Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Jo Sisti et son beau-frère froidement exécutés

Jo Sisti et son beau-frère Jean-Louis Chiodi, tués dimanche matin près d'Aléria, en Haute-Corse, ont été abattus de sang froid. Le parquet de Bastia a confirmé que plusieurs armes avaient été utilisées lors de l'attaque, corroborant la présence de plusieurs tireurs sur la scène de crime, une bergerie, où se rendait Joseph Sisti pour nourrir ses bêtes.

Selon une source proche de l'enquête, ce dernier remontait une piste en terre dans son 4x4 Toyota "dans la matinée ou en fin de matinée" en compagnie de son beau-frère, âgé de 51 ans, lorsqu'ils sont tombés dans un guet-apens en entrant dans la propriété.

"Jean-Louis Chiodi est descendu du véhicule quand il a été mortellement blessé à la poitrine par une arme de chasse et achevé d'une balle dans la tête tandis que Joseph Sisti a été visé par plusieurs balles de gros calibre alors qu'il tentait d'échapper aux tueurs en sortant de la voiture qui a terminé sa course contre un rocher", a-t-on appris de source proche du dossier.

"Il a également été achevé à bout portant d'une balle dans la tête", a-t-on appris de même source. Plusieurs étuis de gros calibre, "principalement du 9 mm et du 11,43 mm" ont été retrouvés sur place.

Les deux corps ont été découverts par l'épouse de Joseph Sisti, qui inquiète de ne pas voir revenir son mari, s'était rendue sur place.

"C'est une enquête difficile où tout est ouvert en raison du contexte délicat de la plaine orientale où de nombreux faits de banditisme et une dizaine de meurtres ont été constatés depuis trois ans" affirment les enquêteurs.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    duriani noel (mercredi, 11 avril 2012 17:33)

    c est deguelasse