Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le port de Bastia bloqué par une alerte à la bombe

Le port de commerce de Bastia a dû être fermé ce matin après une alerte à la bombe retardant  l'accostage de quatre navires (deux de la Corsica Ferries venant de Toulon et de Savone et deux de la SNCM et de La Méridionale venant de Marseille). La capitainerie avait été avisée par un appel anonyme entraînant l'évacuation des lieux le temps pour les démineurs de travailler

L'alerte a été déclenchée peu avant 7 heures par un appel téléphonique anonyme, selon lequel un engin explosif avait été déposé dans la gare maritime du port de Bastia, à proximité du local des Douanes.

La gare maritime et les installations portuaires ont été, aussitôt, fermées sur ordre de la capitainerie pour permettre aux démineurs de la Sécurité civile de procéder à leur inspection. La zone a été passée au peigne fin. Le port a été fermé et l'accès aux bateaux interdit. 

Deux navires de la Corsica Ferries (le Mega Express II et le Mega Smeralda), venant de Toulon et Savone (Italie), qui devaient arriver à 7h30, et deux de la SNCM (Napoléon Bonaparte, qui devait arriver à 7h45) et de La Méridionale (le cargo mixte Piana, qui devait arriver à 7h30), venant de Marseille, ont dû attendre au large. Les fouilles n'ayant pas donné de résultat, ils ont pu accoster à 9 heures quand l'ensemble du dispositif a été levé. 

Un immeuble évacué dans les quartiers sud

Dès que l'alerte a été donnée un immeuble des douanes, situé à Lupino,  au sud de Bastia où résident les douaniers et leurs familles a été évacué, par précaution, pour permettre aux démineurs de l'inspecter. Les habitants de quatre immeubles environnants ont été confinés chez eux durant les recherches qui n'ont rien donné.

Cette alerte a provoqué d'importants embouteillages autour du port  avec des répercussions dans le centre de Bastia et au sud et au nord de la ville.

Écrire commentaire

Commentaires: 0