Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Yvan Colonna en cassation : Décision le 11 Juillet

La Cour de cassation rendra sa décision le 11 juillet sur le pourvoi d'Yvan Colonna contre sa troisième condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac, le 6 février 1998 à Ajaccio, a annoncé jeudi le président de la chambre criminelle, Bertrand Louvel.  Pendant l'audience, l'avocat général Christian Raysséguier a confirmé qu'il recommandait un rejet du pourvoi, conformément à ses conclusions écrites communiquées aux parties il y a quelques semaines.

Le père du berger de Cargese, Jean-Hughes Colonna, son frère Stéphane, ainsi que la veuve du préfet, Dominique Erignac, et ses enfants Marie-Christophine et Charles-Antoine, ont assisté à l'audience, qui a duré deux heures. 

C'est la deuxième fois que la haute juridiction, qui se prononce sur la forme et non sur le fond des dossiers dont elle est saisie, est sollicitée. 

Il y a deux ans, elle avait annulé pour un vice de procédure relatif à l'audition d'un témoin la condamnation en appel d'Yvan Colonna prononcée en 2009. 

Le berger de Cargèse avait donc été rejugé pour l'assassinat du préfet et pour l'attaque quelques mois plus tôt de la gendarmerie de Pietrosella (Corse-du-Sud), où l'arme du crime avait été dérobée. 

Il y a quasiment un an jour pour jour, le 20 juin 2011, il était à nouveau condamné à perpétuité par la cour d'assises spécialement composée pour les affaires de terrorisme (uniquement des magistrats professionnels), bien qu'il n'ait jamais cessé de clamer son innocence.

Si la Cour ne suivait pas l'avis de l'avocat général et annulait l'arrêt de la cour d'assises, Colonna serait jugé une quatrième fois.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Brigitte (jeudi, 21 juin 2012 16:57)

    Il serait temps que l etat francais ne laisse plus croipir un innocent en prison vengeance de l ancien president honte

  • #2

    quella (vendredi, 22 juin 2012 00:42)

    ce que je trouve assez déplorable, c'est que la corse a voté en majorité en faveur de la réelection de Sarkosy et que cela prouve quelquepart que cette dernière se contrefout du sort d'un compatriote ; pourtant condamne ss preuves et sans pouvoir bénéficier comme c'est la loi, de la présomption d'innocence... je souhaite que "les mouches changent d'ane " et je fais confiance aux talentueux avocats pour ce faire.