Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

AC Ajaccio : Le point à un mois de la reprise

(Photos Olivier Castel)
(Photos Olivier Castel)

C’est dans un peu moins d’un mois que les Oursons reprendront le chemin de la L1. Passées les vacances, bien méritées, Pantaloni et sa bande rechausseront les crampons pour retrouver l’odeur des terrains et surtout, reformer le groupe si uni qui a permit l’exploit du 20 Mai à Toulouse. Entre stabilité et changements, le club ajaccien aura fort à faire sur le plan sportif. L’occasion de faire un point et de poser déjà quelques échéances.

On connaît désormais le calendrier des Acéistes, qui reprendront la compétition le 11 Août à Nice. Par la suite, c’est contre le Paris-St Germain que les Oursons inaugureront leur nouvelle pelouse, le 18. Puis viendront Valenciennes, Evian, et aussi Lyon. Mais avant cela, il y a une saison à préparer, et il faudra le faire de façon à ce qu’elle soit moins éprouvante, et surtout plus belle. Même si l’objectif restera le maintien, tout le monde s’attachera à améliorer les conditions de travail du staff et des joueurs, afin que les têtes soient les plus libres possibles.

« Ca n’a pas été facile à gérer pour tout le monde. Nous avons connu des moments éprouvants », assure le technicien, dans l’article paru Samedi dans Corse-Matin. Le coach assure également que la leçon a été retenue.

« Nous avons aujourd’hui plus de recul par rapport à la Ligue 1. On va revoir notre politique en nous basant sur un effectif beaucoup plus compétitif afin de mettre le maximum de chances de notre coté pour ne pas souffrir ».


Six matchs amicaux

Le coach ajaccien a d’ores et déjà dévoilé une partie du programme de reprise pour ses joueurs. Aussi on apprend, une fois n’est pas coutume, que la série de matches amicaux (qui en comportera six cette année) débutera face au SCB, à Corti (le 15 Juillet). Suivra  le stage, une nouvelle fois dans le cadre d’Anglet, au Pays Basque. Stage durant lequel l’ACA retrouvera les Girondins pour un amical, programmé pour le 18 Juillet. Pour le reste, les dates du 20, 25, 28 Juillet et 3  Août ont été avancées, mais les adversaires restent à déterminer. On notera non sans satisfaction, que le nombre de matches a été doublé par rapport à l’an dernier, chose qui avait handicapé les Oursons dans leur quête de rythme.

Sur le plan technique toujours, l’accent devrait être mis, cette saison, sur la préparation des joueurs et la forme physique. De ce fait, le staff devrait s’étoffer de nouveaux éléments. On connait déjà l’un d’entre eux, qui sera Thierry Debès, fraîchement promu entraîneur des Gardiens.

« Stéphane Paganelli demeure mon adjoint, assure Olivier Pantaloni, chargé de la préparation physique. Le président Orsoni m’a toutefois laissé carte blanche pour un éventuel adjoint (tactique). Nous avons opté pour un système de fonctionnement qui répond à la meilleure des formules », conclut-il, en évoquant la possible création d’un poste pour les joueurs en phase de reprise.

 

Poulard a encore soif !

Encore une fois, le problème le plus délicat restera celui du recrutement. On sait que le club cherche à prolonger les contrats des joueurs les plus méritants et les plus intègres, comme Kinkela, Lippini (dont le contrat possède une clause le prolongeant en cas de maintien, ce qui devrait être le cas sauf surprise), mais aussi Poulard. Le taulier de la défense centrale, aux cotés de Medjani, devrait d’ailleurs prolonger l’aventure pour une saison de plus. A 35 ans passés, l’ancien nantais a déclaré avoir « encore les jambes » pour continuer en L1. De plus, Mehdi Mostefa signera probablement lui aussi, pour deux saisons de plus. Les dirigeants ajacciens auraient donc donné leur accord pour une prolongation des deux briscards, mais rien d’officiel pour l’instant.

Coté arrivées, des noms ont déjà  commencé à circuler. Les rumeurs les plus insistantes font état d’un arrière gauche mexicain, d’un milieu lorientais, mais là encore, que d’affabulations allons-nous trouver… Patience donc, pour les supporters les plus acharnés !

Ce que l’on peut dire dès maintenant, c’est que l’effectif sera composé de vingt-quatre éléments dont deux nouveaux gardiens, et au moins trois milieux de terrain. En défense aussi, il devrait y avoir du changement, mais rien de sûr, si ce n’est le départ de Leti N’Diaye, qui retournera à l’OM, à la fin de son prêt dans la maison de l’Ours. Andy Delort devrait, pour sa part, rejoindre la Corse, après ses six mos de prêt au FC Metz, qui ne furent que trop peu fructueux (un but et treize matches disputés).


Le GFCA pendant trois mois à Timizzolu

Enfin, coté travaux, le stade Michel-Moretti est certes encore très loin d’être inauguré mais, les avancées semblent significatives. La pelouse sera bientôt posée, les loges de la tribune Faedda devraient être livrées pour la reprise. Reste maintenant la question de la campagne d’abonnement, qui devrait débuter en troisième ou quatrième semaine de Juin. Sans oublier le problème de l’hébergement du GFCA, pendant la mise aux normes du stade Ange-Casanova.

A la suite d’une réunion entre les deux parties, l’ACA s’est officiellement engagé pour minimum trois mois, afin que les "Diables Rouges" puissent disputer sereinement leur championnat sur le terrain de leurs frères ennemis. Un geste à saluer, même si on eut pu regretter que la municipalité n’ait pas été impliquée, une fois de plus.

La pose d’une pelouse synthétique, jugée trop coûteuse (700 000€) pour être à la charge deux clubs, aurait permis de régler certains problèmes d’entretien…
                                                                                                                         Olivier CASTEL 

Écrire commentaire

Commentaires : 0