Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Succès de « la fête de la pêche et de l’eau » en Balagne

(Photos Jean-Paul Daumont)
(Photos Jean-Paul Daumont)

L’ Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (AAPPMA) de Balagne a organisé, jeudi, avec succès, la treizième édition de sa fête de la pêche et de l’eau sur les berges de la retenue d’eau de Codole en Balagne. Plus de 150 élèves des écoles élémentaires de L’Ile-Rousse, Monticello, Corbara, Santa-Reparata-di-Balagna et leurs professeurs ont participé à l’évènement, sous le signe d’une belle convivialité.

Une fois de plus, l’évènement a été à la hauteur des enjeux pour les organisateurs bénévoles de l’AAPPMA de Balagne et leurs partenaires institutionnels et associatifs (1). Dès le matin, des écoliers impatients se précipitaient vers le parc, afin de s’initier aux techniques de pêche avec Claude Piane et  taquiner les superbes truites offertes par la fédération interdépartementale de la pêche sous les yeux attentifs de son président, M. Antoine Battestini. Puis accompagnés par leurs enseignants, les groupes d’enfants accédaient aux divers ateliers de sensibilisation proposés.

Une occasion pour le président Pierre Poli et ses collègues, de mesurer le formidable chemin accompli depuis 1999, année où était lancée la première manifestation du genre.

« Nous visons ici à l’apprentissage de la pêche tout en sensibilisant les écoliers à la protection de la nature. Plus largement nous menons une action d’éducation à l’environnement  avec l’éducation nationale et nos partenaires » a notamment expliqué Pierre Poli, avant de poursuivre : « Ce qui est encourageant à nos yeux, c’est que l’office de l’équipement hydraulique de la Corse (OEHC) sous l’impulsion de sa présidente, Emmanuelle De Gentili souhaite s’impliquer plus en avant dans la gestion de l’écosystème de la retenue de Codole avec des visées éducatives ».

Aussi une réunion sur ce thème, est-elle programmée le mois prochain à Santa-Reparata-di-Balagna. Réunion au cours de laquelle, les problèmes liés à la gestion du site devraient être discutés en présence des acteurs institutionnels et associatifs participant notamment à l’Agenda 21.

Autre sujet de satisfaction évoqué par le président Pierre Poli : l’importante augmentation du nombre des adhérents de l’AAPPMA de Balagne, qui est passé de 250 il y a trois ans à 326 aujourd’hui. Parmi ces nouveaux affiliés et c’est une des retombées positives de la fête de la pêche et de l’eau, de nombreux élèves ayant participé à ces journées, sont aujourd’hui titulaires de cartes de pêche.

A noter également que le réexamen du dossier d’aménagement des berges du plan d’eau de Codole figure au calendrier de l’AAPPMA. Ce projet, selon le président Pierre Poli, « devrait être porté par l’une des deux communautés des communes concernées par le plan d’eau. Avec pour finalité la création en accord avec l’OEHC, d’une maison de la nature, la gestion de l’activité Quad, l’ouverture d’un sentier de randonnée, la création d’une zone de protection des Roselières et l’édification d’une table d’orientation sur le site ». Des objectifs qu’il conviendra certainement d’inscrire dans une convention de gestion selon les responsables de l’AAPPMA.

En guise de conclusion à  ces deux journées dédiées à la nature et à la citoyenneté, le président Poli a tenu à remercier les partenaires de l’opération mais aussi, les bénévoles qui ont prêté main forte à l’organisation et rappelé que cette rencontre annuelle consistait surtout à faire des plus jeunes, non pas des consommateurs aveugles mais des acteurs responsables dans une société menacée par bien des maux.

                                                                                                                 François DAUMONT
--------------------- 

 (1)   La Fédération Interdépartementale de la Pêche, Le Conseil Général de Haute-Corse, le Conservatoire des Espaces Naturels, L’université de Corse, C.P.I.E Rinascita, Parc Naturel Régional de Corse, Associations « A Smachjata » et « Palmento défense incendies » intervenant dans le cadre d’une convention avec l’Office de l’Environnement de la Corse (Sécurifeux 2011-2012).

Écrire commentaire

Commentaires: 0