Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le FC Calvi bloqué plusieurs heures à l’aéroport de Bastia-Poretta !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les footballeurs du FC Calvi qui évoluent en championnat de France amateur (CFA) ne sont pas trop chanceux lorsqu’ils effectuent leurs déplacements sur le continent. Ce samedi, pour disputer leur rencontre à Ivry sur Seine, dans le Val de Marne, programmée à 17 heures, plutôt que d’embarquer  à l’aéroport de Calvi, ils avaient choisi de partir  de l’aéroport de Bastia-Poretta dans la matinée et de rentrer le soir même par le dernier vol qui arrive 22h55.

Ce choix permettait à l’équipe d’effectuer l’aller – retour dans la journée  afin de réduire au maximum les frais de déplacement.

L’aéroport de Calvi-Balagne est, on le sait, toujours fermé au trafic de nuit, et ce, malgré la mobilisation du collectif de défense de l’aéroport.

L’équipe s’est donc rendue  de Calvi à Bastia avec des véhicules particuliers. A leur arrivée, joueurs, entraîneurs et dirigeants apprenaient que leur vol était retardé. 

Renseignements pris par les dirigeants du club, leur avion était immobilisé à Orly suite semble t-il à un accrochage entre un engin de piste et l’appareil. Celui-ci n’étant pas en mesure de décoller, la compagnie était à la recherche d’un avion de remplacement !

L’heure estimée du décollage passait malheureusement de 12h30 à 13h15, voire 14 heures.

La délégation calvaise était contrainte, moyennant finances, d’annuler sa réservation pour le déjeuner à l’hôtel Ibis de Paris et de se rabattre dans un hôtel-restaurant proche de l’aéroport de Bastia-Poretta.

Entre-temps, le vol était reprogrammé pour… 14h30 !!!

L’inquiétude grandissait de plus en plus dans le camp calvais, d’autant que la rencontre était rappelons-le prévue à 17 heures.

Finalement, aux dernières nouvelles, l’équipe a finalement pu atterrir à Orly à 16h25.

Il ne restait plus qu’à récupérer les sacs de sport et  filer le plus vite possible vers Ivry pour affronter l’adversaire du jour.

L’autocar quittait l’aéroport d’Orly à 16h58 pour Ivry où il déposait la délégation calvaise à 17h22 !

Il ne restait plus qu’a souhaiter aux Calvais que la formation d’Ivry accepte de repousser le coup d’envoi de quelques minutes.

Mais, il faut bien avouer que ce n’est pas la meilleure façon d’aborder une rencontre de football.

                                                                                                               Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 0