Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'estru piuvanu : Haro sur le football corse

L'estru piuvanu? C'est l'humeur du jour du signataire de ces lignes. Une humeur pour, soit fustiger, montrer du doigt. Soit pour applaudir, apprécier. Un peu comme vous le feriez de chez vous en vous penchant sur l'actualité de notre région. 

Il fallait s'y attendre.
Il a suffi que Alain Mboma, l'entraîneur du Paris FC, se laisse aller à des confidences sur la teneur et la réalité desquelles nous ne nous prononcerons pas - la FFF mène son enquête - pour que les vieux démons, qui agitent depuis toujours, certains joueurs et dirigeants du football national, resurgissent de nouveau.
Ce n'est pas encore à la fameuse table ronde de Montélimar qui, dans les années 60, avait rassemblé la majeure partie des clubs amateurs de l'Hexagone pour demander l'exclusion des clubs corses des compétitions nationales, mais ce qui se trame en ce moment, il faut bien le reconnaître, lui ressemble un peu.
Il est vrai qu'une aussi petite région comme la nôtre disposent de très bonnes équipes de CFA. D'un club de National qui va, à moins d'un coup de Trafalgar de dernière minute, accéder à la Ligue 2. Un club qui après avoir été sacré champion de National et de Ligue 2 va retrouver la Ligue 1. Et un club qui n'a besoin que d'un succès pour demeurer à ce niveau. Et quelque part ça dérange.
On le savait.

Mais la campagne qui est en train de s'orchestrer laisse redouter le pire.
Dans toute la presse, à partir du cas Mboma, on cite les propos de certains entraîneurs qui dénoncent ce qui se passe dans les couloirs, sur les terrains et les stades de Corse.

Qui rapportent les propos que l'on y tient.

Ou qui n'hésitent pas à parler de "énième exemple d'un football corse hors la loi".

Et à l'appui de cette argumentation de citer ce types de phrases : " Quand on va là-bas, on y va pour le nul ou la défaite"."Quand tu sors des vestiaires, on te dit ‘‘T’es mort, tu repartiras pas’’. "Sur le terrain, on prend des coups de coudes, des semelles, des tacles au niveau des genoux. C’est un truc de fou ! L’arbitre ne siffle jamais." On en passe et des meilleures.
Et puis parce qu'il faut quand même faut justifier ces "débordements", après avoir montré du doigt les "durs à cuire qui sont derrière le Sporting", pourquoi ne pas donner la parole à un hoolignan… parisien après avoir cité, on ne sait trop pourquoi le Fréjus-Saint Raphaël-Sporting de l'an dernier ?
" Les Bastiais font la guerre aux Niçois, ce sont leurs ennemis. Nous, on les a affrontés autour de Furiani. C’est une violence politique. Ils n’ont jamais aimé la France."
Ce n'est pas Montélimar, mais ça lui ressemble fort, non?
Mais en y ajoutant un peu de Licra…
                                                                                                                         Charles MONTI

Estru : humeur
Piuvanu : de la Pieve (En Corse, longtemps administrée par plusieurs occupants italiens - romains, lombards, pisans, gênois -, la pieve est à l'origine de nombreux toponymes de commune, et plusieurs édifices religieux sont aussi nommés pieve)

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    seb (vendredi, 18 mai 2012 00:33)

    superbe article, mais c'est allégations ne datent pas d'aujourd'hui. La jalousie l'emporte sur la raison.

  • #2

    Mathieu (vendredi, 18 mai 2012 00:37)

    Les arbitres ne sifflent jamais ???? Aiò, ils sifflent toujours pour rien sur les Bastiais... Puis oui, on aiment pas les Nicois, mais c'est a eux de se remettre en cause.. Puis les menaces dans les couloirs, faut arreter, entre les delegues et les arbitres ca se saurais depuis des lustres si les joueurs et staff se risquer aux menaces... La France n'aiment vraiment pas la Corse...

  • #3

    Ghjuvan Lavighju (vendredi, 18 mai 2012 02:10)

    Excellent article Monsieur Monti..... et qui se pose la question de savoir pourquoi le GFCOA et le SCB ont gagné beaucoup de matchs à l'extérieur...et pourquoi l'ACA n'a gagné que 6 matchs à Ajaccio, fait 8 matchs nuls et perdu 5 fois!Si tout ce est dit et écrit depuis quelques semaines est vrai, comment se fait-il que l'ACA est 18ème de Ligue 1 et relégable avant la dernière journée? Qu'on arrête de nous prendre pour des gens incultes et violents! Les bagarres générales, les terrains envahis, il y en a, malheureusement, chaque semaine sur de nombreux stades en France...et pas spécialement en Corse. Honte à tous ceux qui écrivent n'importe quoi comme sur RMC Sport par exemple, article indigne d'une grande radio nationale. Corsu sempre Corsu! http://www.rmcsport.fr/editorial/257086/corse-les-langues-se-delient/

  • #4

    Marquis de la Lotta (vendredi, 18 mai 2012 06:28)

    Ca c'est dit et bien dit!!
    Merci Charles

  • #5

    FIAT LUX (vendredi, 18 mai 2012 07:40)

    monsieur Mboma avec beaucoup de dirigeants et joueurs continentaux sont raciste contre les corses,c'est vraiment lamentable à ce nivaux et l'exemple que donnent ces personnages à la jeunesse française (il parait que la France est le pays de la tolérance et du partage et de toutes autres choses comme les droits de l'hommes?)