Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : Des ateliers éducatifs au service de la jeunesse

A Calvi , sans doute,  comme partout ailleurs, il existe ce que l’on peut qualifier une délinquance primaire. Le manque d’infrastructures et l’absence d’activités proposées aux jeunes sont régulièrement dénoncés. A force d’entendre « Ici il n’y a rien pour les jeunes » on arriverait presque à s’en persuader. Pourtant, il serait grand temps d’arrêter de véhiculer cette image d’adolescents qui s’ennuient dans notre station balnéaire car c’est faux et de plus ça ne sert les intérêts de personne.

Certes, il y a toujours mieux à faire, mais difficile de passer sous silence l’énorme travail réalisé par les associations sportives pour les jeunes. Il y a les clubs de football mais aussi, le judo, le hand, le basket, la gym, le rugby, la pétanque, la danse et bien d’autres activités.

Gommer tout ça d’un seul trait, serait faire injure à tous ces dirigeants et éducateurs qui bénévolement donnent énormément de temps pour que la jeunesse puisse pleinement s’épanouir.

Un Pôle enfance, jeunesse

Outre ces associations qui existent et qui comptent des centaines de licenciés, la municipalité de Calvi a créé un Pôle de l’enfance et de la jeunesse.

Placée sous la responsabilité de Mme Annie Falcucci, adjointe au maire déléguée aux affaires scolaires, à l’enfance et à la jeunesse, cette structure est dirigée par Mme Béatrice Borghiero et compte en son sein une équipe très dynamique.

Le « Pôle enfance » est  installé depuis octobre 2010 dans des anciens locaux administratifs près de l’école Cardellu. Les bureaux comprennent un point d'information et un  relais d'assistance maternelle .

Le « Pôle enfance » gère et anime le Centre de Loisirs sans hébergement qui se trouve au cœur de la pinède.
« Nous rassurons nos concitoyens et leur montrons que nous oeuvrons pour eux malgré ce que l'on peut entendre parfois » précisait   Mme Falcucci lors de l’inauguration alors que le maire Ange Santini ne  manquait pas de souligner  que le domaine de l'enfance faisait partie des « priorités » de la municipalité tout en félicitant Annie Falcucci et le personnel du pôle de leur « implication au service de l'épanouissement de la jeunesse calvaise. »

Réhabilitation des fontaines avec les chantiers jeunes bénévoles

Depuis, plusieurs ateliers sont venus se greffer et des projets comme les chantiers jeunes bénévoles ont permis de réhabiliter des fontaines ou encore d’œuvrer à la réalisation de l’arboretum de Calvi.

En contrepartie, les jeunes qui y participent peuvent faire gratuitement des activités sportives et culturelles et déjeuner toujours gratuitement  dans un restaurant.Le Pôle Enfance, jeunesse » compte dans son effectif un éducateur sportif, Sami Mastoura.

Son rôle est de développer et animer des activités pour les jeunes, de 6 à 22 – 23 ans.

Parmi celles-ci, il y a la Boxe éducative, art dans lequel il excelle.
Apprendre à mieux se connaître

La Boxe Educative permet d’apprendre la tolérance, le respect de l’autre et donne confiance en soi. Elle véhicule également des valeurs essentielles et développe des qualités physiques et morales . Enfin, elle permet d’apprendre le respect des règles strictes qui sont en opposition aux « bagarres de rue », de l’éducateur , de son partenaire tant au niveau verbal que physique »  précise Sami Mastoura, éducateur sportif titulaire du BEESAPT..

 Cet atelier de boxe  fonctionne le mercredi au Dojo du gymnase municipal de Calvi de 9h30 à 10h30 ou de 10h30 à 12 heures ou de 13h30 à 16 heures. Les enfants peuvent débuter cette activité depuis l’âge de 6 ans.

 Une émission radio animée par les jeunes pour les jeunes

L’atelier boxe éducative n’est pas le seul. On peut effectivement y ajouter le football en salle ou encore des ateliers de chant et de radio.

«  Notre but est de permettre aux enfants et à la jeunesse calvaise de s’occuper de façon intelligente à travers une activité, tout en apprenant à vivre ensemble » insiste Sami, avant d’ajouter : «  Les jeunes apprennent vraiment à se connaître et à se respecter. Ensemble, nous allons au bout de nos projets. En ce moment, nous travaillons en partenariat avec Radio Calvi Citadelle  qui nous accueille tous les 15 jours. Avec le concours d’Anto, tous travaillent à la réalisation d’une émission de radio sur la vie calvaise animée par les jeunes, pour les jeunes ».

Sami est tout aussi fier de servir de passerelle aux associations de la station balnéaire.

Sami Mastoura s’occupe également de la coordination du contrat éducatif local.

La fête du CEL fin mai

«  Le CEL a pour but de favoriser la réussite scolaire et l’insertion sociale des enfants et adolescents en leur proposant des activités diversifiées pendant leurs temps libres. Ce dispositif interministériel montre la volonté commune des différents partenaires (mairie de Calvi, collectivité territoriale de Corse à travers sa direction "Sport et Jeunesse") d'offrir aux enfants et aux jeunes de 5 à 12 ans des activités sportives et culturelles gratuites proposées pendant le temps scolaire, péri-scolaire (12h-14h) et extra-scolaire (les vacances) » explique Sami. Et de conclure : «  Plus de 300 enfants participent de façon régulière aux activités. Notre ambition est de créer du mouvement autour de la jeunesse, dans le respect et le civisme ».

A la fin de ce mois, tous participeront à la grande fête du CEL.

                                             Texte et diaporama Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Manicacci carole (mardi, 08 mai 2012 01:36)

    pour info
    Le centre aéré (alsh) a recu pour les vacances de pâques 100 à 110 enfants par jour
    La directrice
    Manicacci carole

  • #2

    Maman Calvaise (mardi, 08 mai 2012 19:32)

    Un grand oui, je confirme.

    Ils s’investissent à fond, les miens sont ravis.

    Béatrice, Carole, Sami , plus qu’un métier c’est une vocation que vous vivez sans compter.

    merci pour nos enfants