Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Départ du 55e Tour de Corse IRC jeudi à 13 heures d’Ajaccio

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

L’Ile de beauté est une terre de rallyes. Et elle le prouve. Après les reconnaissances et le cocktail de bienvenue de mercredi, place d’Austerlitz à Ajaccio, les choses débutent dès ce jeudi…

Cette 55e édition du tour de Corse  arrive après les Açores, les Canaries et l’Irlande.

Une quatrième manche qui s’annonce de toute beauté avec la présence dans les engagés de pilotes en course pour le titre IRC. Il y aura bien entendu le leader qui n’est autre que le norvégien Andréas Mikkelsen sur Skoda Fabia, son suivant l’allemand  Sepp Wiegans également sur Skoda Fabia, le redoutable  tchèques Jan Kopecky, très à l’aide sur l’asphalte corse…

Le premier des pilotes à quitter ce jeudi à 13 heures le parc fermé d’Ajaccio sera une vieille connaissance, l’espagnol Dany Sordo qui pilotera une mini countryman.

Le français Bryan Bouvier sur 207 sera lui aussi de la partie, tout comme l’italien  Giandomenico  Basso au volant d’une Ford Fiesta.

Côté insulaire, tous les espoirs reposeront sur Pierre Campana associé à Sabrina De Castelli lui aussi sur 207.

Mais on suivra aussi Jean-François Succi sur Skoda, Jean-Marc Manzagol sur 207. Jean-Mathieu  Léandri sur 207, Jean-Dominique Quilici sur Skoda…

Cette 55e édition, qui rappelons-le sera jumelée à la 42e Ronde de la Giraglia dès samedi, ira crescendo.

En effet, jeudi, ce sera une mise en bouche avec 3 spéciales au menu : Pénitencier de Coti – Agosta ( 25,89 km), Gare de Carbuccia – Tavera ( 16,89 km) et Sarrola – Plage de Liamone (26,70 km) soit au total 69,48 Km.

Les pilotes  effectueront pas moins de 221,40 km en liaison pour rejoindre Calvi.

Les premières voitures sont attendues au parc fermé face au Super U qui se trouve à l’entrée de Calvi à 18h59.

Un spectacle qui ne faudra pour rien manquer.

Vendredi, les voitures quitteront le parc à 7 heures  pour rejoindre le col de Marsulinu et le pont des cinq arcades pour le départ de la 1re spéciale du jour Le Fangu – Notre-Dame de la Serra (27,53 km).

Les pilotes rejoindront ensuite en liaison Corte pour un regroupement, avant de s’élancer pour les 4 autres spéciales du jour, soit 115, 19 KM de spéciales.

Arrivée au parc fermé de Bastia à 21h15.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, au soir de cette 2e étape, le tour de Corse sera loin d’être joué, puisque en effet, le lendemain, les pilotes devront se frotter aux routes sinueuses du Cap Corse et à ses spéciales mythiques de Macignaccio - Centuri, Marinca – Cagnano qu’il faudra couvrir trois fois, soit un total de 133,6 KM de spéciales.

Arrivée du tour de Corse au parc fermé de Bastia samedi à 19h40.

Remise des prix à 20 heures.

Nous aurons d’ici là le temps de vous présenter la 42e édition de la Ronde de la Giraglia où là aussi tous les ténors sont attendus.

                                                                                                                  Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 0