Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L’ultime hommage du Parc Naturel Régional de Corse à Albert Falco

Les cendres  d’Albert Falco, ancien capitaine de la Calypso, compagnon d’aventures du commandant Cousteau, décédé le 21 avril dernier à Marseille ont été dispersées mercredi,  au large de Sormiou, en présence de ses proches et de Jean-Michel Cousteau.  

Parallèlement, en Corse et plus précisément au cœur même de la réserve de Scandola, où Albert Falco aimait se retrouver et plonger, ses amis du Parc National Régional de Corse lui ont rendu un vibrant hommage.

Le président Jean-Luc Chiappini, Jean-Marie Dominici, animateur du Parc,  et l’ensemble de l’équipe du PNRC se sont rendus à l’endroit précis de la réserve de Scandola où Albert Falco aimait plonger.

« C'est un endroit fantastique, un véritable paradis marin. Vous plongez dans la réserve, il y a une vie, des poissons et des crustacés, ce qui n'est pas le cas en dehors.. Il est formidable de constater qu'il y a encore des gens qui se battent pour maintenir ce joyau en l'état. La Corse est l'exemple de ce qu'il faut faire pour protéger, c'est-à-dire interdire. Les réserves sont les seuls témoins du temps passé » disait-il à chacun de ses passages dans ce lieu unique.

Symboliquement, les membres du PNRC ont jeté une gerbe de fleurs à la mer, avant d’observer un moment de recueillement.

Jean-Luc Chiappini prenait ensuite la parole pour rendre un vibrant hommage à "Bébert"  Falco, l'enfant de Sormiou devenu l'un des plongeurs les plus célèbres de la planète.

                                                                                                                                           J.-P. L.

Écrire commentaire

Commentaires: 0