Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse rollers tour 2012 : « Clap de fin » sous le déluge pour Aurélia Randazzo

En ce 1er Mai, jour de la fête du travail, jour du muguet, Aurélia Randazzo a choisi de rouler, rouler et rouler en rollers. Il est vrai que le moment était important. Au bout de l’étape entre L’Ile-Rousse et Calvi, il y avait la satisfaction de boucler la… boucle.

Souvenez-vous. Le 18 avril dernier, Aurélia Randazzo, jeune sportive niçoise s’élançait de Calvi sous une pluie battante pour un tour de Corse par le littoral, soit un peu plus de 800 kms avec un dénivelé de  8720 mètres !

Un pari un peu fou, juste pour défendre une cause noble, celle du don de sang et du don de vie.

Après un périple fait de hauts et de bas, avec ces fameuses routes corses remplies d’embûches, Aurélia Randazzo a réussi là ou bien d’autres auraient échoué.

Elle a aussi montré durant ce tour qu’elle avait du caractère.

Mais, il était dit que jusqu’au dernier kilomètre de cette aventure, rien ne serait épargné à la ravissante niçoise.

Mardi matin, après une nuit réparatrice à l’hôtel «  Splendid »,   Aurélia rechaussait les rollers tout en faisant grise mine.

Et, il y avait de quoi car les conditions météorologisques étaient tout simplement dantesques.

En quittant le col de Fogata, à L’Ile-Rousse, malgré la difficulté, les conditions étaient encore acceptables. Mais, très vite, Aurélia devait déchanter. La pluie s’est mise à tomber sans discontinuer et la brume enveloppait la montée vers Lumio.

Aurélia, serrait les dents, pas question de s’arrêter là. L’arrivée c’était à Calvi et pas ailleurs.

Finalement, il n’était pas tout à fait 11h30 lorsque Aurélia arrivait au panneau indiquant l’entrée de Calvi.

Symboliquement, elle prenait le drapeau à tête de Maure et roulait encore, comme pour faire partager et crier sa joie.

Deux heures plus tard, changée et séchée, Aurélia retouvait son légendaire sourire pour répondre une nouvelle fois aux questions de Corse Net Infos.

- Vos premières impressions sur ce défi qui d’achève ?

- C’est un sentiment assez partagé. Heureuse que ça se termine car la fatigue commençait à se faire sentir. C’est vrai que j’en ai ras les rollers, Et, malheureuse parce-que c’est une formidable aventure humaine qui prend fin. Dans ce Corse rollers tour, il y avait bien entendu le côté sportif avec ces 800 kilomètres à couvrir mais il y avait aussi et surtout cette volonté d’aller au-devant des gens, d’échanger et de faire passer mon message.
- Vous vous étiez préparé pour relever ce défi ?

- Oui bien tendu, on ne part pas dans une telle aventure comme si l’on partait en vacances. Il y a eu une préparation physique et surtout une préparation mentale.

- Qu'est-ce qui vous a aidé à tenir ?

-  Les encouragements de plus en plus nombreux des gens, des internautes et de tous ceux qui n’ont pas arrêté de m’envoyer des messages d’encouragement. Il y avait aussi ceux qui ont suivi du début à la fin mon aventure, sans oublier les internautes de Corse Net Infos qui chaque jour, dès que le récit de la journée était mis en ligne, n’ont pas hésité à poster des messages, tous les uns plus beaux que les autres.

- Y a-t-il eu un maître mot qui vous ai marqué ?

- SOLIDARITE. Je savais que les Corses étaient des gens qui avaient du cœur et qui avaient un sens  bien à eux de l’accueil et de l’hospitalité. Je n’ai vraiment pas été déçue ? A ces mots, je pourrais ajouter celui du partage. Encore une fois, du fond du cœur je meur adresse un immense merci.

- Une image qui vous reste gravée ?

«  Celle de tous ces visages des gens rencontrés. On pouvait lire sur ceux-ci leur admiration. C’était fabuleux. C’est aussi ces regards qui m’ont aidé à tenir et à aller de l’avant.

Si c’était à refaire, vous changeriez quoi ?

« Pas grand-chose. Peut-être mieux prévoir l’hébergement à l’avance. C’est vrai qu’à chaque arrivée d’étape, partir à la recherche d’un hébergement ce n’était pas facile. Faire ça dans l’urgence m’a puisé de l’énergie.

- Y aura-t-il un nouveau projet ?

- Très certainement. Mais pour l’heure, il faut que je me repose et que je me consacre au DVD que nous allons réaliser avec toutes les images tournées durant ce périple. Ensuite on verra.

- Le mot de la fin

-  Merci et merci encore à tous ceux qui ont cru en moi et qui m’ont aidé à aller au bout de mon rêve.

                                                                          Propos recueillis par Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    gerard (mardi, 01 mai 2012 16:41)

    magnifique exploit aurelia

  • #2

    saoudi sabrina (mardi, 01 mai 2012 18:46)

    formidable tu nous as bluffe jusqu au bout un grand bravo aurélia merci pour ce periple passionant!!!!!

  • #3

    Christiane Styranec (mercredi, 02 mai 2012 10:52)

    Bravo , Bravo Milles fois merci pour ton courage et ta générosité !! Tu es simplement GENIAL !!!bisou du cour <3

  • #4

    DHAMELINCOURT francine (mercredi, 02 mai 2012 14:38)

    Bravo AURELIA tu es très courageuse félicitations pour ce défi bises. Un grand bravo pour ta performance et ton courage <3

  • #5

    Georges MIHALCEA (mercredi, 02 mai 2012 15:25)

    Un énorme BRAVO, plein d'admiration à AURELIA RANDAZZO pour cette magnifique aventure Corse, la quelle en plus de cette cause noble qu’elle a défendue nous a aussi permis de mieux découvrir cet incroyable pays d'une rare beauté que c’est la Corse, et ses gens simples, attachants et accueillants!
    Personnellement elle m’a donné l’envie de visiter la Corse, de faire un jour son parcours tout en images pour le plaisir.
    Encore bravo à Aurélia et à vous de nous avoir tenus informés chaque jour !

  • #6

    Madeline Palmeri (mardi, 31 janvier 2017 12:35)


    Great blog here! Also your web site loads up very fast! What web host are you using? Can I get your affiliate link to your host? I wish my web site loaded up as quickly as yours lol