Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

149e anniversaire de Camerone : La croix de la Valeur militaire pour le drapeau du 2e Rep de Calvi

A l’occasion de la traditionnelle prise d’armes du 149e anniversaire du combat de Camerone, le 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi a eu lundi soir la  visite surprise de Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants. Une cérémonie marquée par la remise de la croix de la Valeur militaire au 2e Rep.

Arrivé à bord d’un Falcon 2000, le ministre s’est offert un petit moment de détente avec son épouse sur le port de plaisance « Xavier-Colonna » de Calvi, avant de regagner le camp Raffali où avait lieu à 18h30 la prise d’armes présidée par le général Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de terre.

Accueilli sur place par le chef de corps, le colonel François Plessy, le préfet de Haute-Corse Louis Le Franc, le maire adjoint de Calvi Jean Toussaint Guglielmacci, conseiller général de Calvi-Lumio, Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi et de nombreux maires de Balagne, le ministre a rencontré les officiers dans la salle d’honneur « Kolwezi ».

A18h30 très précises, après le salut au drapeau des autorités, le ministre de la Défense et le colonel Plessy ont passé les troupes en revue au son de la musique du 6e RG.

Les troupes au garde à vous, face au monument More Majorum, le général Ract-Madoux donnait lecture de l’ordre du jour N°11.

Dans celui-ci, il rappelait la raison de sa présence à Calvi : la décoration de la croix de la Valeur Militaires au drapeau du 2e REP au titre de son engagement en mai 1978 à Kolwezi.
Le 17 Mai 1978 à Kolwezi

Le 17 mai 1978, aux ordres du colonel Philippe Erulin, le 2e REP en alerte depuis 48 heures s’envolait de la Base aérienne 126 de Solonzara pour Kolwezi. But de cette opération aéroportée, libérer des otages européens retenus dans la ville minière de Kolwezi par des rebelles Katangais. La rapidité de leur intervention avec un saut à basse altitude sur Kolwezi et des affrontements de guerilla urbaine à laquelle les hommes du 2e REP étaient rompus, plusieurs centaines de ressortissants ont été rapidement sauvés et mis à l’abri. L’opération est une réussite totale. Le bilan au 2e REP est de 5 morts et plusieurs blessés.
Le 30 Avril 1863 à Camerone 

Le chef d’état-major des armées poursuivait en rappelant qu’il était aussi présent pour célébrer le 149e anniversaire du combat de Camerone qui opposa une compagnie de la légion étrangère aux troupes mexicaines le 30 avril 1863 lors de l'expédition française au Mexique. La soixantaine de soldats de la Légion, assiégée dans un bâtiment d'une hacienda du petit village de Camarón de Tejeda, résista plus d'une journée à l'assaut de 2 000 soldats mexicains.

À son terme, les six légionnaires encore en état de combattre, à court de munitions, chargèrent les troupes mexicaines à la baïonnette….

Puis, le drapeau sans sa garde porté par le lieutenant Segantini, rejoignait le centre de la voie sacrée.

Gérard Longuet, ministre de la Défense, s’approchait alors que le porte-drapeau inclinait la hampe, sans la sortir du fourreau.

Au titre du fait d’arme de Kolwezi, le  ministre épinglait la croix de la Valeur Militaire au drapeau.

Opération Pamir en Afghanistan.

Suivait une remise de décorations à 14 militaires qui se sont illustrés dans le cadre de l’opération Pamir en Afghanistan. En alternance, le ministre, le chef d’état-major des armées et le chef de corps remettaient aux récipiendaires la médaille militaire, la croix de la Valeur militaire, la médaille de la défense nationale avec citation.

Le capitaine Pavillard s’avançait ensuite au pied du monument More Majorum pour donner lecture du combat de Camerone.

A l’issue, dans un silence religieux, on entendait un roulement de tambour suivi de la sonnerie aux morts et de l’hymne national.

A l’issue de la prise d’armes de Camerone, les récipendaires se dirigeaient vers la salle d’honneur pour une photo souvenir avec le ministre Gérard Longuet et le maire adjoint Jean Toussaint Guglielmacci.

Un cocktail dînatoire devait suivre dans les jardins du camp Raffali.

Au cours de celui-ci, le colonel François Plessy devait remettre les insignes de grade de «  Légionnaire de 1re classe d’honneur » à M. Tony Canioni, délégué AGPM du régiment.

Gérard Longuet, ministre de la défense et des anciens combattants devait également prononcer une courte allocution. Nous y reviendrons.

*Outre les personnes déjà citées, on notait la présence du général de corps d’armée Bruno Dary, gouverneur militaire de Paris,  général Benoît Puga, chef d’état-major particulier du président de la République, général Patrice Paulet, commandant la 11e Division parachutiste, général ER Michel Guignon, , le général ER Soubirou…..

Texte et diaporama de Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    CABROL Thierry (jeudi, 03 mai 2012 22:02)

    Bonjour du Niger à mon 2éme REP et à sa Magnifique 2éme Compagnie dans laquelle j'ai eu l'honneur de participer à Loyoda avec notre "Papa" LE général Soubirou et à Kolzezi avec le Général DUBOS; Même de loin mes pensées sont pour vous et je vous suis...Merci, du fond du coeur au Major Rodet Loew...
    Fidélité Légionnaire

  • #2

    p.rodet-loew (vendredi, 04 mai 2012 18:50)

    merci pour les photos tu es tres emu mais ton papa de la haut est fier de toi tout comme moi je t'embrasse tres fort comme je t'aime maman

  • #3

    schoepperle (lundi, 14 mai 2012 20:01)

    Salut Jeannot vu tes états de services tu un des seuls à être fier.Tous mes respects Major RODET-LOEW.