Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le Planetsolar à Calvi avant… la fin de son tour du Monde en 160 jours à Monaco

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

Le Tûranor PlanetSolar qui achève de croiser en Méditerranée et s'apprête à boucler un tour de la planète réalisé exclusivement à l'aide de l'énergie solaire, vendredi à Monaco, a fait une escale remarquée mardi au port Xavier-Colonna de Calvi. 

L'imposant navire de 95 tonnes avait quitté lundi le port de Monaco le 27 septembre 2011. Direction... Monaco. Pour un tour du monde à boucler en 160 jours pour les six marins de l'équipage. 
Le Tûranor PlanetSolar , c'est ce curieux catamaran, avec une coque centrale profilée qui lui donne une allure de trimaran, n'a pas de mât, ni de cheminée, ni de pot d'échappement que les calvais ont pu découvrir mardi amarré au port.

Longue de 31 mètres et large de 15, la vaste coque porte jusqu'à 537 mètres carrés de panneaux photovoltaïques, avec des parties amovibles qui débordent sur les côtés et à l'arrière. Le carré se trouve en dessous, avec un pont arrière, et un cockpit au-dessus. 

 

Le projet PlanetSolar est né en Suisse, sur les rives du lac de Neuchâtel, tout comme... Solar Impulse, l'avion solaire de Bertrand Piccard et de son équipe. Construit par l'entreprise allemande Knierim Werft, battant pavillon suisse, le Tûranor PlanetSolar est entre les mains d'une équipe internationale, dont le Français Patrick Marchesseau.
Avec sa puissance électrique disponible maximale de 93,5 kW, fournie uniquement par les cellules solaires (d'un rendement de 18,8 %), alimentant plusieurs moteurs, il croise à 7,5 nœuds (14 km/h). 
De Monaco il a fait route vers Gibratar pusi vers Miami. Il ensuite navigué sur le canal de Panama, l'océan indien et le mer Rouge.
De retour en Méditerranée il s'apprête à terminer son tour du Monde à Monaco où pas moins de trois jours de festivités ont été  programmés pour son retour !

A Calvi, le concepteur et l’équipage ont été accueillis par Jean-Michel Sauli, opération manager de BWA Yachting, sans qui cette escale corse n’aurait pu se faire.

L’équipage qui a répondu à toutes les questions des journalistes et des nombreux curieux est   composé de Raphael Domjan,  (Suisse) initiateur et chef d’expédition , Erwan Le Rouzic (France), Patrich Marchesseau (France), captain Master, Jens Langwasser (Allemagne), Bosun , Christian Ochsenbein (Suisse) Management énergie.

Écrire commentaire

Commentaires: 0