Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : Présentation de la démarche du schéma de cohérence territoriale de Balagne

Marie Guidicelli entourée de Domi Taddei et Attilius Ceccaldi
Marie Guidicelli entourée de Domi Taddei et Attilius Ceccaldi

La présentation de la démarche d’élaboration du Schéma de cohérence territoriale de la Balagne ( SCOT), a été présentée mercredi matin, à la salle des fêtes de l’hôtel de ville de Calvi, en présence de  Maria Guidicelli, membre de l’Exécutif territorial,  des maires et élus des différentes communes de Balagne et acteurs de la vie en Balagne.

Ce projet devra s’inscrire dans le Plan de l’Aménagement et de Développement Durable de la Corse (PADDUC)

M. Pancrace Guglielmacci, adjoint au maire de Calvi a souhaité à tous la bienvenue, avant de féliciter le nouveau président du syndicat mixte du Pays de Balagne, Attilius Ceccaldi qui a succédé il y a peu à Pierre Poli .

Attilius Ceccaldi a ensuite pris la parole pour présenter la démarche et définir les grands axes de ce projet.
Une démarche en quatre étapes 

«  La démarche que nous engageons comporte quatre étapes qui s’échelonneront de mai à septembre 2012. La première c’est celle d’aujourd’hui  en présence des 36 maires de Balagne ou leur représentants, les conseillers généraux et territoriaux, des membres du syndicat mixte et du conseil de développement du Pays de Balagne, de l’université de Corse et de l’Agence d’urbanisme de la Corse » a notamment précisé le président du syndicat.

Maria Guidicelli, plus particulièrement en charge du PADDUC au sein de l’Exécutif territorial  s’est réjoui  d’être en Balagne pour la présentation de ce projet .

«  Ce sera le premier SCOT de Corse, et à ce titre vous serez regardé et observé. Ce projet reflète votre capacité d’organiser, de planifier et non plus de subir » . Faisant également référence au PADDUC, l’élue  territoriale a ajouté «  Votre projet devra s’inscrire dans le Plan d’Aménagement et de Développement durable de la Corse qui est également en cours d’élaboration.  Nous aurons à cet effet un débat d’orientation lors de la prochaine session du mois de juillet sur la méthodologie et l’élaboration de ce PADDUC qui sera assorti d’une cartographie. Celui-ci se fera dans la concertation. J’organiserai avant le débat une consultation citoyenne. On engage la Corse pour 20 ans, pour 30 ans  et à ce titre on n’a pas le droit de se tromper. . Comme l’a souligné M. Ceccaldi dans son propos, nous allons travailler main dans la main, dans une démarche libre, de partage. Concernant le PADDUC, mon objectif c’est qu’il soit élaboré avant 2014. L’automne 2013 serait l’idéal ».

L’élue territoriale a ensuite parlé de démocratie participative , des valeurs et des problématiques. Elle a aussi souhaité que dans un souci d’équilibrage," notre agriculture trouve sa place."
Et le train en Balagne ? 

Dominique Taddei, président du conseil de développement du Pays de Balagne a fait le point sur les travaux réalisés par les différentes commissions et a donné les grandes lignes des premières orientations qui se dessinent et de a parlé de la mise en place d’un outil inédit.

Faisant référence à un projet de retour du train jusqu’à Porto-Vecchio, M. Taddei devait ironiser «  Tout se passe en Corse comme si le train ne devait plus arriver à Calvi. La prise de conscience des Balanins sur ce sujet est urgente ».

Les travaux se poursuivaient avec les résultats de l’enquête menée par une agence conseil auprès d’une soixantaine de personnes de la vie civile et d’élus  rencontrées en entretien individuel.

Balagne et ses habitants ont des spécificités propres

Il ressort de ce rapport que la Balagne et ses habitants ont des spécificité qui leur sont prores, qu’il y a une forte tradition d’ouverture et d’accueil, qu’il y a eu une évolution démographique avec tout ce que cela comporte etc.,

Au chapitre de l’habitat on retiendra le fort taux des résidences secondaires et de la capacité d’accueil actuelle qui est insuffisante.

Au chapitre de la famille l’accent est mis sur les jalousies, les rancoeurs, les traditions, la solidarité mais aussi le lien social qui s’est distendu ces 10 dernières années, les difficultés croissantes pour les familles les plus modestes,

L’écart entre ceux qui s’enrichissent et les autres ou encore les difficultés d’entreprendre en Balagne sont pointées.

Il a ensuite été question des enjeux du présent et du futur, du rôle possible de ce SCOT.

Il a enfin été question du choix des fondamentaux de la réflexion prospective du développement de la Balagne.

Un apéritif devair clore cette présentation de la démarche d’élaboration du Schéma de cohérence territoriale de Balagne.

                                                                                                                                         J.-P. L.

Écrire commentaire

Commentaires: 0