Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Les tableaux volés ont retrouvé le musée Fesch

Les tableaux volés, il y a plus d’un an au Musée Fesch ont retrouvé leur place en ce même lieu sous les applaudissements. C’est en présence de Simon Renucci député-maire d'Ajaccio, des élus municipaux, de Thomas Pison, procureur de la République, de Charlotte Dauriac, juge d'instruction, de Marie-Christine Labourdette, directrice chargée des musées de France et de Philippe Costamagna, qu’exceptionnellement les œuvres ont retrouvé les cimaises d’une même pièce sécurisée, mais ouverte au public.

Ces tableaux, une œuvre de Nicolas Poussin, Le roi Midas à la Source du

Fleuve Pactole, une Vierge à l’Enfant de Giovanni Bellini, une autre Vierge à l’Enfant dans une gloire de séraphins d’un peintre ombrien anonyme du XVIème siècle et la représentation de la Pentecôte par un peintre florentin du début du XVème siècle, Mariotto di Nardo, représentent des pièces majeures de la collection du Musée Fesch.

Dans un communiqué, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a salué le remarquable travail opéré par les services de police, et tout particulièrement celui de la direction régionale de police judiciaire d’Ajaccio et de l’Office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC). Il a également rappelé que la prévention des vols dans les musées et la lutte contre le trafic illicite des biens culturels est une priorité de l'action de son ministère, soulignant à cet égard, le rôle important que joue, au sein de la Direction générale des patrimoines, le commandant de police détaché sur un poste de conseiller sûreté pour les musées de France, et les équipes du Service des musées de France engagées dans cette démarche.

C'est par une action constante et concertée entre tous les acteurs que sont rendus possibles la résolution d’affaires complexes et les retours d'œuvres dans les collections publiques, comme celui qui intervient aujourd’hui.

Dans une brève allocution, Simon Renucci soulignait le caractère émouvant et exceptionnel de cette cérémonie, qui  fête le retour de ces quatre œuvres. Joie et satisfaction de la ville d’Ajaccio de retrouver son patrimoine qui, pour nous, fait l’objet d’admiration, de culture, et surtout de fierté. Celle aussi de pouvoir montrer aux visiteurs du monde entier cette richesse culturelle.

Ce Patrimoine partagé, symbolise aussi l’importance du musée Fesch, à travers l’image de la Corse et de la culture de l’île.

Le député-Mmire félicitera ceux qui ont mené une recherche active et qui ont contribué à ce succès, ainsi que la Directrice chargée des Musées de France, pour l’intérêt  qu’elle a toujours manifesté dans cette affaire aussi exceptionnelle que rocambolesque.

Mardi et mercredi, l’entrée du musée Fesch sera libre, pour permette à tous de partager l’émotion de retrouver ces tableaux dans la satisfaction et la joie.
                                                                                                                         Marilyne SANTI 

Écrire commentaire

Commentaires: 0