Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Simon Renucci : " Une grande loi d'orientation sur le foncier "

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Cette fois encore, toutes les forces de gauche étaient réunies jeudi à l’espace Diamant  pour le meeting de Simon Renucci et Pascal Miniconi. Public et sympathisants avaient répondu nombreux à l’appel du candidat aux législatives, pour ce dernier rassemblement avant le vote de dimanche.

C’est la conseillère municipale, déléguée à la santé, Rosy Renucci, qui ouvrira cette soirée rappelant sont engagement depuis 10 ans,  et pourquoi "elle avait choisi de suivre, d’accompagner et de soutenir cet homme qui peut, changer les choses, porter le développement économique de l’île, donner aux enfants Corses des raisons de vouloir grandir, rester travailler et vivre dans notre belle région".

François Pieri, Jean-Marc Ciabrinini, Paul Antoine Luciani, Pascal Minicnoni, ont pris ensuite la parole tour à tour, non seulement pour encenser leur candidat, mais aussi pour fustiger leurs adversaires de ce second tour, ces hommes de l’appareil UMP "qui n’ont pas encore digéré la défaite du 6 mai dernier".

 Simon Renucci serein 

C’est un candidat serein et souriant qui débutera son allocution, en remerciant le député François Alfonsi d’être présent, tout comme les représentants de Femu a Corsica.

"Nous sommes les seuls à avoir soumis des propositions concrètes sur la jeunesse, l’école, la culture, santé, l’énergie, la langue corse, l’éducation, l’équilibre des territoires…..et je vais proposer une grande loi d’orientation sur le foncier, car aujourd’hui, le risque de voir les Corses dépossédés de leur patrimoine est réel."

Rien, dit-il, ne l’arrêtera, "pas même ces partisans de l’ultra libéralisme, forces obscures et occultes du marché et de l’argent."

Les grandes transformations de la Corse, c’est la gauche qui les a permises rappelle Simon Renucci : les grandes lois de décentralisation de Gaston Defferre et de Pierre Joxe, les accords de Matignon initiés par Lionel Jospin, et l’élection de "François Hollande continuera l’avancée de la Corse, dans une démarche de modernisation et de développement."

"Nous sommes les héritiers des grands principes qui placent l’homme au dessus de l’argent…je suis la main tendue à l’autre, je suis pour l’entraide et la solidarité…celle du fort envers le faible".

Et un appel est lancé aux abstentionnistes trop nombreux et à tous, pour solliciter autour d’eux.
Le dernier message de Simon Renucci : Il reste trois jours pour se mobiliser et ne pas laisser " les forces conservatrices et les ultralibéraux prendre la destinée de la région."

                                                                                                                      Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires : 0