Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Quand la CCAS rencontre ses partenaires et les acteurs culturels

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Organisme social, la CCAS, en Corse comme au plan national, soutient, participe et initie, avec des acteurs privés ou publics des projets portants la marque profonde des valeurs éducatives, citoyennes et humanistes qui sont au cœur de son rôle fondateur et de ses perspectives d'avenir. Cette démarche partenariale permet de favoriser l’accès à des manifestations culturelles à haute valeur ajoutée pour les électriciens et gaziers de Corses et les bénéficiaires reçus dans les centres de vacances de la CCAS.

La semaine dernière la CCAS a organisé, dans les locaux de l'Union Territoriale à Ajaccio, une rencontre avec ses 15 partenaires principaux, mais aussi acteurs culturels de l'île. Cette journée avait pour but de jeter les bases d'une réflexion sur le sens à donner à la dynamique, déjà existante depuis plusieurs années, et qui est inscrite dans le prolongement du mouvement d'éducation populaire qui porte comme valeurs universelles: l'émancipation, la citoyenneté de tous, les principes de solidarité et de lutte contre toute exclusion.

La CCAS participe depuis de nombreuses années à la démocratisation culturelles qui va dans le sens de l’émancipation de ces bénéficiaires. Ses partenariats se déclinent sous une forme financière, mais surtout sous une forme d’échange, qui est la partie la plus importante, comme la rencontre avec des associations qui œuvrent tout au long de l’année en Corse pour nous offrir des festivals de qualité et pour certains exceptionnels. Nous sommes dans toutes les disciplines, nous parlons aussi bien de musique classique, que de jazz, de théâtre, de cinéma, et la CCAS est avant tout un partenaire financier et au-delà, pour favoriser les échanges entre les gens, soulignera Pierre Guidicelli, président de la CMCAS-CCAS.

L’accompagnement peut aller du prêt de matériel ou de logement jusqu’à des financements à hauteur de 10000 euros.

Les festivals sont en règle général bien fréquentés par les bénéficiaires et  surtout les vacanciers. La réflexion des partenaires portait aussi sur les moyens à développer pour que les 5000 bénéficiaires corses puissent participer tout au long de l’année au plus grand nombre de manifestations qui leurs sont proposées. Autrement dit, comment inciter le public insulaire à se rendre plus nombreux à ces manifestations, comment les inciter à venir autant que les vacanciers ?

Le problème reste à ce jour entier, et ne remet pas en cause la qualité les programmes, mais bien la motivation des bénéficiaires corses.

Valoriser des initiatives porteuses de sens est un des principes de la CCAS, mais veiller à ce qu’elles touchent un maximum de bénéficiaires tout au long de l’année, est un but difficile à atteindre et qui méritait les échanges entre tous les partenaires.

                                                                                                                        Marilyne SANTI

Etaient invités :Association ARIA, Festival de Lama, Rencontres Cinéma Histoire ANACR 2A, Jazz in Aiacciu, Sorru in Musica, Festival du Cinéma Espagnol et Latino Américain, Settembrinu in Tavagna, Festiventu in Calvi, Arte Mare Bastia, Corsica Doc, Association Rotune, Ligue de l'enseignement, Les Musicales de Bastia, Direction culturelle de la ville d'Ajaccio, Direction de l'Aghja.

Écrire commentaire

Commentaires: 0