Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Toute la gauche autour de Paul-Marie Bartoli

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

 

 

Paul-Marie Bartoli et sa suppléante Valérie Tomi, candidats à l’élection législative dans la 2ème circonscription de Corse-du-Sud, ont fait salle comble, jeudi, à l’école Pietralba, où les représentants de la gauche réunie ont manifesté leur soutien au candidat, qui se présente pour la première fois aux élections législatives.

Ange Pantaloni, Anne-Marie Lucciani, François Pieri, Jean-Marc Ciabrini, et Paul Giacobbi (représenté), ainsi que d’autres élus ont tenu à manifester le soutien de toute la gauche pour ce candidat de la majorité présidentielle dont ils souhaitent la victoire.

"Majorité qui écoute chacun, qui protège tous les citoyens, qui n’exclut personne, qui transforme, qui agit pour le progrès, mouvement populaire qui dit non au lascia core, non à la résignation, non à la facilité.

Le lieu se voulait symbolique, Ecole de la République, rénovée, restaurée, dans ses murs, mais bientôt, avec votre soutien, rénovée et restaurée dans ses principes et ses missions", s’est engagé Paul-Marie Bartoli.

Fort de ses principes, dénigrant les pronostics et les prévisions des pseudos experts, il sera,  s’il est élu, le député de la justice, de l’école publique et laïque, de la rénovation urbaine, du droit au logement, du développement durable des services publics, de la relance de l’emploi et de sa croissance, combattant l’exclusion, les violences et les discriminations.

" D’un coté le camp du changement, la majorité présidentielle, de l’autre la Sarkozye apeurée et arrogante, querelles de clocher inutile à l’Assemblée Nationale, les électeurs de la 2ème circonscription ne veulent plus être otages d’un clivage obsolète, entre le 3ème tour de l’élection cantonale et le premier tour de la municipale."

Le candidat se pose en responsable politique et non professionnel des élections.

Son programme?

Modifier le paysage de sa circonscription, transformer le 6ème canton, apporter les réponses aux préoccupations de tous à travers son programme : prorogation des arrêtés Miot, avec une intégration au sein de la CTC d’un vrai statut fiscal de la Corse, la langue Corse en ratifiant la Charte des langues régionales et minoritaires, la mise en œuvre des 60 engagements du président de la République, la rénovation urbaine, la relance du Plan Exceptionnel d’Investissement élargi, pour créer une économie durable valorisant les diplômes des jeunes. Mais aussi apporter des réponses claires et adaptées à la jeunesse, ne plus fermer les écoles dans les villages et les quartiers, la recherche, l’environnement, les nouvelles technologies, l’agriculture, la cherté de la vie, pour lesquels il faut agir sans attendre.

Répondre efficacement à la désertification médicale, et apporter du matériel de pointe aux hôpitaux publics d’Ajaccio et de Bonifaccio, là où d’autres appliquent une politique libérale, de marchandisation de la santé, favorisant les cliniques et les intérêts privés !

Lourd programme en lequel, forts de leurs convictions et de leur détermination, du soutien de toute la Gauche, et du changement que représente l’élection de François Hollande, Paul-Marie Bartoli et Valérie Tomi croient
                                                                                                                         Marilyne SANTI 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.