Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

ATC : Rendre la Corse accessible toute l'année

(Photo Marilyne Santi)
(Photo Marilyne Santi)

Autour de Vanina Pieri, présidente de l'ATC on reconnaît de gauce à droite : Didier Leonetti Directeur Général ATC, Christian Delom Stratégie Atout France, Jean-Baptiste Martini Directeur Marketting Air Corsica, Bruno Grégoire Directeur Régional d'Air France, Marie Folacci Chargée du Développement et des Partenariats à l'Agence du Tourisme de la Corse, Chantal Cuttoli Directrice Economie Entreprise Tourisme

Création et, dans la foulée, première réunion d’un groupe de travail Transport Aérien, mardi dans les locaux de l’ATC à Ajaccio. Des représentants de l'Agence du Tourisme de la  Corse, Atout France, les compagnies Air France,  Air Corsica, et la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie constituaient ce groupe, dont le but était d’ouvrir et d’optimiser les vols sur différentes grandes villes du continent (Lille, Nantes, Bordeaux, et Toulouse) et européennes, via les bases régionales du groupe Air France KLM, sur les hubs de Nice et de Marseille.

Les tarifs ont été étudiés pour être avantageux et attractifs (230 euros aller/retour pour le national) et les vols s’étaleront pendant les périodes, dites creuses, qui iront d’octobre à mars 2012, le but étant de repositionner la Corse comme destination touristique accessible toute l’année.

Ces vols seront donc mis en place avec Air Corsica dès l’automne prochain. 

Au-delà du marché français, la notoriété de la Corse sera développée sur les marchés européens et étrangers et prioritairement sur ceux anglais, suisse, allemand, belges et scandinaves, permettant ainsi d’ouvrir la destination Corse à un autre tourisme, sachant qu’en 2010, 70% des visiteurs étaient français, mais que la durée moyenne des séjours des étrangers et leurs dépenses journalières étaient plus élevées.

D’autres destinations via Roissy Charles de Gaulle sont à la réflexion, dans le cadre de la mise en place d’un Contrat de Destination, avec Atout France et Air France, pour ouvrir la Corse aux marchés internationaux.

Prochainement un autre groupe de travail sur le transport maritime sera constitué, avec les deux chambres de commerce, Atout France et les trois compagnies maritimes.
                                                                                                                         Marilyne SANTI 

Écrire commentaire

Commentaires : 0