Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

CFA : La deuxième manche du derby au CAB

Stade d'Erbajolo
CAB : 2 FC CAlvi : 0 (1-0)
Buts pour le CAB : Pastorelli (7e  et et 89e)
Arbitre : M. Heinck
Avertisssements: Richier, Garcia  (FC Calvi), Salis et Marty (CAB)
Exclusion : Bisse (FC Calvi)
CAB :
Lombard, Truchet, Salis, Fourtier, Derme, Marty, Raffali puis Cristofari, Grimaldi, Pastorelli, Beneforti puis Le Mat, Traoré (Saladini, Moretti, Tamburini).
entraîneur : Stéphane Rossi
FC Calvi :
Menozzi, Richier, Soler, Rafai, Bisse, Bertin d'Avesnes, Lesueur, Kahzri puis  Portillo, Tchokounte, Rocchi puis Giannone, Garcia puis Maric
Entraîneur : Didier Santini

Le derby de CFA entre le CAB, qui n'avait plus gagné depuis son dernier match à domicile face à Auxerre, et le FC Calvi, qui restait sur une impresionnante série de onze rencontres sans défaite s'est achevé comme il avait commencé : par des buts inscrits par Pastorelli qui ont permis au CAB de rester invaincu sur sa "pelouse" de Erbajolo.
Mais entre ces deux réalisations, qui permettent au CAB de régarder toujours vers le haut il s'est passé bien des choses à Erbajolo où l'enjeu, derby oblige a, sans doute, tué le jeu.
D'autant qu'au coup d'envoi le CAB, qui restait sur deux résultats négatifs, ne baignait pas dans une mer de sérénité. A l'inverse le FC Calvi, on le sait n'avait pas manqué d'engranger tout ce qu'il faut au plan de la confiance.
Pourtant au coup d'envoi c'était le CAB qui se montrait plus mordant à l'image de Pastorelli qui récupérait un ballon mal négocié par Khazri mais qui allait buter sur Menozzi sans pour autant parvenir à tirer profit du ballon renvoyé par le capitaine calvais.
Le FC Calvi avait eu chaud…
Il essaya bien de rebondir aussitôt dans le camp bastiais mais bien vite le CAB trouva le chemin du but. Un chemin tracé par Traoré qui filait tout au long de la ligne de sortie de but avant de centrer en retrait pour Pastorelli qui reprenait de près et de volée pour crucifier Menozzi.
Un Menozzi que l'on retrouvait un peu plus tard sur la trajectoire d'un très beau coup franc tiré par Marty.
S'ensuivit une bonne période calvaise avec des initiatives de Garcia qui crochetait dans la défense du CAB sans parvenir à réussir à tirer profit de cette situation. On revit le même Garcia prendre sa chance de loin sans pouvoir abuser Lombard. Puis ce fut au tour de Lesueur de solliciter le gardien bastiais, mais Lombard était encore bien placé sur la frappe du meneur de jeu balanin.
C'était tout pour la première période.
Le début de la seconde fut marqué par l'exclusion - logique si l'on se réfère au seul règlement mais sévère dans l'esprit - de Pascal Bisse, sanctionné pour un tacle  par derrière sur Beneforti.
Réduite à dix l'équipe de Didier Santini ne baissa pas les bras pour autant et si sur une sortie aérienne ratée de Menozzi, Pastorelli fut à deux doigts d'aggraver la marque on doit à la vérité de dire que le FC Calvi aurait pu égaliser si le montant gauche de Lombard n'avait pas renvoyé la reprise à bout portant de Tchokounte, mis sur orbite par Soler.
Soler, à la conclusion d'un très beau mouvement du FC Calvi "remit ça" quelques minutes plus tard mais sans succès.
Mais force restait au CAB qui, en fin de match, surprenait son adversaire sur un contre rondement mené au terme duquel Pastorelli remportait son duel face à Menozzi.
Le CAB reprend donc sa course en tête. L'accession n'est plus très loin maintenant.

Du côté de Calvi, où l'on pestait contre les juges de ligne et où l'on s'était pris, à juste titre à rêver, la belle série prend fin.
Mais, c'est sûr, Didier Santini et ses joueurs ont encore de beaux jours devant eux !
                                                                                                              Charles MONTI

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    vaxelaire (dimanche, 15 avril 2012 11:05)

    il ne vous reste plus qu'a recommencer une série!allez les petits!!!!