Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corsica raid aventure : Le Team « Vibram Lafuma » au bout de l’enfer à Calvi

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

L’ultime étape de ce XVIIIème Corsica Raid Aventure s’est déroulée ce mercredi en Balagne. Une épreuve spectaculaire et très technique pour les équipes toujours en course. Dès 9 heures, de l’amphithéâtre situé au cœur de la station balnéaire de Calvi, les concurrents s’élançaient pour  une très courte section de course à pied, direction le centre nautique de Calvi pour rejoindre les… Kayaks.

Là, par équipe de deux, les embarcations quittaient Calvi entre le ferry de la Corsica ferries et le bateau du Club Med, direction la pointe de la presqu’île de la Revelatta et retour vers la plage de l’Alga, soit un petit périple de 8 km.

Cette entrée en matière passée, les équipes enfourchaient leurs VTT pour une douzaine de kilomètres autour de la magnifique, mais exigeante, presqu’île de la Revelatta. Sur front de mer, les vététistes n’avaient pas droit à l’erreur tant le parcours en terre était sinueux et semé d’embûches.

En quittant la Revelatta, les concurrents avaient un autre obstacle à franchir, celui de Notre-Dame de la Serra et la descente vers la route de Pietramaggiore.

Aussitôt, il fallait enchaîner par la Trail en direction du Capu di a veta et ses nombreux dénivelés. Malgré la difficulté, chacun prenait tout de même le temps d’apprécier ce point de vue exceptionnel sur la baie de Calvi et ses montagnes.

De retour, il n’y avait pas de répit.

Il fallait repartir pour l’avant-dernière ligne droite avec un nouveau parcours VTT du Clos Colombu à Algajola, en passant par Lavatoggio et Lumio pour un total de 20 km et 700 mètres de dénivelés.

La fatigue se faisait sentir, mais l’équipe leader « Vibram Lafuma résistait à l’équipe franco canadienne du Team  Raid Que Chua.

En empruntant les kayaks pour la dernière section  entre Algajola et Calvi en longeant le littoral, soit 20 km, Hervé Simon en bon capitaine savait que la victoire ne pouvait échapper à son équipe.

En passant la bouée en vainqueurs, Hervé, Manu, Guillaume et l’incroyable Elisabeth pouvaient laisser éclater leur joie.

Une fois tous les kayaks sortis de l’eau, tous ensemble, unis dans l’effort, solidaires les athlèttes se regroupaient pour franchir ensemble l’arche de l’arrivée à l’amphithéâtre de Calvi.

Derrière « Vibram Lafuma », le Team franco-canadien  « Que chua » conservait sa 2e place devant Czar Berghaus-accom-Merida de la République Tchèque et Catraid de Catalogne. Euskadi l’emportait en F3

Une épreuve magnifique qui malheureusement s’est déroulée dans la quasi indifférence. Quelques badauds qui se trouvaient là par hasard demandaient timidement ce qu’il se passait.

Un manque de publicité et surtout de communication qui ont été préjudiciables au succès populaire.

Dommage, car le Corsica Raid Aventure mérite incontestablement une autre publicité.

A méditer pour la suite.

                                                                                                                                          J.-P.L

Hervé Simon : «  On avait la pression dans cette dernière journée »

Capitaine de l’équipe de « Vibram Lafuma », Hervé Simon a pris le temps de se désaltérer avant de nous présenter son équipe et de livrer ses premiers sentiments sur ce Corsica Raid Aventure.

«  Notre équipe  « Vibram Lafuma » a une expérience d’une quinzaine d’années. Nous étions quatre équipiers avec des profils différents.

Elle était  composée de Manu Land. Qui était  l’orienteur de l’équipe. C’est lui qui a orienté tout le long du raid le Team. C’est un poste très stratégique. En clair il ne faut pas faire de faute d’orientation et c’est  sur lui que repose la victoire ou la défaite.

Ensuite, nous avions la chance d’avoir au sein de cette équipe Elisabeth Revol. C’est une femme très très forte. Elle fait partie des 4 ou 5 meilleures vététistes en France.  Elle est aussi la  seule femme française a avoir fait trois sommets du 8000 mètres sans oxygène. Elle a un  niveau absolument  fabuleux. C’est très rare dans le monde du renul sport  que les femmes ne soient pas tractées par les hommes, Là, bien au contraire, c’est elle qui souvent, durant les cinq jours  nous attendait.

Ensuite, il y avait Guillaume Sarti qui était l’orienteur adjoint de Manu et moi-même qui était le capitaine de l’équipe ».

Sur l’épreuve par elle-même et principalement pour cette dernière journée, Hervé Simon ajoute : «  C’est une magnifique épreuve avec pour principale difficulté d’enchaîner les deux épreuves de jour et de nuit avec un temps de récupération très faible. On a dormi 1 heure, 1 heure 30 avant de repartir ; Pour ce Corsica Raid on a pris un gros risque en venant avec des kayaks très légers, c’est-à-dire instables . Heureusement, cette prise de risque nous a été bénéfique puisque en effet on a eu des conditions de courses favorables. Et comme il y a eu plusieurs sections de kayak qui de plus se sont déroulées dans des endroits tout simplement paradisiaques, c’était le top.

La section montagne aussi n’a pas été facile avec des descentes très dures et dans lesquelles on a souffert. En clair ça tape pas mal.

Dans l’étape de mardi, alors que notre avance était conséquente sur notre adversaire principal, on a commis une erreur d’interprétation de notre road book. On avait compris qu’une section démarrait à 14 heures  alors que c’était le chrono qui démarrait à cette heure-là. Du coup, sans le savoir on est parti 55 mn en retard.

Le soir quand on nous a donné le classement général  alors que l’on avait le matin plus d’une heure d’avance sur Que Chua avec qui on s’est très bien entendu et qui sont  des super copains,  il ne nous restait plus que 27 mn et du coup, on était un peu inquiet.

Et, aujourd’hui, pour cette dernière journée on s’est mis la pression. Heureusement, on a réussi à bien gérer et la victoire est au bout. C’est pour nous une grande satisfaction et une fierté d’inscrire notre nom à ce Corsica Raid Aventure 2012 ».

Classement de l'étape et classement général

Classement de l'étape

 

1       Molo Molo (Suisse-Brésil-France)   07:28

2       Vibram Lafuma (France)        à 00:06

3       Raid Quechua (France-Canada)       à 00:25

4       Czar Berghaus-Accom-Merida (Repub.Tchèque)         à 00:27

5       Catraid (Catalogne)       à 00:39

6       Euskadi Cap Aventure (France)      à 01:37

7       Wallonie Orientation Belgique (Belgique) à 02:01

8       GMPA Raid (France)    à 02:10

9       Opavanet-Salomon-Merida CZE (Repub.Tchèque)     à 02:11

10       Reims Champagne Aventure (France)       à 02:11

11     Raid'O Brothers (France)       à 02:14

12     Générale d'Epargne 59 - Valmo (France)  à 04:10

13     SNCF Dijon Sport (France)   à 04:19

14     I Cignali (Corse)  à 04:52

15     La Marie-Do (Corse)     à 07:13

16     Les Carbonades Flamandes (France)         à 09:54

Classement général  (Challenge François-Xavier Mora)

 

1       Vibram Lafuma (France)        39:44

2       Raid Quechua (France-Canada)       à 00:44

3       Czar Berghaus-Accom-Merida (Repub.Tchèque)         à 03:53

4       GMPA Raid (France)    à 04:05

5       Catraid (Catalogne)       à 05:57

6       Euskadi Cap Aventure (France)      à 09:56

7       Molo Molo (Suisse-Brésil-France)   à 10:16

8       Raid'O Brothers (France)       à 10:42

9       SNCF Dijon Sport (France)   à 16:42

10     Opavanet-Salomon-Merida CZE (Repub.Tchèque)     à 17:20

11     Reims Champagne Aventure (France)       à 18:02

12     Générale d'Epargne 59 - Valmo (France)  à 18:08

13     I Cignali (Corse)  à 22:02

14     La Marie-Do (Corse)     à 23:03

15     Les Carbonades Flamandes (France)         à 26:52

16     Wallonie Orientation Belgique (Belgique) à 36:16

Classement général des équipes corses

1       I Cignali (Corse)  61:46

2       La Marie-Do (Corse)     à 01:01

Écrire commentaire

Commentaires : 0