Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

5 Mai : Valenciennes-PSG, les sifflets de la honte

Le football français, on peut s'en réjouir, a pris le temps lors de la dernière journée de compétition de marquer sa solidarité avec le drame de Furiani. L'espace d'une minute de silence on a eu une pensée pour tous ceux qui ont perdu la vie ou ont été blessés lors d'un funeste 5 Mai à jamais gravé dans toutes les mémoires. A Valencienne cependant une poignée de supporters parisiens s'est distinguée d'une bien singulière façon… Le comité de pilotage du 5 Mai dénonce. Faisons comme lui…

Les commémorations et le respect dus aux victimes de la catastrophe de Furiani ont été  ternis par le comportement odieux de pseudos supporters parisiens à Valenciennes, dimanche soir soir.

Ainsi, lors de la minute de silence en hommage aux victimes de la tragédie du 5 mai 1992, avant la rencontre Valenciennes-PSG des cris et sifflets se sont élevés de l’espace réservé aux supporters parisiens. Nous tenons à souligner et remercier la belle réaction du public valenciennois qui par ses applaudissements a montré sa désapprobation et sa solidarité envers les victimes.

Ce comportement irrespectueux de quelques uns n’efface pas la grande dignité qui a prévalu tout au long des différentes manifestations marquant les 20 ans de la plus grande tragédie du sport en France. Toutefois, il montre bien que la sensibilisation de tous et notamment des plus jeunes reste indispensable et que notre demande, réitérée ces derniers jours, de voire cette journée du 5 mai définitivement sans football, doit être prise en compte par les autorités du football.  

Pour le comité de Pilotage 
Les porte-parole
Josepha Guidicelli, Lauda Guidicelli, Didier Gassi

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    andre c (lundi, 07 mai 2012)

    tout ça est du a un ramassis de fausse couche de gaulois q u ils viennes chez nous gardons quelques photo prise lors de la rencontre de valenciennes on va les agrandir pour bien se souvenir

  • #2

    furiani (mardi, 08 mai 2012 15:39)

    C'est toujours les mêmes gaulois parisiens de merde, oui c'est un ramassis de crétins, je les attends avec impatience.
    Oui il faut les agrandir ces photos vu qu'ils n'ont pas de couilles ils ne viendrons pas chez nous.