Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Bientôt les rencontres du tourisme social

Vanina Pieri, présidente de l’ATC, Pierre Giudicelli, président CMCAS-CCAS et Dominique Giovannangeli, président de la CRESS Corsica, ont présenté, mardi à Ajaccio, les Rencontres du Tourisme Social en Corse, et  leurs enjeux qui se dérouleront le mercredi 9 mai 2012, à la  CCAS Marinca à Porticcio, premier opérateur de tourisme en Corse.

La CRESS Corsica, l’ATC, la CMCAS-CCAS, en partenariat avec la DIRECCTE, ont souhaité faire part de leur l’intérêt pour le tourisme social en Corse, sujet dont le concept mérite optimisé puisqu’il place l’homme au cœur de son actionDémarche humaniste si l’on considère que le droit au travail implique le droit aux vacances. Le taux des personnes défavorisées partant en vacance est inférieur à 50%, et le chiffre est au plus bas chez les moins de 25 ans.

Le Tourisme Social s’inscrit pleinement dans la vie économique, sociale et culturelle de la Corse, puisqu’il permet de multiplier les structures d’accueil, de développer les capacités d’hébergement et de créer des emplois. Actuellement il représente 171 établissements et centres pour une capacité d’accueil de 23 000 lits, 4 000 emplois, 73 M€ de CA.

Le tourisme social ne s’oppose pas au tourisme marchand, ce sont des activités complémentaires qui permettent une cohésion sociale. Il est fondé sur l’économie sociale et solidaire, qui  représente plus de 8 700 salariés soit 11,2% de l’emploi privé, plus de 1000 établissements employeurs et plus de 170 millions d’euros de salaires distribués. En tout, 885 associations, 85 coopératives, 45 mutuelles.

Une centaine d'acteurs

La journée du 9 mai, réunira une centaine d’acteurs, partenaires, dirigeants liés à divers titres au Tourisme Social : professionnels, élus, enseignants, chercheurs, responsables sociaux, culturels, sportifs, militants associatifs… avec des sociétés comme Air France, Air Corsica, la SNCM, les clubs sportifs, les associations, les représentants des différents villages, y compris les acteurs culturels.

Le programme s'étalera sur une journée. Le matin aura lieu un débat sur la problématique du tourisme social avec le président de l’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme).L’après midi trois ateliers ayant pour thème, Tourisme social, économie touristique et emploi pour le premier, Tourisme social, culture, éducation populaire et activité de pleine nature pour le second, et enfinTourisme social, transport et développement durable prendront le relais.

Mieux comprendre le tourisme social

Le but de cette journée, est de mieux comprendre le tourisme social, d’évaluer son impact dans l’économie touristique insulaire, de définir la place des acteurs du ce tourisme en Corse, de les faire se rencontrer et de développer et valoriser une offre qui se voudra de qualité dans la région Corse et de professionnaliser au mieux ce secteur d’activités.

Au final, permettre de rendre accessible une destination de qualité comme la Corse a des gens qui  appartiennent à des milieux sociaux défavorisés, en trouvant les solutions adaptées, pour proposer le meilleur à des prix compétitifs et abordables pour une certaine catégorie sociale de personne.

                                                                                                                         Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0