Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : I Gusti di Corsica à l'école primaire

Photos Jean-Paul Ettori
Photos Jean-Paul Ettori

 

 

 

Jean-Louis Luciani, président de l’Office du Développement Agricole et Rural de Corse (ODARC), présentait mardi, l’ouvrage pédagogique Gusti di Corsica (Saveurs de Corse) à l’école primaire de Loretto à Ajaccio. Ce manuel a été édité à 8000 exemplaires en langue française et 3000 en langue corse

C’est dans le cadre du projet de coopération transfrontalier TERRAGIR (Programme Européen Marittimo « Au-delà de la mer » (2010-2013) qui a pour objectif de favoriser la mobilité transfrontalière des élèves en Corse, Toscane, Ligurie et Sardaigne), dont l’ODARC est partenaire et, avec la participation active du Centre Régional de Documentation Pédagogique (C.R.D.P.) et des filières agricoles,que ce manuel a été édité à 8000 exemplaires en langue française et 3000 en langue corse.. Accompagné d’un CD-ROM et destiné au jeune public scolaire, particulièrement aux classes de CM1 et CM2, ce premier inventaire du patrimoine gustatif de l’île se veut à la fois ludique et instructif.
L'objectif général du projet TERRAGIR est la création d'un réseau transfrontalier pour l'innovation en matière de promotion des produits régionaux, et à travers cet ouvrage, l’ODARC souhaite développer une stratégie globale de sensibilisation du jeune public aux produits, aux métiers et à la richesse de l’agriculture insulaire
L’ouvrage sera distribué dans les 190 écoles primaires de notre académie. Une application IPad est également en cours de réalisation et pourra être téléchargée prochainement sur le site Apple.
Le constat est que l’éducation des enfants est primordiale pour structurer la consommation future de produits agricoles, donc sensibiliser les enfants, c’est sensibiliser les agriculteurs et les consommateurs de demain.
La jeunesse corse, fortement ancrée dans le rural a bénéficié pendant longtemps d’une meilleure connaissance des traditions culturales et des produits qui y sont associés. Ce lien terre-produit se faisant de plus en plus distant, il est maintenant primordial de recréer les conditions favorables à cette réappropriation et à la transmission des savoir-faire.
C’est une des raisons pour lesquelles la mise en place de ce projet permettra de stimuler l’intérêt des enfants sur les origines de la nourriture qu’ils consomment régulièrement, sur la qualité des aliments, tout en leur faisant découvrir la richesse du patrimoine gustatif et culinaire de leur région et son lien physique, culturel et linguistique au territoire.
A l’occasion de l’étude de ce livre pédagogique dans les écoles primaires, l’ODARC se propose aussi de faire le lien entre les enseignants et les filières agricoles afin d’organiser des interventions dans les classes et des sorties à la rencontre des agriculteurs.
                                                                                                              Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    FIAT LUX (mercredi, 11 avril 2012 07:01)

    très bonne initiative.