Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Air Corsica prend de la hauteur

Un troisième Airbus A320 - U Capi Corsu - aux nouvelles couleurs d’Air Corsica est venu enrichir, jeudi, la flotte de la compagnie régionale. La reception de l'appareil a été effectuée à l'aéroport Napoléon-Bonaparte d'Ajaccio par François Mosconi président du Conseil de surveillance de Air Corsica et Philippe Dandrieux, président du directoire en présence en présence de Paul Giaccobi président du conseil exécutif et de Jean-Christophe Angelini, des membres du conseil de surveillance et des principaux partenaires de la compagnie.

 Air Corsica a donc renouvelé sa flotte puisqu’elle a remplacé ses deux Airbus A319 de 145 sièges, par deux nouveaux Airbus A320 très récents (5 ans), configurés en 180 sièges (le second doit arriver la semaine prochaine). Ces appareils sont dotés de moteurs neufs et sont là pour répondre aux nouvelles obligations du service public votées en mars, et aux demandes croissantes du marché touristique.

L’airbus A320 c’est en quelques chiffres : 840 km/h de vitesse de croisière, à 11 000 m d’altitude de croisière et un rayon d’action de 4 900 Km.

Ces appareils seront aussi les vecteurs hautement symboliques de l’image de la compagnie régionale et de la Corse  dont ils affichent désormais une image forte, ancrée dans trois éléments essentiels : le nom choisi d’Air Corsica, qui implique l’ambition d’être au service du développement de la Corse, la tête de Maure revisitée, stylisée et modernisée présente sur l’empennage des appareils et un nom de baptême, rappelant des sites remarquables de l’île de beauté.

Le choix de ces Airbus A320 est aussi stratégique tant d’un point de vue économique qu’écologique. Tout d’abord, cette nouvelle génération d’appareil à haute technologie permettra une diminution de la consommation de carburant, qui reste l’un des premiers postes de dépense des compagnies. En second lieu, l’homogénéité de la flotte Airbus, dédiée aux lignes Paris et Marseille-Corse, permettra une baisse des coûts d’entretien et une grande souplesse d’utilisation d’une flotte identique. Coté écologie, une nette réduction des émissions polluantes et de l’impact carbone sur l’atmosphère est liée à une motorisation de dernière génération, conforme à la stratégie de développement durable engagée depuis 3 ans.

Air Corsica c’est aussi la concrétisation d’un renouvellement de nom puisque la compagnie était anciennement la CCM Airlines. Déclarée en bonne santé financière, son chiffre d’affaire pour 2010/2011 était de 74 ME pour près de 25 000 vols annuels sur 34 lignes régulières et 10 saisonnières. Elle emploie 663 salariés en CDI et 500 en sous traitance.

Sa flotte se compose à ce jour de 10 appareils : 6 ATR 72-500 et 4 Airbus A320.
                                                                                      Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0