Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

CCI de la Haute-Corse : Un bilan d'activités fourni

La chambre de commerce et d'industrie territoriale de Bastia et de la Haute-Corse a tenu son assemblée générale ordinaire vendredi en milieu d'après-midi dans la salle du conseil du palais consulaire. A l'ordre du jour, pour l'essentiel, l'examen et le vote du budget rectificatif. Auparavant, toutefois, Paul Trojani, son président, avait tenu à rendre hommage à Jean Femenia et Robert Lançon décédés récemment.

"Pour que cette séance ait toute sa signification, pour que notre institution marque de manière particulière notre première  assemblée générale de l’année, je veux vous convier au souvenir, et au recueillement" a déclaré, d'emblée, Paul Trojani. 

Ce souvenir,  c’est celui d’un homme qui a été notre président durant 9 ans, et qui par ses aptitudes humaines et professionnelles peu communes, a marqué son passage au sein de notre vénérable maison.

Cet homme, Jean Femenia, s’est inscrit dans le sillage de ceux qui ont permis à  la Chambre de se hisser aux meilleurs niveaux de compétence , de gestion, et de reconnaissance" a souligné Paul Trojani non sans rappeler que "Jean Femenia a été notre compagnon durant 34 ans".

"Durant toutes ces années, il n’a cessé d’œuvrer et de consacrer son énergie, toute son ardeur,  au service du développement économique de la Corse".

Hommagé e également appuyé à "l'ancien collègue et ami, Robert Lançon, mort brutalement en décembre."

"Robert  a été notre Trésorier, et à ce titre il a joué un rôle majeur au sein de l’institution" a rappelé Paul Trojani.  "Son intelligence et sa  capacité de travail, de même que sa finesse d’analyse dans le traitement des questions économiques et dans les débats qui s’offraient à la Chambre, nous ont été très précieux".

Une minute de silence a marqué la fin du double hommage .

Aéroports : Calvi en hausse, Bastia en baisse

Puis Paul Trojani a abordé l’activité des quatre derniers mois.
Dans le domaine de l’action économique,  il a notamment tenu à souligner le partenariat conclu avec l’ADEC, "car il porte en lui tous les ingrédients qui nous permettent d’être « moteurs »  ou « partenaires » de l’action."

"A ce propos, notre adhésion au dispositif d’accompagnement de l’économie, le CORECODES, en est l’illustration - car en effet -   la plupart des mesures ou des programmes affichés, sont en phase avec nos propres actions, et pour certaines, adhèrent totalement  à nos propositions."
Citée aussi l’activité des services, en matière de technologies de l’Information et de la communication, "domaine qui prend de plus en plus de place chez nos ressortissants du secteur commercial."

Dans le domaine du tourisme et de la promotion,  Paul Trojani a rappelé les Eductours et l'adhésion à la démarche « itinéraire éco 3 » initiée par la CCI du Var. 

Au plan de la formation, il a souligné le classement de l'EGC « Euromed Bachelor» ainsi que l’ouverture du Campus Sécurité sur le site de l’IMF

Autre installation :  l’IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maitres), qui recherchait de nouveaux  locaux,  vient de conclure avec la CCI, un bail de location  pour  s’installer à compter du 1er juillet sur le campus de l’IMF.

 
Ports : Trafic en hausse

La première tranche de réalisation du plan de développement du port de L'Ile-Rousse, portant sur le volet terrestre de remise à niveau de l’infrastructure, d’un montant de 2 150 000 €uro est en voie d’achèvement. La seconde tranche, relative aux travaux maritimes de modernisation de la plateforme, d’un montant de l’ordre de 7 500 000 €uro, est rentrée dans la dernière phase d’instruction administrative.

Du point de vue de l’activité, les quatre premiers mois marquent une progression significative, le trafic passagers est multiplié par 2,5 par rapport à la même période de l’année passée, celui des marchandises progresse quant à lui de plus de 20 % sur cette même période.

Au port de commerce de Bastia, de nouveaux équipements ont été déployés avec notamment un système de tracking pour le fret,

Tout comme pour L'Île-Rousse, à la mi-avril, les trafics portuaires progressent à Bastia avec pour les passagers une croissance de 8 % et pour le fret une augmentation de l’ordre de 4 % dont une part de plus en plus forte qui porte sur les échanges avec l’Italie.

"La hausse des trafics sur les deux concessions portuaires se révèle comme la conséquence directe de l’augmentation de l’offre commerciale des compagnies maritimes, ce qui confirme une nouvelle fois  qu’en matière de transport en général, et maritime en particulier, l’offre constitue plus que jamais le moteur du développement" a noté le président de la CCI.


Redynamisation économique de l’Aéroparc

Calvi est en progression globale de + 5 % depuis le début de l’année, en raison notamment, des aléas subis par le trafic sur la plate-forme de Bastia-Poretta.

"Aléas et problèmes  sur Bastia, tels que les conflits sociaux à répétition, et qui ne sont pas sans effet sur les chiffres du trafic, de même que les événements climatiques du mois de février (neige)" a rappelé le président de la CCI.

"Poretta  paye  aussi, et encore une fois, le prix fort concernant des offres toujours aussi peu satisfaisantes en provenance d’Air France – Air Corsica , ainsi que  des programmations « hyper matinales » très peu attractives sur Paris" a regretté Paul Trojani

"Tout ceci se traduit par des chiffres en baisse de plus de 6%, soit 14 000 passagers en moins  sur le plan national, ce qui signifie  probablement aussi, que la conjoncture du début de saison pour la clientèle Française n’est pas très favorable" estime Paul Trojani qui s'est réjoui de "la redynamisation économique de l’Aéroparc, qui est devenue une réalité. Les récents accords d’implantation avec les sociétés, Casinc’air fret, Satab et  Chronopost en sont les illustrations" a t-il ajouté.

Autre point positif soulevé par le président de la CCI : celui du démarrage plus précoce que les années précédentes  des vols internationaux, notamment avec l’Allemagne, ce qui produit un bien meilleur résultat par rapport à l’an dernier à pareille époque a souligné Paul Trojani qui, en terminant, a tenu à associer les agents et cadres, sous la conduite de leur directeur général, à la bonne marche de l'établissement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0