Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Laurent Marcangeli :" Personne n'a gagné d'avance"

Inauguration jeudi à 18h30 de la permanence de Laurent Marcangeli, conseiller municipal et général d'Ajaccio, au quartier du Loretto, en présence d’élus et de nombreuses personnes venues le soutenir et lui témoigner leur confiance.

Si du point de vue de Laurent Marcangeli son score ne dépendra pas de la présidentielle, c’est parce qu'il croit en la liberté de chacun de voter pour la personne qui le représentera au mieux. Bien qu’en lien avec la famille politique à laquelle il appartient, le candidat aux législative "pense d’abord à la Corse et aux Corses de sa circonscription".

"Une élection tranquille, dont le programme sera développé dans quelques jours, pour parler de l’avenir de la Corse aux Corses. Il faut une voix forte à l’Assemblée Nationale, une voix libre pour défendre les intérêts de notre île aime t-il à répéter

Confiant, Laurent Marcangeli, annonce pour le mois de juin, "des éléments de surprises inhérents à toute élection".

Sa campagne s’adresse à tout le monde, à tous les citoyens qui ont envie de porter des valeurs, sans tenir compte de leur étiquette politique, aux personnes qui habitent cette circonscription et qui veulent que leur voix soit entendue.

Vers l'avenir

C’est d’une Corse tournée vers l’avenir, vers le progrès, non pas vers l’archaïsme et le conservatisme, une Corse qui donne sa chance au renouveau, au dynamisme, et une Corse fière d’elle-même dont parle Laurent Marcangeli.

Les thèmes de la campagne?
Prendre en compte le monde difficile dans lequel vivent les électeurs, considérer les situations qui créent de la pauvreté, de la précarité, des difficultés.

Extrêmement conscient de cette réalité, en tant que conseiller général, il souligne que la Corse et cette circonscription n’en sont pas exemptes. Viennent ensuite, l’avenir économique, les institutions dont il faut parler sans aucun tabou, le tourisme qui est une autre réalité et qui fait partie intégrante de notre carte identitaire.

"Une campagne où tout sera dit, qui ne sera pas vécu comme une surprise, où je me battrais pour les idées qui sont miennes, dans le respect de mes adversaires et dans le respect de la vérité et des règles de chaque élection. Personne n’a gagné d’avance!"

                                                                                                                                             M. S

Écrire commentaire

Commentaires: 0