Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse roller tour : Aurélia Randazzo à 70 km de l’arrivée

Elle ne connaissait pas l’enfer du Cap Corse. Elle a chaussé les rollers pour voir et elle n’a pas été déçue. Aurélia Randazzo qui, rappelons-le, effectue le tour de Corse en rollers pour promouvoir le don du sang et le don de vie, avait décidé ce dimanche de se lever tôt pour s’attaquer à cette étape du Cap Corse dont on lui avait tant parlé.

A Santa Severa, Aurélia a pris le temps de contempler le lever de soleil avant de bien protéger ses pieds meurtris par les étapes précédentes et de chausser ses rollers.

L’objectif de cette journée était clair pour Aurélia et son accompagnateur Daniel :  « Avaler un max de kilomètres en faisant le tour du Cap pour se rapprocher de Saint-Florent ».

12 heures et 70 kilomètres plus tard, c’est une Aurélia à bout de force qui arrivait à… Saint-Florent !!

Une performance qui en dit long sur ses aptitudes physiques et son mental en acier trempé.

Elle ne sait encore où elle pourra loger, mais, comme chaque soir, pour les internautes fidèles à Corse Net Infos, elle prend le temps de raconter son étape du jour.

«  Oui, je confirme, avec la première étape entre Calvi et Porto, le Cap Corse figure au hit de mes  étapes les plus difficiles.

J’avais décidé quoi qu’il arrive de rouler, rouler et rouler.

La mise en route n’a pas été évidente mais au fil des kilomètres j’étais de mieux en mieux. Et puis, il y a eu cette montée vers le col de la Serra qui culmine à 365 mètres. Les conditions météorologiques étaient terribles avec la pluie qui tombait sans discontinuer.

On s’est ensuite arrêté car j’avais besoin de récupérer et de me refaire une santé.  J’ai pris des forces en avalant un repas adapté et j’ai fait une petite sieste réparatrice.

Quand je suis reparti, j’étais encore loin de comprendre ce qui m’attendait. La route était de plus en plus bosselée et truffée de nids de poules. J’ai enduré ça pendant une bonne trentaine de kilomètres.

J’en ai bavé, mais il fallait que j’aille au bout. Ce panneau de Saint-Florent devenait une véritable obssession ».

On l’a dit, le calvaire d’Aurélia a pris fin sur le coup de 19 heures.

Lundi, Aurélia partira de Saint-Florent pour Calvi, terme de cette ultime étape pour boucler la boucle.

Aurélia est désormais à 70 kilomètres d’un immense bonheur, celui d’avoir été au bout d’elle-même en portant la bonne parole et en faisant des rencontres qui défileront longtemps dans sa tête.
Mais avant il y a encore cet ultime effort à accomplir vers Calvi. Si vous la croisez ou si vous la doublez,  encouragez-là et  félicitez.  Elle l'aura bien mérité.

                                                                                                                 Jean-Paul LOTTIER.

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    catherine lecomte (dimanche, 29 avril 2012 21:08)

    bravo aurelia tu peux etre fiere de toi comme je te l ai dit depuis ton parcours tu est une vraie wineuse une grande championne bientot la boucle sera bouclee.biz BRAVO AURELIA;).

  • #2

    Kerdoncuf (dimanche, 29 avril 2012 21:13)

    Je suis sûr que tous les internautes de Bretagne sont avec toi.c'est super de faire cela,c'est un challenge sportif et humanitaire. Bon courage pour la dernière étape!Pokou/Bisous.

  • #3

    Myléne (dimanche, 29 avril 2012 21:39)

    Bientôt tu as fini derniere étape pas la plus facile mais ça va aller ont est tous avec toi Bizouxxx a tout les deux ;)

  • #4

    Alisia Priolo (mardi, 31 janvier 2017 13:40)


    Nice post. I used to be checking continuously this weblog and I am inspired! Very useful info specifically the last section :) I handle such info much. I was seeking this certain information for a long time. Thank you and good luck.