Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Haute-Corse : Deux morts sur la route

Deux morts et trois blessés : c'est le triste bilan de ce début de week end sur les routes de Haute-Corse au terme de deux accidents de la circulation qui se sont produits sur la route Nationale 197, sur le territoire de la commune de Canavaggia, et sur la RN 198 au nord de Ghisonaccia

Il était un peu plus de 6 heures entre Ponte-Leccia et Canavaggia quand un camion poids lourd a quitté la route avant d'aller percuter un arbre. Le choc a été terrible et si le conducteur est sorti indemne de la collision, son passager, âgé de 27 ans, est décédé à son arrivée à l'hôpital de Bastia où il avait été évacué.

Le chauffeur disparait 

On ne sait alors pourquoi le chauffeur prenait ses jambes à son cou pour disparaitre dans la nature. Les services de la gendarmerie sont aussitôt partis à sa recherche. Le chauffeur, qui se serait endormi au volant, s'est rendu aux enquêteurs plusieurs heures après les faits.

Placé en garde à vue,  il fera l'objet de poursuites immédiates et encourt jusqu'à 7 ans de prison pour "homicide involontaire" estimait le procureur de la Républque de Bastia, Dominique Alzeari.

Drame à Ghisonaccia

Au Nord Ghisonaccia, moins d'une heure après, ce sont deux voitures qui sont entrées en collision. La première était conduite par un jeune homme d'une vingtaine. Dans la seconde il avait quatre personnes, une famille de vacanciers : le père, le mère et deux enfants de 6 et 4 ans. Sous la violence du choc la jeune mère de famille, 33 ans, a perdu la vie. Son époux, gravement blessé a été transféré sur Ajaccio, et les enfants sur Bastia à bord de deux hélicoptères qui les ont pris en charge sur les lieux du drame.

Quant au conducteur de l'autre véhicule, il est sorti indemne de l'accident.

Selon les gendarmerie où il a été placé en garde à vue, il aurait été sous l'emprise de l'alcool - 053gr -  et de produits stupéfiants.

Il s'agit là de faits aggravés pour lesquels il encourt jusqu'à 10 ans de prison, ainsi que le précisait le procureur de la République de Bastia. 

Gare à la vitesse excessive, l'alcoolémie et aux lignes continues

Peu après ce double drame, Louis Le Franc préfet de Haute-Corse transmettait le communiqué suivant :

Samedi, tôt dans la matinée deux accidents de la route, l'un à Ponte Leccia impliquant un poids lourd seul, l'autre à Ghisonaccia qui a donné lieu à un choc frontal entre deux automobiles, ont fait deux morts, et trois blessés graves.

Les trois blessés graves qui se trouvaient à bord d'un véhicule particulier sont un père et ses deux enfants, la maman est quant à elle décédée. Le père et ses deux enfants ont été évacués par les deux hélicoptères de la sécurité civile de Haute-corse et de Corse-du-Sud après intervention des sapeurs pompiers et du SAMU de Haute Corse . Ils sont grièvement blessés.

Ces deux accidents portent à 4 le nombre de personnes décédées cette année sur les routes de  Haute-Corse.

Les deux voies de circulation sur lesquelles ils se sont déroulés sont deux axes prioritaires de l'action des forces de l'ordre : la RN 197 la RN 198 sont en effet deux routes qui ont concentré  un nombre d'accidents mortels important en 2010 et 2011:

sur la RN 197 de Cazamozza à L'ile Rousse: 9 accidents mortels .

sur la RN 198 de Cazamozza à Ventiseri: 14 accidents mortels .

Ces deux nouveaux accidents ne font que renforcer la détermination commune du préfet et du procureur de la République à lutter contre toute les formes d'infraction routière. Le préfet le fera au moyen des suspensions administratives de permis dont il dispose. 

Le préfet a par conséquent d'ores et déjà demandé aux forces de l'ordre une intensification des contrôles routiers visant à sanctionner les vitesses excessives, l'alcoolémie et le franchissement de ligne continue notamment. Ces trois infractions constituaient en effet en 2010 et 20

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    FIAT LUX (dimanche, 03 juin 2012 10:11)

    des vies brisées par la bêtise de certain individu que faire?

  • #2

    Anto2a (dimanche, 03 juin 2012 11:46)

    Que faire ? Sanctionner ce genre de mec et les mettre en prison à vie, il a tuer cette mère de famille alors qu'elle n'y était pour rien, moi je dit faire passer d'avantage de test au chauffeur poids lourd et sanctionner ceux qui pourraient être des dangers sur la route.

  • #3

    Mathieu Santoni (lundi, 04 juin 2012 03:36)

    Juste pour information.. Dans le drame de Ghisonaccia, ce ne sont pas des touristes.. Mais des Bastiais... Je travail dans l'ecole de la petite fille dont la mere est decedee.. Pensee a la famille dans cette epreuve douloureuse..

  • #4

    Anto2a (lundi, 04 juin 2012 12:19)

    Nos penser vont vers cette famille aussi mais ce que je veux dire c'est que, que ça soit des touristes ou non, ce "conducteur" à prix le volant en sachant les risques que ça devait engendrer, pour lui ça sera plus que 10 ans de prison, et au lieu de sanctionner un chauffeur parce qu'il a dépasser la limitation de vitesse de 5 km/h on devrait surtout se pencher sur la question des alcoolos au volant et des droguers, la oui on aura fait un grand bon en avant. Mais pour le moment les chauffeur même les plus honnêtes vont être sanctionner à cause de petite chose.

  • #5

    corsinette (mardi, 05 juin 2012 23:29)

    le réveil de samedi fut brutal je venais d'apprende que nos amis venait d'avoir eu un accident mortel tout cela à cause d'un mec de 20 ans qui avait bu et fumé lui s'en sort bien pas une seul égratignure la maman est morte les petits sont gravement blessé la petite risque l'amputation d'une jambe le papa et trés touché aussi et cet enfoiré de chauffard va en prendre peut-etre que pour dix ans je n'y crois pas trop dans 5 ans il sera dehors non il est temps que la justice revois les lois pour des chauffards comme lui c minimun 40 ans de prison qu'il mérite

  • #6

    Josiane (mercredi, 06 juin 2012 15:02)

    ces personnes habitaient elles à fIOR DI TOGA à Bastia? si c'est le cas j'avais rencontré cette jeune famille fort sympathique avant mon départ à Ajaccio, je suis éffondrée de savoir que la maman est décédée que le père et les enfants sont gièvement blessés à l'hopital, j'espère que la petite évitera l'amputation je le souhaite de tout coeur.

  • #7

    bastiaise (dimanche, 22 juillet 2012 00:13)

    Ce sont mes amis. Pour l'info: Je viens d'avoir le père de famille au téléphone. Le fils est sortie d'affaire, la fille a évité l'amputation mais a eu la grève de peau, reste à surveiller les pansements. le plus dur c'est psychologiquement. le père reste toujours auprès de ses enfants à Nice à l'hôpital et n'a pas pu assister! à l'enterrement de sa femme dont le corps a été rapatrié en Pologne /elle était d'origine Polonaise/.