Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

1res Nuits de La Villa à Calvi : Concert exceptionnel de Jean-Bernard Pommier

C’est devant un parterre de personnalités qu’a été donné ce samedi soir le coup d’envoi des 1res nuits de La Villa à Calvi, rencontres dédiées à la musique classique. Au programme de cette première, le pianiste concertiste Jean-Bernard Pommier.

C’est dans un cadre exceptionnel, au cœur du palace Relais-Château *****La Villa sur les hauteurs de la station balnéaire et au pied de la statue de Notre-Dame de la Serra, patronne de la ville que sont organisées ces Nuits dévouées à la musique classique.

Christian Morin, homme de télévision et de radio, clarinettiste de grande renommée, s’est transformé en maître de cérémonie pour souhaiter à tous la bienvenue et rappeler qu’à l’occasion du 20e anniversaire du palace calvais.

Un cadeau pour les 20 ans de La Villa

«  Passionné de musique classique, Jean-Pierre Pinelli, maître des lieux,  a très tôt été influencé et guidé dans ses choix par le baron Henri-Louis de la Grange, grand mélomane et créateur des célèbres et très exclusives « Nuits d’Alziprato », qui lui à ainsi fait découvrir les plus grands musiciens, à travers les interprétations de Richter, Bareinboim, Barbara Hendricks, Karayan ou Rostropovitch. Le rêve de Jean-Pierre depuis longtemps était d’essayer de redonner vie à ces « nuits » magiques, dans l’enceinte de La Villa. C’est le cadeau qu’il fait aux clients de l’hôtel pour les 20 ans de son établissement . Un grand merci à Jean-Pierre et son épouse Marion».

Au profit d’une association caritative

Appelé à le rejoindre sur scène, Jean-Pierre Pinelli a précisé que ces concerts qui seront donnés au cours de l’été seraient gratuits. «  Nous avons simplement déposé une urne à l’entrée et chacun y mettra la somme qu’il souhaite. L’argent récolté sera reversé à une association caritative » a ajouté Jean-Pierre Pinelli avant d’inviter  M. François Vincentelli, maire de Santa-Reparata-di-Balagna et organisateur de « Musica Classica » dont la IVe édition est programmée dans sa commune du 7 au 9 août.

Très honoré, M. François Vincentelli a souligné les liens d’amitiés l’unissant à Jean-Pierre Pinelli. «  Nous sommes du même village et nous sommes des amis d’enfance. Je tenais à remercier et féliciter Jean-Pierre qui est l’exemple même de la corsitude. Il s’est lancé dans ce projet d’hôtel luxueux à une époque où la tendance n’était pas du tout à ce type de tourisme. Il aurait pu quitter la Corse et investir ailleurs mais il a fait le choix de rester. Il est ainsi devenu un modèle pour nous tous. Aujourd’hui, il est à la tête du Cercle des grandes maisons de Corse. J’ai aussi appris avec beaucoup de fierté que Jean-Pierre voulait faire de ces Nuits de La Villa un relais avec notre manifestation Musica Classica. Je l’en remercie ».

La présence de Nathalia Romanenko

Après avoir salué la présence au premier rang de Nathalia Romanenko, pianiste concertiste d’origine ukrainiene, et de M. Blaise Orsini, à l’origine des « Nuits d’Alziprato », Jean-Pierre  Pinelli redonnait la parole à Christian Morin. Comme vous le savez, pour cette première, c’est le pianiste Jean-Bernard Pommier qui nous fait l’honneur de sa présence.

Né à Béziers, Jean-Bernard Pommier, a la carrure pour jouer au rugby mais se dirige vers le piano. Il entame sa formation musicale et sa carrière de pianiste à l’âge de quatre ans sous la direction de Mina Kosloff. Il devient ensuite l’élève d’Yves Nat et de Pierre Sancan au Conservatoire de Paris, d’Eugène Bigot pour la direction d’orchestre et, plus tard, d’Eugène Istomin.

C’est à l’âge de sept ans qu’il donne son premier concert public. Plus tard, il remporte le Premier Prix au Concours International de Jeunes Musiciens de Berlin et le Prix de la Guilde des Artistes Solistes Français. À dix-sept ans, Jean-Bernard Pommier est le plus jeune finaliste au Concours Tchaïkovski de 1962 – le jury, présidé par Emile Guilels, lui décerne le premier Diplôme d’honneur avec ses félicitations.

Depuis, l’artiste s’est produit dans des récitals et en soliste dans les plus grandes salles du monde et avec les orchestres les plus éminents comme l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le Chicago Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le Concertgebouw, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de France, la Staatskapelle de Dresde, le Gewandhausorchester de Leipzig, l’Orchestra della RAI Torino, tous les orchestres londoniens et de nombreux autres au Japon, en Russie, aux États-unis et en Israël » .

De nombreuses personnalités

Parmi les nombreux invités, on notait la présence de la comédienne Astrid Veillon, Jean-Claude JTROIS, créateur de mode, spécialiste  dans le prêt-à-porter de luxe cuirs et son égérie Sarah Marshal, les journalistes Valérie Expert et Jean-Jacques Bourdin, M. Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, M. Pancrace Guglielmacci, maire adjoint de Calvi et Mme, M. Henri Nappi, maire adjoint de L’Ile-Rousse et Mme….

Au programme de ce concert exceptionnel de Jean-Bernard Pommier :Jean-Sebastien Bach, concerto Italien en fa majeur, BWV 971
Wolgang  Amadeus Mozart: Sonate en fa-majeur, K. 332
Ludwig van Beethoven, Sonate N° 14 en do dièse mineur, op. 27/2, Clair de lune"
Entracte
Franz Liszt : Sonate en si mineur.

Jean-Bernard Pommier a fasciné son auditoire tout au long de cette soirée qui restera comme un grand moment de musique classique.

                         Texte et diaporama Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires : 0