Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Finale des championnat de France rules espoir de K1 Raynald Amadei : « Le spectacle sera au rendez-vous »

 

 

 

Ainsi que nous l’avons annoncé, la Corse s’apprête à vivre un grand moment en accueillant le 21 avril à 19h30 au Cosec de L’Ile-Rousse les championnats de France Rules espoir de K1. Raynal Amadei, président de la Ligue Corse des sports de contact et président du Balagne Boxing School, organisateur de cet événement majeur a accepté à quelques jours de ce rendez-vous de répondre aux questions de Corse Net Infos. 

- Comment se présente cette soirée de K1 ?

- Plutôt bien. Nous mettons tout en œuvre pour que cette réunion soit un véritable succès. Il est important de montrer qu’en Corse, malgré le handicap de l’insularité,  nous sommes capables d’organiser des affiches de cette importance. Il y a des gens qui sont derrière ce projet et qui ne manquent pas de motivation. C’est aussi le travail de la ligue et des clubs qui est récompensé.

- Des dirigeants nationaux feront le déplacement ?

- Tout à fait, il y aura le président de la Fédération Française des Sports de Contact Anthony Elkahim fera le déplacement en Corse pour cet événement. Il sera accompagné de Tony Gregory, champion du monde poids lourds de Muay thaï et boxeur professionnel en boxe anglaise qui prépare le titre européen WBO au mois d’août prochain.

- Ce sera un véritable show ?

- Oui, un vrai show à l’américaine comme l’on peut voir à la télévision. Il y aura une sono, des effets de lumières, de la fumée, un écran géant et bien d’autres surprises.

- Quel sera l’impact économique ?

- On ne l’a pas chiffré avec précision, mais c’est certain que les retombées seront intéressantes pour la cité paoline. Outre les participants,  la grande foule est attendue, ce qui aura des répercussions bénéfiques sur les commerces de la ville ».

-  Quel est le budget de ces championnats e ?

- Il sera d’environ 25 000€. C’est sûr que c’est lourd à supporter pour le club organisateur mais je tiens à préciser qu’il n’hypothéquera en rien son avenir. Nous avons reçu des aides de la Collectivité territoriale de Corse, du conseil général de la Haute-Corse et de la municipalité de L’Ile-Rousse. Par ailleurs, la SNCM a consenti des tarifs préférentiels pour l’acheminement des boxeurs et leurs accompagnateurs. Quatre hôtels de la cité paoline, Le Splendid, le Santa Maria, Funtana Marina et La Pietra ont aussi joué le jeu et nous les en remercions vivement.

- Il y aura des corses à l’affiche ?

- C’est exact. Il y aura 11 combats de finale avec pas moins de quatre combattants, deux hommes, deux femmes, chacun dans leur catégorie de poids, dont un sociétaire du Balagne Boxing School : Kevin Devesa en -75kg, qui a gagné son billet en allant se frotter à d’autres boxeurs sur le continent et en faisant parti de la sélection pour la rencontre France – Russie, salle Vallier à Marseille,  une sociétaire du Kick Boxing Club de Lucciana : Priscillia Berthau -56 kg- deux sociétaire du Fight Training Center d’Ajaccio : Meryam ImechraneE -60kg et bien entendu Jérôme Biancamaria en +91kg qui a enflammé il y a peu les spectateurs de la réunion de boxe de Calvi. Pour cette catégorie des poids lourds, ce sera un tournoi dans le tournoi avec une demi-finale et une finale. Biancamaria sera opposé à un solide gaillard de 1, 90 m qui nous vient de la Martinique. A noter aussi que Biancamaria disputera une semaine avant la finale du championnat de France de Kick Boxing. Comme quoi tous les chemins de la Boxe mènent à la Boxe.

- Le niveau des boxeurs en Corse progresse ?

- Oui, et ça c’est le fruit de la patience dans la formation. Les boxeurs suivent un cursus rigoureux et franchissent toutes les étapes sans la moindre précipitation. Le fait de partir aussi sur le Continents dans des réunions relevéess est une bonne chose dans leur plan de carrière. On a un boxeur comme Thomas Acquaviva qui est en passe de passer en classe « A ». On peut citer aussi des garçons comme Lionel Duclos, ceux cités plus haut et bien d’autres encore. La Boxe pieds-poings a un bel avenir en Corse.

- Un dernier mot avant ces finales ?

- J’invite tous les amateurs de boxe pieds-poings ou de boxe tout court a assister à cette réunion. Le succès d’une belle réunion, c’est les boxeurs mais aussi le public.  Il y aura 14 combats plein contact pour 12e titres en jeu. Ce sera  lourd, du très lourd avec les meilleurs boxeurs français de la saison 2012 réunis sur le plateau de la finale des championnats de France.

Écrire commentaire

Commentaires: 0