Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Cérémonie du lavement des pieds et bénédiction de canistrelli à Calvi

Les cérémonies de la semaine sainte se sont poursuivies à Calvi ce jeudi avec la traditionnelle cérémonie du lavement des pieds et de la bénédiction des canistrellis. A 18 h 30, en l’église Sainte-Marie Majeure de Calvi, les fidèles se pressaient. C’est le père Jean Yves Coreoli, curé de la paroisse qui célébrait l’office, en présence des confrères de Saint Antoine et de Saint Erasme. 

Là, le père Coeroli rappelait tout le sens de cette Semaine sainte et invitait les paroissiens à s’unir et à faire preuve de tolérance. Il choisissait ensuite de procéder lui-même au rite du lavement des pieds sur quatre enfants du catéchisme. 

C’était ensuite au tour des confrères de Saint Erasme de répéter les gestes du lavement des pieds sur les confrères de Saint Antoine et Saint Erasme appelés à prendre place dans l’allée centrale de la paroisse. Peu après, Antoine Gabrielli

offrait aux memes confrères des canistrellis bénis.

A l’issue de la distribution, Pierre Bertoni, prieur de Saint Antoine intronisait trois nouveaux confrères : Teva Gugliemacci, Joris Agostini et Anthony Dupuis qui recevaient la "capa". Le père Coeroli apposait ensuite les mains sur chacun des intronisés.

La cérémonie se poursuivait par la communion de jeunes fidèles.

Enfin, après la bénédiction par le père Coeroli des canistrellis, tenus à bout de bras par les fidèles, les confrères accompagnaient le transfert du Très Saint Sacrement, avant d’entonner le Dio Vi Salvi Regina.

Ce n’est qu’à la nuit tombée que les trois pénitents, portant leur croix, entamaient pieds nus, la longue procession vers l’oratoire Saint Antoine à la citadelle. Ils étaient entourés de l’ensemble des confrères et suivis des fidèles.

A la Haute-ville, nouvelle cérémonie du lavement des pieds et bénédiction des canistrellis avant la veillée.

Poursuite ce vendredi des manifestations avec deux procession dont celle du soir, qui partira de la citadelle à 21 heures pour se rendre à l’église paroissiale avant la traditionnelle Granitula où des centaines et des centaines de personnes sont attendues.

                     Texte et diaporama de Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    changeux (samedi, 26 janvier 2013 20:12)

    comment ça va mon père,juste un petit bonjour en passant pour te dire que je ne t avais oublie ne parle pas de moi svp,ta pas changer