Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Hôtellerie de plein air de Corse : Un partenariat avec Météo France

(Photo Marilyne Santi)
(Photo Marilyne Santi)

La Fédération Corse de l’hôtellerie de Plein Air, représentée par son président Bernard Cabot, membre du bureau national, Alain Venturi secrétaire, et Claude Bruno, délégué territorial de la météorologie en Corse, ont signé lundi après midi, une convention de partenariat avec Météo France, dans les locaux du Centre Météorologique Territorial d’Ajaccio situé près de l’aéroport Napoléon Bonaparte. Jean-Paul Giorgetti, Ingénieur Commercial à Météo France en a expliqué les grandes lignes à la presse.

L’hôtellerie de plein air, comprend les Parcs résidentiels, campings résidentiels, villages vacances, club de vacances, clubs de loisirs, dont les activités sont essentiellement d’extérieur donc très sensibles aux aléas météorologiques.

Les particularités du climat de la Corse amènent souvent des conditions climatiques extrêmes ou d’une rare violence et ce sur une période allant d’avril à septembre.

Les gestionnaires de ces centres voulaient donc par cette convention, agir sur la sécurité des biens et des personnes en ayant un rôle préventif. Ils se devaient d’ être avertis des aléas climatiques pour pouvoir prendre des décisions ciblées et efficaces face aux annonces de mauvais temps, et pour permettre aux vacanciers de ne pas subir de fausses alertes, qui seraient mal vécues par une population désireuse de profiter au maximum de son temps de vacances.

La fédération est donc à ce jour détentrice d’un concept météorologique propre, qui a été configurée à partir des besoins exprimés.

Tout d’abord une communication visuelle a été privilégiée, permettant aux clients, via un affichage d’avoir d’un simple coup d’œil sur des informations comme : le temps de la journée voire des 3 ou 4 jours suivant, la température, la force et la direction des vents…sur le lieu précis où ils sont en vacances.

Une vigilance Rouge (phénomènes météorologiques dangereux d’intensité exceptionnels), ou une vigilance Orange (phénomènes météorologiques dangereux) pourront être exprimés sur ce même support avec des réactualisations toutes les 12 heures.

Dans un deuxième temps un service d’avertissement, concernant en particulier les orages, a été mis en place. Celui-ci sera exprimé 24h avant, par un Vigimet Flash Orage, qui arrivera par SMS sur le portable du responsable. Il sera ainsi informé d’un risque éventuel de gros orage et pourra permettre aux usagers des campings, de modifier leurs activités face à l’éventualité d’un risque orageux ou d’inondations.

L’annonce de cette arrivée orageuse pourra être complétée par une Alerte Foudre, phénomène des plus dangereux, grâce à un suivi précis de l’évolution orageuse et des impacts de foudre. Ces derniers sont repérés par des cercles concentriques qui ont pour objet de capter les impacts d’orage au sol et qui signalent le phénomène électrique sur le territoire. Une fois sortis du territoire, un avis de fin d’alerte sera envoyé.

Là aussi les responsables des lieux de vacances pourront alors prendre rapidement des décisions qui les amèneront à sécuriser les vacanciers et les installations, comme l’évacuation des espaces aquatiques, le dégagement vers des lieux non boisés…

Le service Vigimet est un basé sur un abonnement et les prestations sont proposés à un tarif de 100 euros pour l’année. Modique somme pour des informations permanentes sur l’évolution d’une météo parfois rapidement changeante et qui peut se révéler dangereuse, s’il elle n’avait pas été prévue.
                                                                                                                          Marilyne SANTI 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0