Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : Le débat s'achève dans la confusion

Le débat organisé jeudi au théâtre municipal de Bastia entre les trois candidats à l'élection législative de la première circonscription de Haute-Corse n'est pas allé à son terme. Après des échanges très vifs et virulents entre Jean Zuccarelli et Gilles Simeoni consécutifs à des interrogations du public sur la violence, le débat a sérieusement dérapé contraignant nos confrères de RCFM et de Corse-Matin a y mettre prématurément un terme d'autant que dans la salle certains partisans des deux camps en venaient aux mains.

La tension est montée au moment où la question sur la violence, émanant  du public, est venue dans le débat et plus particulièrement quand Jean Zuccarelli  a notamment demandé à Gilles Siméoni de se positionner sur "la clandestinité".  En écho Gilles Siméoni a dénoncé  "la violence psychologique et intolérable exercée par la majorité municipale Bastiaise sur les populations en difficulté"  puis montré du doigt "la fraude, le chantage à l'emploi et au logement de la Municipalité" avant de lancer à l'égard de Jean Zuccarelli "nous sommes les forces de la vie" et une nouvelle pique envers  la Municipalité  en dénonçant la pratique  du "clientélisme.

Puis ce fut l'escalade verbale entre Jean Zuccarelli et Gilles Simeoni devant Sauveur Gandolfi-Scheit, le député sortant, devenu spectateur. L'un accusant l'autre de porter la responsabilité de la violence, ce qui comme bien l'on pense n'a guère été apprécié… Ensuite  on a parlé de bon alimentaire, de billets distribués etc.
C'est plus que les organisateurs pouvaient en supporter. Ils décidaient dès lors de tout arrêter d'autant que dans la salle les partisans des camps en venaient selon certains témoins aux mains… 

Écrire commentaire

Commentaires : 27
  • #1

    GHJACUMU (vendredi, 15 juin 2012 07:24)

    Pourquoi cet article -non signé- n'explique -t-il pas en détail ce qui s'est passé?
    Est ce vraiment un échange un peu vif entre les candidats qui a mis fin au débat?
    Est-il vrai que Gilles Simeoni a sorti un bon prouvant de la part du parti de Jean Zuccarelli une tentative d'acheter un électeur?
    Et si c'est vrai pourquoi ne le dites vous pas?

  • #2

    La Rocade (vendredi, 15 juin 2012 08:07)

    Vous pensez avoir trouvé "monsieur propre "? Ne le cherchez pas en politique,en revanche vous le trouverez dans les gondoles des grandes surfaces...rayon droguerie !

  • #3

    jacqueline (vendredi, 15 juin 2012 08:34)

    Effectivement, dans le public des "supporters" ou plus exactement des "supportrices" de Zuccarelli et Gandolfi en sont venues aux mains...
    Piètre image de la démocratie...

  • #4

    Ludo (vendredi, 15 juin 2012 08:56)

    Gilles Simeoni a sorti un bon alimentaire de sa poche d'un montant de 150 € sous une salve d'applaudissements, mettant en exergue les pressions psychologiques et intolérables faites sur les populations en difficulté.
    Jean Zuccarelli a nié en bloc... comme d'habitude.

  • #5

    Astuce (vendredi, 15 juin 2012 10:44)

    Et qui m'empeche de penser que "monsieur Propre" a négocié avec un pauvre bougre le fameux bon pour faire son effet lors du débat...?
    Un peu de respect pour les défavorisés et un peu de respect pour les travailleurs sociaux SVP !!!

  • #6

    quella (vendredi, 15 juin 2012 11:40)

    @ Astuce : si je comprend bien, vs dites que ces bons circulent donc ???

  • #7

    Pierre (vendredi, 15 juin 2012 11:41)

    Le respect pour les défavorisés ca commence par eviter de les maintenir dans un état de pré misére pour se garantir une base electorale solide... Pour une mairie qui ce prétend de gauche vai puru!

  • #8

    Marie (vendredi, 15 juin 2012 11:47)

    Le spectacle a été indécent et pitoyable tant sur le fond que la forme. A en oublier qu'il s'agissait des legislatives et non de la gueguerre pour les municipales à Bastia.
    Quant aux journalistes de RCFM et CORSE MATIN, ils ont été incapables de canaliser, d'orienter et d'animer ce débat.
    Bref, une vaste farce qui ne va pas redorer la réputation de la politique.

  • #9

    bruna (vendredi, 15 juin 2012 11:51)

    zuccarelli est pret à tout pour gagner! il achete mm le vote des plus defavorisés.
    ces bons circulent biensur!! et depuis longtemps!!!!

  • #10

    Bastiacciu (vendredi, 15 juin 2012 11:55)

    Face propiu piacè di vede chi e pratiche vergugnose di i zuccarelisti fussinu pallisate davanti a i bastiacci! Quelle ghjente repuplicane primurose di l'ordine stabilitu e grande maestre in qualita di lezione date, seranu viste pè cio ch'elle so veramente! O sgio Zuccarelli e tempu di lascia postu... Dopu piu d'un seculu di manghjerie piettate sottu a a bandera a tre cullori!!!

  • #11

    SOCIAL (vendredi, 15 juin 2012 12:04)

    Les travailleurs sociaux attribuent des aides aux défavorises qui en font la demande...ce n'est pas parce qu'ils sont pauvres qu'ils ne sont pas citoyens...et dans l'isoloir ils font ce qu'ils veulent ...ils sont pauvres mais pas cons !

  • #12

    Dumenicu (vendredi, 15 juin 2012 12:12)

    Accuser les nationalistes de la violence quand on incarne un clan qui à légitimé et encouragé toutes les violences faites à ce peuple. Violences économiques, sociales, culturelles, linguistiques, violences directe d’état... Quand on est un clan prétendument de gauche qui fonde son assise électorale sur le vote de disgraziati archi dépendants des aumônes qu'on daigne leur offrir et ce en période électorale uniquement. Une exploitation industrialisé de la misère comme argument de campagne... L'hopital ce fout plus que jamais de la charité!!!

  • #13

    Mouai (vendredi, 15 juin 2012 12:19)

    Dénoncer les fautes des autres, les mauvais agissements quel bel état d'esprit !!!
    Retour au bac à sable : monsieur il a fait ça il est pas beau !!!

    Parce que débroussailler Lupinu c'est pas du populisme ?

    Honteux, déplorable autant pour l'un que pour l'autre ?

    Et le programme dans tout ça ?

  • #14

    Marcelle (vendredi, 15 juin 2012 12:23)

    @Social
    qu'appelez-vous les travailleurs sociaux ?

    je voudrais savoir comment est encadrée la distribution de ces fameux bons.
    Qui les distribue? à qui? selon quels critères? et quelles est le nombre de bons distribué par moi?
    s'il s'avère que les bons sont distribués en plus grande quantité durant les périodes électorales, se serait proprement scandaleux et révoltant ...
    Je souhaite réellement que la lumière soit faite sur ce point.

  • #15

    On se calme (vendredi, 15 juin 2012 12:33)

    Ghjacumu vous n'avez pas encore le pouvoir et vous vous attaquez déjà à la Presse..???

  • #16

    Sagesse (vendredi, 15 juin 2012 12:40)

    Marie a raison d'autant que pour dimanche la question est simple Sauveur va t il gagner devant Jean...

  • #17

    quella (vendredi, 15 juin 2012 12:50)

    on a eu Zuccarelli, on a eu Gandolfi, alors il est où le problème si c'était le tour de Simeoni ?

  • #18

    Jean-Pierre (vendredi, 15 juin 2012 12:57)

    @Mouai
    Si cette histoire de bons est fondée, il faut tout de même la dénoncé.
    Ce serait grave que de telles pratiques existent encore!

  • #19

    Bernadette Soubirou (vendredi, 15 juin 2012 13:34)

    Quella pour ...le tour de Simeoni il faut un miracle ,les miracles c'est à Lourdes et je suis bien placée pour le savoir.

  • #20

    Antoine (vendredi, 15 juin 2012)

    @Mouais que vaudrait'il faire alors? Laisser faire perpetuellement des pratiques scandaleuses qui tue la démocratie en Corse? Que je sache débroussailler ca n'à rien de honteux! Echanger le vote de pauvres gens contre un bon alimentaire c'est tt autre chose!!!

  • #21

    quella (vendredi, 15 juin 2012 13:47)

    Ben non, Bernadette !!! Souvenez vous.... Emile Zuccarelli Ministre , c'était pas un miracle ça ??? Et il était pas à Lourdes lui...

  • #22

    Spe (vendredi, 15 juin 2012 14:07)

    Un miracle? Une simple mobilisation devrait faire l'affaire! Gilles Simeoni a la crédibilité, le niveau et la force militante nécaissaire pour gagner! J'ai jamais vu autant de jeunes dans un meeting que dans ceux de Femu!

  • #23

    quella (vendredi, 15 juin 2012 14:28)

    je dirai meme plus : il a les compétences qui font défaut à d'autres...

  • #24

    Pijedid (vendredi, 15 juin 2012 15:08)

    Pour un vrai changement pour la Corse et surtout pour sa jeunesse, voté Femu a Corsica qui vous laissera libre de les sanctionner si le boulot n'est pas fait. L'honnêté et le travail sera accompagné d'espoir de developpement.
    Le developpement de la Corse ça vous parle???

  • #25

    Pijedid (vendredi, 15 juin 2012 15:38)

    J'ai faillii oublier au sujet d'hier soir, si nous avions de vrais journalistet qui savent tenir les débats et s'ils n'étaient pas juges et parties à labotte de Zuccarelli, je parle de M.Raffaelli de corse matin le débat et les questions au public aurait pu avoir lieu. Mais M.Prunetta a lui aussi abusé de son pouvoir car imcapable de faire que les candidats se calment en ne rejettant pas la faute sur le public venu logiquement encouragé son candidat. Marchjemu nantu u capu, sarebbe tempu ch"ella finisca sta cumeria.
    Vutate bè!!!!!!

  • #26

    quella (vendredi, 15 juin 2012 18:43)

    j'ecoute le débat qui a eu lieu hier soir au théatre, j'y ai appris que l' ADEC a créé 1000 emplois !!!!! O Zite, je vs propose d'y postuler en masse en jetant votre CV ds l'urne, à l'attention de Jean Zuccarelli, ce Dimanche.....

  • #27

    Quellu (samedi, 16 juin 2012 22:25)

    Bravo @quella ...comme ça cela fera des votes nuls...