Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Squash : « Greg » Gaultier en mode détente à L’Ile-Rousse

Greg Gaultier (à gauche) futur champion du Monde ? (Photo Jean-Paul Lottier)
Greg Gaultier (à gauche) futur champion du Monde ? (Photo Jean-Paul Lottier)

C’est en spectateur averti que l’aixois Grégory Gaultier N° 3 Mondial de squash a assisté aux rencontres de ce XVIèmes Open de Squash de L’Ile-Rousse.

Très détendu, sortant d’un petite séance d’entraînement avec des jeunes licenciés du club île-roussienne « Greg » a répondu aux questions de Corse Net Infos.

- Les raisons de votre présence à L'Ile-Rousse ?

- Je sors d’une saison très longue et j’avais vraiment besoin de récupérer et de  décompresser. J’ai été sur tous les fronts de juillet 2011 à mai 2012. Il y a un moment où il faut savoir s’arrêter. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré un pote d’Antibes qui m’a demandé si ça m’intéressait de venir à L’Ile-Rousse et de parrainer cet Open. J’ai très volontiers accepté.

 -Donc, vous ne regrettez pas votre choix ?

- J’ai trouvé ici des gens d’une extrême gentillesse, des vrais passionnés de notre discipline. Le président du club Jean-Louis Guidoni, le juge arbitre et homme-orchestre de ce club Xavier Romieu ont tout fait pour me mettre dans les Meilleures conditions. J’ai aussi eu la chance de découvrir cette superbe microrégion de Corse».

- Que pensez-vous  de cette formule d’Open ?

- Je trouve que c’est une très bonne idée d’avoir associé le squash à des vacances. Ça permet à des gens de vivre leur passion tout en profitant des vacances. Le club se bat avec ses moyens et visiblement ça marche. Et pour ma part j’en suis fan.

- On risque donc à l’avenir  de vous retrouver dans le tableau de l’Open ?

- Pourquoi pas même si ne n’est pas une chose facile quand on est dans le circuit PSA ( association professionnelle de squash) et quand on doit faire face à de nombreuses obligations.

- Un mot sur la saison que vous venez de vivre ?

- Comme je vous l’ai dit, ce fut  une saison très longue qui s’est étalée  sur 9 mois. J’ai gagné l’Open de Malaisie en juillet, l’Open du quatar en Octobre, j’ai atteint la ½ finale du tournoi des champions à New York et j’ai réussi à me glisser dans le dernier carré de tournois majeurs.

Des résultats qui me permettent de rester au 3e rang mondial.

- Le squash demande une préparation spécifique ?

- C’est une discipline  très exigeante, qui implique toutes les filières du sport  et qui à ce titre  demande une préparation rigoureuse et complète. Pour jouer au squash, il faut de l’endurance, de la vitesse, de la tonicité. Dans une heure de squash, il faut savoir qu’il y a environ 50 mn de jeu continu. Il faut une tactique de base et une tactique en fonction de l’adversaire.

- Quand reprenez-vous la compétition ?

 D’ici la mi-septembre. Cette. Cette préparation va durer deux mois. Il y a un tournoi en Australie au mois d’Août mais je vais renoncer. En revanche, je ferais celui programmé en Angleterre au mois de septembre.

- Vos objectifs pour la saison à venir ?

- Celui de devenir champion du monde. J’ai été finaliste lors de l’édition précédente et j’ai bien l’intention de prendre ma revanche. Ce sera en Décembre au Quatar. Et pourquoi pas être N° 1 dans le circuit PSA »

                                                                          Propos recueillis par Jean-Paul LOTTIER

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0