Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Et maintenant place à la coupe de Corse

Les championnats nationaux et régionaux sont terminés. Place désormais à la finale de la coupe de Corse. C’est incontestablement l’événement de cette saison 2011-2012. Un événement car en effet,  pour la première fois de son histoire, cette finale de coupe de Corse opposera deux clubs balanins  et se disputera en Balagne.

L’affiche est tout aussi exceptionnelle avec d’un côté le tenant de cette coupe, le Football Club de Calvi qui évolue en championnat de France amateur (CFA) et qui rappelons-le a remporté ce trophée il y a tout juste un an face au CA Bastia qui vient d’accéder au National et de l’autre le Football Balagne -  Ile-Rousse qui vient de réaliser une superbe saison en championnat régional de Division d’honneur et qui a manqué d’un rien son accession en CFA2.

On l’aura compris, ce derby de Balagne en finale de coupe de Corse passionne toute cette microrégion qui depuis l’annonce de cette finale inédite est en ébullition.

Aussi, à corsenetinfos, nous avons choisi de vous faire vivre au jour le jour cet événement.

Pour cette première, deux volets retiennent notre attention, celle des forces en présence et ce match dans le match que se livrent  à 25 km de distance les supporters des deux camps.

Le Football Club de Calvi partira clairement comme le grand favori de cette finale. Et pourtant, bien malin celui qui aujourd’hui  pourrait dire  quelle destination Dame coupe tant convoitée choisira.

La coupe a cela de magique. Très courtisée, elle est capable de déchaîner les passions tout comme elle est capable de transcender les hommes. Pour être l’élu de son cœur, il faut être en mesure de la sublimer. Et ça, tous ceux qui un jour ont eu la chance de disputer une finale le savent mieux que quiconque.

 

Le FC Calvi favori  mais le FBIR est capable d’aller la chercher

Le FC Calvi a l’expérience pour lui alors que le FB Ile-Rousse aura l’avantage d’évoluer sur son terrain au stade municipal Jacques-Ambroggi et que son parcours pour en arriver là est tout ce qu’il y a d’exceptionnel. Le FBIR a éliminé une PH « A » ‘ ESCP 7-0), une CFA2 (EF Bastia aux TAB), une PH « A » ‘ Aleria  8-0), une CFA2 (Furiani 1-0) et une DH ( ASPV aux TAB).

Exempt les deux premiers tours, le FC Calvi  a battu une PH « C » ( EG Salines 12-0), une CFA (CAB aux TAB) et une DH (FC Borgo 3-0).

Comme on peut le constater, le FBIR a vraiment les moyens d’aller chercher cette coupe.

Son entraîneur Christian Graziani dont on connait sa carrière de footballeur a eu la chance de soulever ce trophée alors qu’il était joueur et capitaine du FAIR. Aujourd’hui, il a son plan pour emmener ses joueurs sur le toit du monde et soulever à nouveau ce magnifique trophée en qualité d’entraîneur.

Dans son effectif, il aura aussi des joueurs qui en tout début de saison portaient le maillot du FC Calvi et qui ont fait le choix d’aller dans le camp d’en face.

Le FC Calvi aura pour lui d’être le tenant du trophée et surtout d’avoir fait un parcours plus qu’honorable pour sa première saison en championnat de France amateur (CFA) dans lequel il termine à une excellente 6e place  et ce après avoir été dans le trio de tête.

 

Les supporters mobilisés

On l’a évoqué plus haut, le duel auquel vont se livrer les supporters est un match dans le match. Chacun de son côté se prépare à ce rendez-vous de l’année.

Nul besoin de se voiler la face pour dire que ce match dans le match sera celui des frères ennemis.

Tout le monde ou presque se connaît. Pourtant, l’espace d’un match, les vieilles querelles de clochers ressurgiront et s’inviteront à la fête.

Chacun voudra défendre ses couleurs avec toute sa passion et son amour. C’est de bonne guerre et ça aussi chacun le comprendra.

L’essentiel c’est que tout ça se fasse dans le respect et en toute sportivité.

Tant à Calvi qu’à Ile-Rousse on déborde d’ingéniosité pour être le meilleur.

Si certaines choses ont été dévoilées, d’autres restent dans le domaine du secret.

On dit qu’à Ile-Rousse on est meilleur supporter qu’à Calvi. Reste à le démontrer mercredi après-midi au stade Jacques-Ambroggi.

Ce qui est certain, c’est que la panoplie complète du parfait supporter sera au rendez-vous.

A Ile-Rousse on a déployé un maillot géant sur la tour devant l’hôtel de ville. A Calvi on a répliqué par un tifo géant de 60 m² que l’on a installé sur la digue du port de commerce.

Les animations seront présentes dans la cité paoline tout au long de la journée, histoire de patienter.

En lever de rideau, les anciens seront là pour nous rappeler à leur bon souvenir. Il y aura une sélection de Balagne dont le sélectionneur ne sera autre qu’André D’Oriano avec les François Luciani, Augustin Acquaviva, Jean Massimi, Jean-Temir Kerefoff, José Orsini….

Elle sera opposée aux anciens de l’ACA dont justement André D’Oriano a fait partie avec les Collina, Bati Gentili, Albert Vanucci…

Prochain volet, la finale vue par les maires et les présidents de clubs des deux communes  ainsi que le président de la Ligue Corse de Football.

                                                                                                            Jean-Paul LOTTIER 

Écrire commentaire

Commentaires : 0