Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L2 : Le SC Bastia cède au Mans (3-0)

Stade du MMArena du Mans

Le Mans : 3 - 0  SC Bastia (mt 1 – 0)

Buts : Belfort (17e), Sylla (62e) et Thomas (73e) pour Le Mans

Arbitre : M. Jaffredo

Délégué : M. Desiré

Le Mans :

Ovono, Cuffaut, Buaillon, Thomas (cap), Louis, Ekeng, Ouali, Zito, Belfort, Sylla

SC Bastia ;

Novaes, Sanaia, Angoula, Mary, Choplin, Periatambée, Cahuzac (cap), Rothen, Maoulida, Suarez, Barbato

Ce sont des Bastiais parés de noir en hommage aux victimes de Furiani, qui rentraient sur le terrain avec une équipe amputée de plusieurs titulaires laissés au repos.

Si Khazri et El Azzouzi sont restés à Bastia, Frédéric Hantz avait décidé de laisser sur le banc Sans et Diallo, Cioni et Harek. Préférant titulariser Sanaia, Periatambée et Barbato.

D'entrée de jeu, ce sont d'ailleurs les Bastiais qui se créaient une première occasion par Maoulida qui adressait une frappe bien stoppée par Ovono (6e). Obligé de gagner pour se sauver, Le Mans passait la vitesse supérieur à quelques encâblures du premier quart d'heure. Ouali servait Belfort qui d'une tête obligeait Novaes à un arrêt pour éviter le but.

Le Sporting repartait à l'attaque quelques instants plus tard avec un corrner tiré par Rothen. Repris de la tête par Maoulida, le ballon frôlait la lucarne du portier Manceau. Malheureusement c'est contre le cours du jeu que les Oranges allaient ouvrir le score. On jouait depuis 18e minute de jeu et c'est le moment que choisissait par Belfort pour ouvrir le score. Grâce à un centre de Thomas, l'attaquant Manceau adressait une tête qui abusait Novaes.  Alors qu'il ne s'était procuré aucune occasion dangereuse, Le Mans menait tout de même au score. 

En dépit de cette ouverture du score, le Sporting n'abdiquait pas et continuait à se créer des occasions. Sur un corner de Rothen, Maoulida décidément très en vue dans ce match n'était pas loin d'égaliser. De son côté Le Mans était à deux doigts de faire le break mais Sylla bien servi par Ouali, ratait sa reprise de volée. Juste derrière, Maoulida s'échappait, et marquait ! Malheureusement l'arbitre assistant signalait un hors-jeu assez limite et refusait le but. 

Dans les dernières minutes de la première période, Maoulida avait encore une occasion de but, mais sa tête n'était pas assez appuyée pour se loger au fond des filets. 

Au retour des vestiaires, les Bastiais occupaient rapidement le camp adverse et obtenait un corner. Avec toujours comme tireur Rothen, mais aucun de ces coéquipiers ne pourra récupérer. Après cet intermède Bastiais, Le Mans allait prendre la possession du ballon pendant plusieurs minutes. Tour à tour, Ouali, Sylla et Belfort donnaient du fil à retorde à la défense insulaire qui ne rompait pas. Afin de rééquilibrer son équipe, Hantz faisait deux changements. Diallo et Harek entraient respectivement à la place de Sanaia et Periatambée. Le Sporting repartait de l'avant pour tenter d'égaliser. Rothen tire un corner qui ne donnait rien. Quelques instants plus tard, c'est Maoulida qui d'une tête à bout portant trouvait la barre transversale. Et comme en première mi-temps, Le Mans qui ne s'était pas trop montré dangereux depuis le retour des vestiaires, allait doubler la mise.

Sur un service de Thomas, Sylla qui était malgré tout en position de hors-jeu, doublait la mise. Les arbitre ne bronchaient pas et validaient le second but. L'ancien Bastiais Sylla très digne, ne manifestait d'ailleurs aucune joie après ce but. 

Un score malgré tout sévère, car depuis le début de la rencontre, les bleus n'ont fait preuve d'aucun relâchement comme on aurait pu le craindre avant le match. Et après quelques minutes de jeu, qui se cantonnait au milieu de terrain sans donner de véritables occasions dangereuses, Le Mans obtenait un pénalty tout à fait logique. Sylla se faisait accrocher par un défenseur Bastiais et M. Jaffredo n'hésitait à désigner le point de pénalty. Thomas le capitaine ne ratait pas l'occasion et ajoutait un troisième but.  

Prochain match qui sera le dernier à Furiani, vendredi prochain à 20 heures 30 face au FC Nantes. Et pour se motiver, les joueurs du Sporting auront en tête de préserver l'invincibilité du club à domicile depuis deux ans. Si les bleus ne perdaient pas à domicile face aux Canaris, ils auront enchaînés deux années consécutives sans perdre le moindre match à Furiani !
                                                                                                                            André CARLI 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    SEB (samedi, 05 mai 2012 21:41)

    Quelques clichés personnels de la rencontre Le Mans- Bastia.

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/photos_du_sc_bastia.ws