Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Avant SC Bastia-Metz : Un émouvant appel des supporters de Bastia 1905

Nous ne sommes plus qu'à quelques jours de l'anniversaire de la terrible catastrophe du 5 Mai 1992. Mardi le Sporting va affronter le FC Metz pour un match qui, plus personne n'en doute, sera celui qui consacrera la montée en Ligue 1 et le titre de champion de France. Mais pour Bastia 1905 il ne s'agira pas que de cela. Avant de faire la fête, il faudra se recueillir et penser aux dix huit victimes, à tous les blessés et à tous ceux qui souffrent dans leur âme et dans leur chair de l'effroyable effondrement de la tribune Nord.

A l’aube des 20 ans du triste anniversaire de la catastrophe Furiani, Bastia 1905 tient à communiquer.

"Cette saison 2011/2012 est marquée par le succès et la réussite sportive, mais pas seulement. Elle est aussi la saison d’une polémique qui n’aurait jamais du exister : la sanctuarisation de la journée du 5 Mai.

Grâce à un combat dévoué et de tous les instants, cette revendication légitime est en passe d’être réalisée. Mardi soir, soit quatre jours avant la date anniversaire, le Sporting Club de Bastia reçoit l’équipe de Metz. Si Furiani s’apprête à fêter un nouveau titre de champion, il convient de faire de cette soirée un hommage à toutes les personnes touchées par cette catastrophe.

Tifo-hommage et silence à l'entrée des joueurs

En ce sens, Bastia 1905 souhaite commémorer les 20 ans de ce drame d’une manière particulière. Un tifo-hommage sera déployé sur la partie Nord de la tribune Petrignani. Comme vous en avez maintenant l’habitude, nous vous demanderons de bien respecter les consignes et de ne déployer le tifo qu’au signal des capi. Nous souhaitons également accompagner ce tifo non pas de traditionnels chants mais par un silence de circonstance. Malgré les réjouissances d’un titre qui s’annonce, nous penserons naturellement en premier lieu aux victimes de ce drame dans un moment de recueillement et de silence qui durera de l’entrée des joueurs sur la pelouse, jusqu’à la fin de la minute de silence qui sera respectée par les joueurs et l’ensemble du stade. 

Puis, à l’issue de la minute de silence, nous enchaînerons par un vibrant « PER ELLI VINCEREMU » qui fera la transition entre le recueillement et la fête que nous nous devons de faire, comme l’auraient certainement souhaité nos 18 turchini disparus il y a 20 ans. 

Pour toutes ces raisons, nous devrons être irréprochables dans le recueillement comme dans nos encouragements. Ce soir c’est aussi pour eux que nous sommes là!
"PIU CHE MAI, DUMANE SERA PER ELLI VINCEREMU"

Écrire commentaire

Commentaires: 0