Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Nouvelle série d'attentats aux quatre coins de Corse

Le trou béant à l'entrée de la villa colmaté provisoirement
Le trou béant à l'entrée de la villa colmaté provisoirement

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une nouvelle série d’attentats a été perpétrée en Corse. A la mi-journée, on en dénombrait pas moins de sept.

En Balagne, une première résidence secondaire, située au hameau de Torre, commune d’Aregno a été visée.

Il s’agit d’une immense demeure, «  A Casa di A Funtana », propriété d’une personne résidant sur le continent, dans la région parisienne.

Il était 2h30 lorsque la  charge placée dans un renforcement situé près de la porte d’entrée a soufflé celle-ci et fait voler en éclat les vitres de la luxueuse résidence.

Dans le même temps, l’alarme s’est déclenchée et a donné l’alerte au central auquel elle était reliée.

Pratiquement dans le même temps, toujours sous le village d’Aregno, lieu dit « U Bagnu », c’est une propriété d’un ressortissant italien installé à Aregno depuis de très nombreuses années qui était visée.

Cette fois, il semblerait que les dégâts occasionnés par la charge soient beaucoup plus importants.

Rapidement sur place, les gendarmes ont établi un périmètre de sécurité, en attendant l’arrivée des démineurs appelés sur d’autres attentats en Corse.

On l’a dit, au moins sept résidences secondaires ont été ciblées dans la nuit de jeudi à vendredi.

Outre les deux de Balagne, d’autres résidences secondaires ont été la cible de cette mini nuit bleue, à Santa-Maria Poghju, Macinaggio, Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, Sisco et Borgo.

A Porticcio, c’est une voiture qui a été visée.

L'enquête a été confiée aux deux groupements de gendarmerie départementaux, en collaboration avec la section de recherches d'Ajaccio.

Écrire commentaire

Commentaires: 0