Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Bastia : Les "épaves" de Stéphan Le Gallais au musée jusqu'au 15 Juin

Stéphan Le Gallais : La plongée ? C'est ma grande passion
Stéphan Le Gallais : La plongée ? C'est ma grande passion

Passionné, Stéphan Le Gallais l'est assurément. Passionné de plongée sous-marine et passionné par les épaves, de la dernière guerre mondiale, qui gisent par plusieurs dizaines de mètres de fond au large des côtes de Bastia et de la Corse. Un passion qui l'a amené, après voir fixé sur la pellicule plusieurs dizaines d'entre elles, à les exposer à la curiosité des visiteurs du Musée de Bastia jusqu'au 15 Juin prochain.

Fonctionnaire territorial, détenteur du certificat d'aptitude de plongée hyperbarre, photographe sous-marin, plongeur de bord sur la vedette de la SNSM de Bastia, Stéphan Le Gallais est un homme qui ne s'ennuie pas. Jeudi il accroché 35 de ses plus beaux clichés au musée de Bastia. Une expo rendue possible, il n'a pas manqué de le souligner, grâce au concours, actif, d'Emile Zuccarelli, maire de Bastia, et de Jean Zuccarelli conseiller territorial et municipal.
Avant d'expliquer à ses premiers visiteurs le sens de sa démarche il s'en est ouvert auprès de Corse Net Infos.
- Vous plongez depuis quand ? 

- J'ai commencé en 2000 mais c'était hors de toute structure.  Puis, en marge du club Thalassa où j'ai participé à mes premiers baptêmes de plongée, on est sorti entre copains " à la sauvage " sans rien connaître des paliers. Il est allé ainsi jusqu'en 2008 et mon adhésion au Neptune club bastiais où j'ai reçu la formation qu'il convenait.
- La Photo sous-marine ?

- Au départ il s'agissait surtout de photographier la faune et la flore mais quand David Paoli m'a inculqué l'amour des épaves, j'ai vite trouvé ma voie. Et dans la foulée avec deux autres copains nous avons créé Corsica photosub. A partir de là nous sommes partis à la découverte des principales épaves corses qui gisent jusqu'à 70 mètres de fond. 

- "Passions d'épaves" c'est le résultat de cette exploration?

- Je travaillais sur ce projet depuis plus d'un an quand l'opportunité de cette exposition s'est présentée. En amont, mon matériel photo avait évolué. En allant toujours plus bas il faut s'équiper en conséquence pour faire les clichés que l'on aime, comme moi, et ensuite à partager avec le plus grand nombre. Et puis cette expo c'est aussi un hommage aux pilotes et aux épaves qui sont allés par le fond en 1943…

- Stéphan Le Gallais photographe ?

- Oui mais je ne suis pas un "terrestre". Mon domaine se situe sous l'eau. Il m'est plus accessible. Mais on n'y va pas n'importe comment.  Il faut toujours être accompagné. A cette profondeur il y a un potocole à respecter. Ce sont les plongeurs - ils nous servent de"modèles" à proximité des épaves - qui nous rappellent les consignes à respecter.

- Un hommage particulier?

-  Oui à Joël Petit et Pascal Verdier. Ils ont une parfaite connaissance du terrain sous-marin. Ils connaissent aussi toutes les histoires de ces épaves dont ils sont, pour la plus part, les "inventeurs". Et ils ont partagé leurs secrets.

- "Passions d'épaves" ce sont des séries limitées?

- Tout à fait. Les images qui sont à la vente - tjrage en dix exemplaires -  ont nécessité un autofinancement à hauteur de 100% tant au plan du tirage qu'à celui de l'encadrement. Et puis il y a tout l'investissement en amont qui va de pair avec la plongée.
- Stéphan Le Gallais et la Corse ? 
- C'est mon épouse, corse, qui m'y a amené en réussissant à un concours de médecin territorial.

Depuis Stéphan Le Gallais - il ne le dit pas mais on le devine - bénit le ciel pour cette réussite et cette opportunité.
Et le plongeur, photographe et sauveteur à la SNSM le rend bien à son île d'adoption.
Ses incessantes pérégrinations dans les eaux insulaires ne nous permettent-elles pas de mieux connaître une partie, immergée, de notre hsioire récente ?

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Olivier (samedi, 26 mai 2012 09:34)

    Superbe exposition et un grand talent de photographie sous-marine dans des conditions extrèmes - grande profondeur ...
    Bravo ..

  • #2

    C.Orsoni-Dupont (samedi, 26 mai 2012 16:36)

    bravo, mon cher St&phane; mais je n'arriverai en Corse que le 18 Juin, après les élections; je vais juste louper ton expo; j'ai déjà admiré chez tes parents tes superbes photos sous-marines , dont celles de la revue; j'irai surement les voir et les revoir ( tes parents et tes photos ) entre le 25 et le 29 Juin. amitiés corso-normandes . Catherine

  • #3

    Le GALLAIS Frédérique (mardi, 29 mai 2012 17:51)

    Tres fière de mon frère ... Sa passion il la communique en nous racontant tous les détails de ses plongées à tel pour qu'on a l'impression de les vivre avec lui ... Merci de nous transporter dans ton monde magique ... Bravo à toi et merci

  • #4

    Loïc Colonna (jeudi, 31 mai 2012 15:19)

    Bravo, j'espère pouvoir voir bientot cette expo.
    (cette photo ci est bien mieux que celle du Nice matin..)
    a prestu