Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SC Bastia : Thiriez ne sera pas là, mais on fera quand même la fête

Entre une équipe du Sporting, déjà en Ligue 1 et champion de France de Ligue 2, et un FC Nantes qui n'a plus rien à espérer, la rencontre de ce vendredi  à 20 heures 30 à Furiani - la dernière de la saison à domicile - n'aura vraiment pas d'enjeu. Cependant, les Bastiais auront sûrement à cœur de ne pas perdre le match afin de terminer,  invaincus, leur brillant parcours à domicile entamé en mai 2010. Du côté des Nantais, c'est un match « bonus » que l'on ne veut surtout pas rater. 

Dix-neuvième équipe à l’extérieur avec seulement deux victoires, cinq nuls et onze défaites, les Canaris sont plutôt mal en point hors de leurs bases. Pour ce déplacement en Corse, le coach devra compter une nouvelle fois sur l’absence de Granddi Ngoyi qui souffre des adducteurs. « Participer à la fête et ne pas être à la fête » voilà la phrase clé du point presse de l’entraîneur des Canaris jeudi matin. Une rencontre au cours de laquelle les Nantais espèrent montrer tout leur potentiel face à une équipe de Ligue 1. Landry Chauvin qui ne manque pas également de « saluer » le parcours de son collègue et ami Frédéric Hantz qu’il a côtoyé durant leur passage de l’examen du DEPF à Clairefontaine. 

 

Chauvin : « Être à la hauteur de l’affiche » 

Alors que les Nantais étaient bien placés pour se mêler à la course à la montée, ils se sont effondrés à chaque fois qu’une occasion de rejoindre le podium se présentait à eux. Là encore, le coach Nantais y trouve l’explication suivante : « Je pense que c’est avant tout, le début du championnat qui est important. Si tu fais un bon départ et que tu ne cours pas derrière un tas de points perdus bêtement, tu peux espérer réaliser un coup. Malheureusement ça n’a pas été notre cas. Je vais prendre un exemple très simple. Les deux équipes qui sont assurées aujourd’hui de monter en Ligue 1 Bastia et Reims, ont pratiquement été sur le podium tout au long du championnat. Ils ont fait un sans-faute à domicile. Ça prouve leur solidité et leur force de caractère » poursuivait le coach Nantais. 

Bien que n'’ayant eu aucune conséquence, la défaite concédée au Mans 3-0 la semaine dernière a laissé un goût amer du côté du Sporting. C’est pour cela qu’il faudra la gommer de la meilleure des manières face aux Nantais.  Côté effectif, les Bastiais seront au grand complet. Vincensini comme gardien remplaçant, Thauvin et Khazri font leur entrée en remplacement de Sanaia, Periatambée et Barbato. 

 

Hantz : « On a fait notre boulot ! » :

Aussi, Frédéric Hantz a aussi tenu à couper court à certaines rumeurs qui accusaient le Sporting de « fausser le championnat ». Les trois défaites consécutives en déplacement auraient pu faire croire à une baisse de régime volontaire de la part des Bastiais, mais pour Hantz il n’en est rien. « Si nous avons perdus à Sedan, Tours et au Mans c’est dû à notre manque d’efficacité devant les buts » poursuit le coach insulaire. 

Pour ce qui est des rumeurs émises, il rétorque « les autres équipes n’avaient qu’à gagner leur match par eux-mêmes plutôt que des chercher des excuses ailleurs en analysant les performances des autres équipes. Nous ne faussons pas le championnat, les joueurs ont encore des objectifs personnels à aller chercher et ils veulent terminer leur métier jusqu’au bout. Ceci dit, les performances des autres ne me regardent pas, nous avons fait notre part du boulot, aux autres d’en faire de même. J’ai été assez exigeant avec mes joueurs cette saison, pour en remettre une couche inutile aujourd’hui. Malgré tout, les séances d’entraînement sont sérieuses » conclut Frédéric Hantz. 

U gruppu Bastiacciu :

Novaes, Vincensini, Sans, Cioni, Angoula, Harek, Mary, Choplin, Rothen, Thauvin, Khazri, Cahuzac, Diallo, Maoulida, Suarez, El Azzouzi

                                                                                                                            André CARLI 

Thiriez préfère Guingamp à Furiani

Pour cette dernière rencontre de la saison à Armand-Cesari, où de nombreuses festivités sont prévues, le moment le plus attendu de la soirée n’aura pas lieu ! En effet, alors que tout était programmé entre la LFP et le club, Frédéric Thiriez a annoncé à la surprise générale jeudi après-midi, qu’il ne viendrait finalement pas à Bastia vendredi soir pour remettre le trophée de champion aux joueurs. La remise étant repoussée à la semaine prochaine après le match à Istres.. Raison de ce report ? Le président de la LFP doit répondre à l’invitation lancée par Noël Le Graët afin d’assister au centenaire du club de Guingamp. La question que l’on peut légitimement se poser est la suivante : Le centenaire du club Breton étant programmé depuis plusieurs mois, pourquoi y annoncer sa présence à la dernière minute ? Tout cela n’était-il pas déjà préparé ? Le doute est fortement permis, surtout quand on connaît les réticences de Frédéric Thiriez envers le club bastiais.. Visiblement, Frédéric Thiriez préfère l’air Breton plutôt que celui de la Corse... 
Toutefois, cette décision est assez irrespectueuse envers le groupe et son staff technique qui se sont battus tout au long de la saison pour décrocher ce titre et le fêter devant leur     public. Frédéric Thiriez, par son refus soudain de ne pas venir

gâche quelque peu la fête qui devait se tenir devant 15 000 personnes ! Joint dans la soirée, le président du Sporting Pierre-Marie Geromini s’est dit « très surpris et un peu déçu de cette décision, surtout que des contacts quotidiens étaient pris avec la ligue depuis le 3 mai pour organiser la cérémonie » poursuivait-il. Le président bastiais annonçait aussi qu’une proposition de remettre le trophée aux joueurs à l’hôtel quelques heures avant la réception de Nantes, avait été formulée. Aussitôt proposée, aussitôt rejetée par les joueurs et le staff technique du Sporting. 

Malgré cette cérémonie protocolaire gâchée,  d’autres surprises sont néanmoins attendues. Tout d’abord, ce sera  la fin de l’opération « Corsica Turchina » lancée mi-avril. A ce propos, les dirigeants demandent aux supporters d’être vêtus aux couleurs du Sporting (drapeaux, écharpes etc.), afin de perpétrer la tradition de Furiani et rendre son ambiance encore plus bouillonnante.

Par ailleurs, un accueil particulier sera réservé aux joueurs qui ont porté le maillot bleu en 1968, année du premier titre de Champion de France de D2 qui avait vu le club terminer invaincu sur sa pelouse. Ces derniers donneront le coup d’envoi fictif de la rencontre et seront d’ailleurs accompagnés des anciens du GFCA.   Mais c’est surtout le chant en Corse interprêté, par les joueurs du Sporting, qui vaudra sans doute le détour. Ils l’avaient promis : les joueurs veulent profiter au maximum de cet instant avec leurs supporters.                     A. C.


On prépare la Ligue 1 avec Hantz !

Depuis le début de la semaine, les neufs joueurs qui arrivent en fin de contrat (Mary, Sans, Khazri, Novaes, Choplin, Cioni, Periatambée, El Azzouzi et Saurez) sont reçus individuellement par le staff technique et les dirigeants.
Si aucune décision n’a encore été prise, on ne devrait pas tarder à en savoir plus. Mais avant de décider du sort de ces neufs joueurs, les dirigeants finalisent les négociations avec l’ensemble su staff technique qui arrive aussi en fin de contrat. Frédéric Hantz qui a déjà rencontré le président Geromini il y a quelques jours, a fixé comme date butoir le 15 mai. Comme l’expliquait le coach jeudi matin, 
« j’ai choisi cette date, pas parce que j’ai des perspectives ailleurs, mais parce que je veux avec mon staff que l’on soit rapidement fixés afin que l’on prenne en toute liberté les décisions concernant les joueurs actuellement au club et surtout préparer le recrutement. Je ne souhaite pas partir, les dirigeants souhaitent continuer avec moi, donc je serais 100% Bastiais la saison prochaine » expliquait l’entraîneur du Sporting mettant, ainsi, un terme quelques rumeurs qui évoquaient un possible départ pour cause de « désaccords avec les dirigeants ».
La précision méritait donc d’être apportée et la conclusion sera apportée mardi prochain.
Dès lors, Frédéric Hantz pourra commencer à préparer la Ligue 1 !
                                                                                                                                            A. C. 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    sEB (jeudi, 10 mai 2012 20:55)

    Interview de Landry Chauvin

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/interviews_sc_bastia_2011_2012.ws