Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

AC Ajaccio : Propos xénophobes contre N'Diaye

C'est le site RTL.fr qui l'évoquait lundi soir : Le défenseur de l'ACA Leyti N'Diaye, en rééducation à Caprebeton, aurait été la cible de propos racistes de la part de deux joueurs de Sochaux, Damien Perquis et Jérémy Bréchèt, eux aussi présents au centre de rééducation landais. C'est le président du club corse, Alain Orsoni, qui a dévoilé l'affaire via un communiqué sur le site internet de son équipe.

Une semaine après la polémique Aurélien Chedjou (le défenseur lillois aurait traité l'Ajaccien Cavalli de "Sale Corse"), une autre affaire de racisme éclabousse la Ligue 1. Et toujours Ajaccio.

Selon un communiqué du président de l'ACA Alain Orsoni diffusé  lundi, son défenseur Leyti N'Diaye aurait été victime de propos xénophobes de la part de Damien Perquis et Jérémy Bréchet, deux joueurs de Sochaux, en rééducation au CERS de Capbreton.

"Chacun connaît le tempérament de notre ami Leyti. Face aux provocations répétées qui ont engendré une dispute, il a préféré éviter de perdre le contrôle en répondant de manière inappropriée. Pour la petite histoire, on a noté que Leyti avait une musculature "dure comme du bois corse habitué à ne pas travailler...". Que les Cavalli, Mostefa et consorts étaient des Corses qui se prenaient pour des bons joueurs mais qui ne valaient rien et qu’il serait juste que les "Corses retournent en L2", explique Alain Orsoni, ulcéré mais qui félicite son joueur de son sang-froid face à ces attaques.

"Je ne m’étendrai pas sur les propos xénophobes de ces deux... personnes et je félicite Leyti pour son sang froid car s’il avait réagi avec ses tripes, nul doute, qu’une fois de plus, le procès des Corses aurait trouvé ses défenseurs zélés ! Nous n’avons pas la frénésie du dépôt de plainte, dont acte, la réponse, les Corses la leur apporteront sur le terrain ! En attendant ces mêmes Corses, Bastiais cette fois, seront eux en Ligue 1 voilà une certitude qui est encore loin d’être acquise pour les Sochaliens" tacle le président de l'ACA.

Alain Orsoni explique, enfin, qu'il n'attaquera pas le club de Sochaux, selon lui pas responsable de ces supposés débordements. "Je n’omettrai pas de signaler que, contrairement à Messieurs Brechet et Perquis, nous ne confondons pas deux excités xénophobes avec l’ensemble de leur club ".

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Af n'c (mardi, 24 avril 2012 07:43)

    les deux cloches sochaliennes de déchet et quisper feraient mieux de la boucler Leyti tu as notre soutien ainsi que Mostefa et Cavalli ACA mettez une raclée à sochaux sur le terrain

  • #2

    Af n'c (mardi, 24 avril 2012 14:01)

    Le pays fr sous fifre du journal Presse Qui Rampe l'alsace prétend que c'est une tentative de déstabilisation avant le déplacement de sochaux on y voit une photo des deux tourteraux