Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : 800 élèves participent au trophée SNCM d'échecs

La ligue corse d'échecs, présidée par Léo Battesti, a encore fait la preuve, mardi à Ajaccio, de l'incroyable bonne santé de la discipline. Pas moins de 800 écoliers d'Ajaccio et de la région ont, en effet, pris part au traditionnel trophée des jeunes SNCM qui s'est disputé à bord du Napoléon. Images.

Dans le cadre du trophée SNCM des jeunes, organisé par la ligue corse des échecs en partenariat avec la SNCM, en présence des autorités académiques, et des inspecteurs  généraux de l’Education nationale, 800 élèves de la cité impériale se sont retrouvé mardi, sur le  Ferry Napoléon-Bonaparte, pour le championnat scolaire d’Echecs d’Ajaccio.

Une trentaine de classe de cycles 3 des écoles d’Ajaccio et de sa région, ayant eu une heure d’enseignement hebdomadaire durant toute l’année scolaire ont participé à cette compétition.

Les élèves de l’Annexe, Bastelicaccia, Castellucio, Forcioli Conti, Les Cannes, Résidence des Iles, Loretto, Mezzavia, Pietralba, Porticciu, Sampieru, Saint Jean, Sait Joseph, ont été reçus dès 10 heures par André Giovannini directeur régional de la SNCM  heureux d’accueillir les jeunes insulaires sur ce bateau.

Léo Batestti président de la Ligue corse d’échec, dans une brève allocution, remerciera les professeurs, les encadrants, formateurs et bénévoles, en présence notamment  de Michel Barrat, recteur de l'académie. Il se dira très fiers, car la Corse est souvent vue de manière négative. " Grâce à des exemples comme le notre et comme d’autres qui se développent sur  notre île, nous montrons que la Corse est un pays créatif qui peut surprendre pourvu qu’on croit  en lui".

La Corse est le territoire au monde où il y a le plus de licenciés, 5 850 pour une population de 300 000 habitants.

Léo Battesti n'a pas manqué de rappeler à ce propos que l’équipe de Corse a réussi à gagner, il y a quelques temps, un tournoi européen de haut niveau  face à la Bulgarie, au Piémont, à la Sardaigne, à l’Alsace, à la Bretagne…alors qu'il n’était même pas envisageable de jouer avec eux il y a quelques années.

Le Recteur d’Académie ajoutera, pour sa part,  qu’au-delà de ces manifestations, un travail au sein de l’Education nationale et de la ligue Corse des échecs à permis de lancer une convention nationale. Lors d’un colloque de l’éducation nationale, Léo Battesti a montré ce qui se faisait en Corse,  Michel Barrat soulignera que l’apprentissage des échecs en milieu scolaire est une pédagogie de l’apprentissage de la logique, du respect de l’autre, et de cette manière de la citoyenneté.

Dans l'après-midi le vice-président de la Fédération française d’éches,a procédé à la remiss des différents prix.

                                 Texte et photos Marilyne SANTI

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0