Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Tentative d'assassinat à Aleria : Olivier Sisti blessé par balles

Un homme a été pris pour cible par un ou plusieurs tireurs lundi matin alors qu'il circulait sur le territoire de la commune d'Aleria non loin du Fort. Touché à plusieurs reprises l'homme été rapidement pris en charge par les secours et évacué, par hélicoptère, vers le centre hospitalier de Bastia. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'Olivier Sisti, gérant de la paillotte Bahia incendiée il y a deux jours à Ghisonaccia.

Ce n'est pas la première fois que Olivier Sisti est la cible de tireurs.
Le 25 Octobre 2010 il avait été victime d'une première tentative d'assassinat.
A l'époque, il  sortait d’une entreprise de bâtiment, située route de la mer à Ghisonaccia, pour regagner son véhicule quand on a tiré à plusieurs reprises en sa direction. Olivier Sisti n’avait été touché qu’au thorax et aux jambes, malgré la dizaine de coups de chevrotines relevés par les enquêteurs de la gendarmerie Nationale. 

Le propriétaire de la société, présent lors des faits, l’avait conduit à son domicile où il a été pris en charge par les secours et évacué à l’hôpital de Bastia.

La micro-région de la Plaine orientale a connu six homicides ces 18 derniers mois, dont le double meurtre, à Quinzena (Haute-Corse), en avril, de Jo Sisti et de son beau-frère, Jean-Louis Chiodi.

Le 28 avril, entre 500 et 1.000 personnes ont marché en silence à Ghisonaccia contre la violence affectant le secteur, les familles endeuillées déplorant, dans un texte, "l'absence de résultats des enquêtes policières et le peu de moyens des enquêteurs".

Les motivations précises de ces meurtres restent difficiles à établir, relevait récemment une source judiciaire, tout en énumérant les caractéristiques régionales pouvant expliquer cette recrudescence: délinquance organisée, économie souterraine, spéculation immobilière.

Depuis le début de l'année, sept personnes ont été tuées par balles en Corse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0