011 elle a été basculée en TNT.

Aujourd’hui, Télé Paese reste dans le cercle très fermé du regroupement des télévisions locales de service public ( 40 contre 60 au début)

Elle emploie 2 CDI, 1 apprenti, 2 emplois CAE et compte sur le bénévolats de plusieurs personnes qui s’investissent pour permettre à Télé Paese de remplir son rôle de télévision locale d’utilité sociale.

On l’aura compris, ce changement de cap souhaité par Télé Paese n’est pas le fruit du hasard mais d’une décision murement réfléchie et prise en concertation par tous les membres de l’association lors de la dernière assemblée générale.

Téle Paese a des ambitions. Elle souhaite dans un premier temps renforcer sa notoriété dans la microrégion de Balagne et ensuite élargir son activité en direction de Corte et de Bastia. Un partenariat avec l’université de Corse est également envisagé.

Mais, pour cela, il faut plus de moyens humains et matériels. D’où la nécessité à changer de statut tout en intéressant les collectivités et les associations.

De nombreuses questions ont été posées par les participants et un débat constructif s’est engagé.

Au vu des explications fournies, Mme Andrée Grimaldi notait qu’il était facile de sortir du statut d’association pour passer en SCIC.

Hyacinthe Mattei, maire de Monticello, conseiller général de L’Ile-Rousse a dit qu’il soutenait ce projet qui devrait permettre à Télé Paese d’y trouver un autre intérêt financier et de proposer  une grille de programme plus étoffée et une présence  plus importante sur les manifestations.

Il a ajouté qu’il fallait faire fructifier le capital tout en appelant à la prudence.

Colomba Sansonetti a évoqué dans ce projet un partenariat avec l’enseignement supérieur.

François Canava, président du Svegliu Calvese a souhaité obtenir des précisions sur les conditions d’intervention dans cette SCIC , plus précisemment au sein du Conseil d’administration.

L’intérêt fiscal d’une telle opération a également été évoqué.

Gérald Ganascia de Ecomédia consulting a pour conclure  précisé : «  Le statut de SCIC pour Télé Paese lui apporterait plus de garanties et donc plus de crédibilité auprès du CSA.

A l’issue de la réunion, M. Stéphane Donnot, sous-préfet de l’arrondissement de Calvi a insisté sur «  le rôle d’utilité sociale de Télé Paese dans une microrégion,  avec son identité propre et ses trois communautés de communes . Il y a une vraie corrélation entre ce territoire, sa population, ses élus et la présence d’une télévision locale qui connaît les habitants et qui va pouvoir faire appel à l’extérieur . Le fait d’avoir un partenaire comme Télé Paese  est important et indispensable, à la fois pour la population, les élus et le représentant de l’Etat que je suis».

Le sous-préfet de Calvi a ensuite évoqué les SCIC.

«  J’attache un grand intérêt à ce moyen de développement à travers une SCIC. Bon nombre d’associations qui sont à la limite du fonctionnement commercial peuvent aussi être intéressées par ce dispositif ».

Enfin, M. Stéphane Donnot s’est réjoui de «  cette réunion qui a permis de mieux faire connaître les SCIC et qui a confirmé l’adhésion des élus et des différents partenaires comme l’ADEC, la CTC et autres sur le projet de Télé Paese dans son rôle d’utilité sociale ».

Télé Paese organisera prochainement une réunion avec l’ensemble des maires de Balagne, avant d’aller plus loin dans ce projet de société coopérative d’intérêt collectif.

                                                                                                               Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    FIAT LUX (dimanche, 24 juin 2012 22:22)

    bon courage pour le travail qui vous attend,et bon courage à Franco.